Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 05/06/2018 à 11:58 par Philippe Schwoerer - Lu 5041 fois - 29 commentaires


Niort : Navettes électriques et location de vélos à assistance Tanlib


Lecteur assidu de nos actualités, Christophe a tenu à nous signaler le succès de l’offre de location de vélos à assistance électrique proposée depuis le début d’octobre 2017 par Tanlib, l’agence des transports de personnes de l’agglomération de Niort (79). Après 3 mois de mise à disposition gratuite, la réussite de cette formule a pu être évaluée grâce à un taux relativement important de renouvellement des adhésions, désormais facturées. Concernant l’électromobilité, Tanlib teste à nouveau une navette électrique jusqu’au 15 juin prochain et appelle ses utilisateurs à donner leurs avis sur le sujet.

Exemple d’utilisation

En nous transmettant un article publié dans La Nouvelle République du samedi 2 juin dernier, Christophe précise que sa compagne expérimente depuis une quinzaine de jours l’offre de location Tanlib de vélos à assistance électrique. Une formule qu’elle pourrait poursuivre sous la forme d’un abonnement annuel et qui tombe pour elle à point nommé. « Au départ, ma compagne se rendait à pied à son bureau, rentrant déjeuner le midi. Quand sa boîte a déménagé, elle s’y rendait à vélo par beau temps, et en bus quand la météo était mauvaise. Mais avec la réorganisation des lignes et dessertes en bus découlant de la gratuité du service, l’arrêt en face de son boulot n’était plus accessible sans correspondance, ce qui augmentait son temps de trajet. En outre, les horaires étaient moins adaptés. Ce VAE lui permet d’effectuer plus rapidement ses déplacements qu’avec un vélo classique et bien plus encore qu’avec le bus, et tout aussi vite qu’en voiture ! », détaille notre lecteur.

En chiffres

Selon les informations recueillies par nos confrères de La Nouvelle République, 124 vélos à assistance électrique circulent actuellement à Niort et ses environs immédiats. Le service avait pourtant démarré avec seulement 40 unités. En septembre prochain, le parc comptera 250 exemplaires de VAE. « Ce sont des Arcade Ecardan », commente Christophe. « A 1.700 euros l’unité, l’investissement total pour les 250 exemplaires sera de 425.000 euros, a priori pris sur le budget d’investissement pour remplacer les bus », poursuit-il. « L’engouement est tel que 164 personnes sont sur liste d’attente », peut-on lire dans l’article de La Nouvelle République, qui estime à plus de 15.000 kilomètres la longueur des déplacements totalisés par les abonnés au service. La compagne de Christophe est particulièrement représentative des utilisateurs des VAE Tanlib, puisque : Les femmes sont majoritaires dans les abonnés au service, 50% de ces derniers utilisent les vélos pour des déplacements domicile-travail, et 81% ont entre 30 et 59 ans. Notre lecteur ne pourrait, lui, bénéficier d’un VAE Tanlib, l’offre étant limitée à 1 engin par foyer.



Au mois ou à l’année

Après la période d’essai gratuite, 60% des utilisateurs pionniers ont opté pour poursuivre l’expérience avec un contrat payant : 40 euros en une fois pour la location mensuelle ; 360 euros pour l’adhésion annuelle, soit 3 mois gratuits, à verser en une seule fois ou en 9 échéances sans frais supplémentaires. A ces informations indiquées clairement sur le site de Tanlib s’ajoutent quelques conditions à respecter : avoir plus de 18 ans, habiter la communauté d’agglomération du Niortais, et verser une caution de 550 euros. Les vélos sont fournis avec un panier à provision fixé au guidon, un compteur numérique, un gilet de sécurité et 2 antivols. Selon La Nouvelle République, « la municipalité réfléchit à étendre le dispositif aux trottinettes électriques ».

Navette électrique en test

Du 1er au 15 juin 2018, Tanlib expérimente une nouvelle navette électrique et invite ses utilisateurs à communiquer leurs remarques, positives comme négatives. Nouvelle navette électrique ? « Oui ! », répond Christophe, « Car, en mars dernier, Tanlib a déjà testé le petit format de Bluebus Bolloré ». Notre lecteur a recueilli quelques infos sur cette première expérimentation : « La navette semblait convenir au niveau de l’autonomie (hiver ?), mais l’espace intérieur était trop petit. Actuellement ce sont des Mercedes Sprinter City qui circulent en hyper-centre, - dont zone piétonne -, et qui relient entre eux les parking périphériques. Le modèle électrique actuellement en cours d’essai est un Wolta », rapporte notre lecteur. Fabriqué en Espagne dans la province de Barcelone par Car-Bus autour d’une chaîne de propulsion Rampini, et expérimenté pour la première fois en France à Perpignan (66) en octobre dernier, le modèle Wolta, dans sa configuration habituelle, embarque 11 passagers assis + 22 voyageurs debout (ou 11 + 16 + 1 fauteuil roulant), en plus du conducteur, contre 22 personnes transportées avec la navette Bolloré.

Batteries sur le toit

« L’emplacement des batteries, situées sur le toit, permet un équilibre idéal des charges, et un confort intérieur amélioré pour les passagers », indique de façon étonnante la fiche réalisée par Négobus, l’importateur pour la France du Wolta. Trois dimensions de packs LiFePO4 existent (54, 68 et 100 kWh), selon les besoins d’exploitation, à recharger en accéléré 22 kW. Une possibilité de recharge rapide externe est possible. « Pour la petite histoire, il y a eu un souci de charge dans la nuit de vendredi à samedi derniers, empêchant la circulation de la navette dans l’après-midi du samedi », témoigne Christophe qui a cependant pu l’emprunter dans la matinée. « A priori un problème de manipulation avec un bouton à enclencher après branchement au réseau », estime-t-il. Il est prévu une autre navette dans ce que l’on appelle la colline Saint-André (quartier ancien, rues étroites et en pente). L’expérimentation du Wolta va s’étendre à cette nouvelle offre à venir. Le réseau de bus sera à nouveau modifié en septembre 2018 pour prendre en compte les nombreux retours négatifs sur ce nouveau réseau, et on parle de plus en plus de parkings relais, en périphérie notamment, pour réduire la pollution qui est très importante par rapport à d’autres villes équivalentes, par exemple Laval, en Mayenne », conclut Christophe.


Mots clés : électrique | bus | vélo | Tanlib | Niort | navette | assistance | location | VAE
Catégories : Bus électrique et hybride | Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 05-06-2018 à 17:41:04 par electronlibre

Plus il y a de vélo dans les centres urbains, moins il y a de bouchons et de pollution. Il faut plus d’initiatives comme celle-ci, même si je trouve les tarifs un peu élevés...
Et cette condition d’un abonné par foyer, si Christophe pouvait nous l’expliquer parce que j’ai pas trop compris...

Posté le 05-06-2018 à 18:40:52 par Philippe Schwoerer

Tanlib a simplement décidé, afin que son offre de location profite à un maximum de Niortais, de la limiter à un seul VAE par foyer. Mais rien n’empêche Christophe d’emprunter l’exemplaire de sa compagne, si elle lui en donne l’autorisation.

Posté le 05-06-2018 à 18:48:45 par electronlibre

Merci Philippe, c’est un peu ce que je pensais mais je voulais avoir une confirmation.

Posté le 05-06-2018 à 18:51:56 par Christophe

Ma compagne a noté un autre avantage par rapport au vélo, sa vitesse étant plus importante et notamment dans les montées (25 km/h avec l’assistance maxi.) elle se sent plus en sécurité et subit nettement moins d’incivilités d’automobilistes (coups de klaxon ou d’accélérateur) quand il n’y a pas la place de doubler.
Idem aux feux avec sas ou pas où l’assistance permet de repartir plus vite.

J’ai hâte de tester les trottinettes électriques parce que je pense que cela peut répondre à un de mes besoins en permettant une multimodalité.

Posté le 06-06-2018 à 07:49:53 par Christophe

@electronlibre
Concernant le tarif pour notre part 360 € / an comparés aux 3 000 € / an que coûterait une voiture (même électrique), le choix est vite fait.
Sachant que ma compagne a toujours eu le même temps de trajet en vélo ou en VAE (plus rapide que le vélo) mais qu’en bus gratuit et en voiture il peut y avoir de sacrés différences notamment le vendredi soir.
Le vélo, fabriqué en France, a une valeur de 1700 € il faut presque 5 ans de location pour l’avoir payé avec les loyers sachant que la batterie faisant partie des pièces d’usure, elle est changée en cas de problème (de loin l’élément le plus cher et le plus fragile sur le vélo).

Posté le 06-06-2018 à 12:21:02 par Timide

Pour avoir 2 VAE dans un couple à Niort, il suffit de ne pas habiter ensemble...

Posté le 07-06-2018 à 08:53:05 par Christophe

Donc on a d’un côté 3000 € / an pour la voiture
De l’autre :
- bus gratuit : gain de pouvoir d’achat 250 € / mois en supprimant une voiture,
- bus payant (avant 09/2017) : gain de pouvoir d’achat 218 € / mois en supprimant une voiture, service plus adapté que cas précédent,
- VAE en location : gain de pouvoir d’achat 220 € / mois en supprimant une voiture, service plus adapté que bus payant et encore plus que bus gratuit.
Même en intégrant la location d’une Zoé en autopartage de temps en temps (46 € / jour), le gain en pouvoir d’achat annuel est largement supérieur à 2000 €.
Pour mémoire, la contribution transport sur le Niortais est de 1,05 %, il n’y a que les très très gros salaires qui percevrait une augmentation de salaire de 2000 € si la contribution transport était annulée et reversée aux salariés.
Dommage que les entreprises du Niortais et leurs représentants n’aient pas perçu le gain de pouvoir d’achat qu’ils pouvaient offrir aux salariés en améliorant le réseau des TC. Sans compter la diminution de pollution qui augmenterait la durée de vie en bonne santé.

Posté le 11-06-2018 à 13:31:37 par Christophe

Les 15000 km réalisés en VAE Tanlib ont évité l’émission de 0,4 kg de particules PM2,5 si ils avaient été réalisés en voiture.
Si cette masse avait été émise sur la place de la Brèche, il faudrait une hauteur de 675 m pour diluer la pollution et descendre sous la concentration de particules PM2,5 prescrite par l’OMS.

Posté le 14-06-2018 à 08:30:57 par Christophe

"pour réduire la pollution qui est très importante par rapport à d’autres villes équivalentes" un seul élément suffit à le prouver, l’existence d’un Plan de Protection de l’Atmosphère obligatoire dans les communautés d’agglomération de plus de 250 000 habitants ou dans les cas où les valeurs limites sont dépassées (qui peuvent être supérieures à celles de l’OMS, PM10 par exemple).

Posté le 09-07-2018 à 08:44:01 par Christophe

Plus de 400 km à ce jour, vitesse moyenne 20,7 km/h soit supérieure à la vitesse moyenne en voiture aux mêmes heures (environ 16 à 17 km/h).

Posté le 13-07-2018 à 10:02:41 par Christophe

En allant me renseigner hier au kiosque de Tanlib au pôle d’échange, j’y ai appris que les 20 premières trottinettes électriques sont commandées.
Par contre la dernière commande de VAE a été portée de 110 à 150 et c’est donc environ 300 VAE qui seront en circulation d’ici la fin de l’année.
La commande d’un second bus articulé est acté pour venir renforcer le service sur la ligne 1 (la pénétrante dont le passage en BHNS a malheureusement été annulé) suite à l’augmentation de la fréquentation (sur cette ligne je n’avais jamais vu un bus avec moins de 25 passagers aux heures d’ouverture des commerces et bureaux - sur les autres des bus avec moins de 12 passagers sont de plus en plus rares).

Pour mémoire, un bus avec :
- 3 passagers prend moins de place que le nombre de voitures qu’il faudrait au remplissage habituel constaté dans les villes (1,2),
- 5 passagers pollue moins que le nombre de voitures qu’il faudrait au remplissage habituel constaté dans les villes (1,2),
- 12 passagers émet moins de CO2 que le nombre de voitures qu’il faudrait au remplissage habituel constaté dans les villes (1,2).

Posté le 24-07-2018 à 08:22:00 par Christophe

Depuis début juillet la vitesse moyenne indiquée par l’ordinateur de bord du VAE est passée de 20,6 à 20,9 km/h et alors même que le 9/07 elle avait été établie sur plus de 400 km.
Autant dire que la vitesse moyenne journalière a bien augmenté depuis début juillet.
Cela est du à la disparition du trafic automobile des parents emmenant leurs enfants dans les collèges et lycées sur le trajet de ma compagne.
Je serai curieux de savoir combien des véhicules incriminés sont des véhicules de fonction dont bénéficient leur conducteur de par leur statut.
Je serai aussi curieux de savoir si les parents sont bien conscients de la pollution qu’ils produisent et qu’ils font respirer à leurs enfants.

Posté le 31-08-2018 à 07:56:31 par Christophe

www.francetvinfo.fr/sante/maladie/pollution-menace-sur-les-neurones_2917969.html
Faudrait aussi dire aux parents qui emmènent leurs enfants à l’école en voiture, pour soit-disant leur donner des bonnes conditions de réussite, qu’au final ils réduisent leur intelligence et donc leur capacité de réussite.

Posté le 05-10-2018 à 06:56:58 par Christophe

http://www.niortagglo.fr/fr/details-de-lactualite/1200-logements-rehabilites-avec-laide-de-niort-agglo-8373/index.html
Vidéo fort intéressante notamment le témoignage de la personne louant un des logements réhabilités.
Pour aller plus loin dans la réflexion, il serait peut-être judicieux de remettre en place un service d’autopartage pour les gens qui réintègrent les logements vacants depuis des années. Sachant que dans la ville avec le taux de motorisation le plus important de France, l’une des raisons de l’abandon de ces logements est justement liée à la voiture et plus particulièrement à son stationnement.
Cela irait bien avec la communication importante de l’agglo "Changeons nos habitudes de déplacements".
Il est plus que temps d’agir, dans très certainement la seule ville de France de moins de 100 000 habitants avec un Plan de Prévention de l’Atmosphère du fait de cette hyper motorisation, pour faire baisser la pollution.
Malheureusement cela semble particulièrement tabou de dire que l’usage de la voiture est dangereux et pire mal accepté.

Posté le 09-10-2018 à 07:36:16 par Christophe

On peut espérer que l’intervention de Jean Jouzel lors des voeux interconsulaires a accéléré la prise de conscience : https://vimeo.com/250312505

Posté le 09-10-2018 à 09:16:00 par Christophe

L’intervention de Jean Jouzel est très intéressante.
Ensuite je vous conseille de visionner les 9 minutes à partir de 1h9’30".

Posté le 09-10-2018 à 15:19:34 par Christophe

1h15’40"
On a une belle brochette d’autosolistes qui viennent seuls en voiture à pétrole assister à une conférence sur le réchauffement climatique.
Alfred JARRY n’aurait pas renié un tel scénario.
Jean Jouzel devait littéralement halluciner.

Posté le 09-10-2018 à 19:03:22 par Christophe

Et une belle brochette qui s’est opposée à la mise en place d’un Bus à Haut Niveau de Service (http://www.cpme79.fr/Et-demain-a-la-CAN-quid-du-TCSP - "La CGPME 79 s’est fortement opposée fin 2013 au projet de TCSP (Transport en Commun en Site propre) ou BHNS (Bus à Haut Niveau de Service)") en privilégiant la rentabilité de leurs entreprises au dépend de la planète et de la santé des riverains des rues empruntées par leurs salariés.

Posté le 09-10-2018 à 21:12:03 par electronlibre

Aaah! Jean Jouzel, un des meilleur comique de France; je suis plié de rire à chacune de ses interventions. Sérieux, le gars est payé pour nous convaincre du RCA. Le pire, c’est que ça marche! Comme pour ceux qui croient que la Terre est plate, ou que l’homme n’a jamais mis les pieds sur la Lune...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Optimum_climatique_m%C3%A9di%C3%A9val
Il y a eu et il y aura toujours des anomalies dans les changements climatiques et sont complétement indépendantes des activités humaines.
Ou alors il faut supprimer toutes les industries, moyens de transport à moteur et revenir à l’agriculture avec les bœufs...

Posté le 10-10-2018 à 07:27:54 par Christophe

@electronlibre
Vous nous refaites votre démonstration qui d’un côté dit qu’il n’y a pas de RCA (réchauffement climatique anthropique) mais que de l’autre il y a bien réchauffement par exemple par les avions (qui consomment du kérosène et activité anthropique par excellence).
Un franche tranche de rigolade quand je vous ai lu. De l’humour noir mais de l’humour.
En écoutant Jean Jouzel par contre je n’ai pas rigolé, je n’ai pas noté d’incohérence monstrueuse comme les vôtres.
Allez encore merci pour ce moment de fou rire.

Posté le 10-10-2018 à 07:31:46 par Christophe

C’est le président de la CCI qui répond à la question à partir de 1h9’30"
CCI qui a mené la fronde anti-TCSP (BHNS) mais depuis le site http://tcspniort.fr/ a été fermé.
On pourra noter que maintenant le président de la CCI dit à 1h13’ "on a bien sûr une atténuation par les transports en commun qui permettent de transporter plus de gens en utilisant moins de combustible"
Combien de CO2 aurait pu être économisé si vous ne vous étiez pas opposé au BHNS ?
Quand y aura-t-il sur Niort un réseau de bus digne de ce nom et permettant de réduire la pollution et les émissions de GES ?

Mais ce qui était comique, c’est que pour justifier l’arrêt du TCSP et donc ne pas augmenter le versement transport, la CCI utilisait l’exemple de Saint Nazaire où selon eux le BNHS ne permettait pas de gagner du temps. Cependant la configuration est totalement différente, deux des plus grands employeurs de la ville sont en dehors de la ville sur le port (Les Chantiers de l’Atlantique et Airbus) et il faut redire que Les Chantiers de l’Atlantique assure toujours le "ramassage" de ses employés. C’est bien ce service (assuré aussi par Peugeot à Sochaux et Michelin à Clermont-Ferrand) qui est à le précurseur Versement Transport.

Posté le 10-10-2018 à 18:13:23 par electronlibre

@Christophe
Ai-je dis que les avions réchauffait tout le globe? Décidément vous analysez les commentaires comme ça vous arrange...
Mes incohérences(si elles sont réelles) ne sont pas au niveau de celles de M. Jouzel: le GIEC a reconnu le plateau de T° des 20 dernières années alors que les quantités de CO2 rejetées sont énormes.
Ceci est une des incohérences du GIEC et de M.Jouzel mais elle est gigantesque...
Faut-il que je vous rappelle vos propres incohérences?

Posté le 10-10-2018 à 20:14:25 par Christophe

@electronlibre
"Faut-il que je vous rappelle vos propres incohérences?" cela ne me pose aucun problème, je suis pour la liberté d’expression.
Comme cela je pourrai dire "Décidément vous analysez les commentaires comme ça vous arrange...".

Posté le 10-10-2018 à 21:15:24 par electronlibre

@Christophe
Ah oui? Vraiment?
Donc quand vous dites que la voiture est dangereuse(sans autres précisions) et que dans le même temps vous avouez vous servir d’une voiture(thermique)probablement de temps en temps seul à bord, ce n’est pas une incohérence?
Pourquoi pas? mais dans ce cas, je n’ai pas plus d’incohérences que vous...
Quoi qu’il en soit, croyez ce que vous voulez mais pour ma part, le GIEC et ses rapports ne sont pas crédible scientifiquement, c’est tout ce qui compte.

Posté le 10-10-2018 à 21:48:31 par Christophe

@electronlibre
J’ai bien précisé en quoi la voiture était dangereuse, tout simplement parce que quelquesoit son mode de propulsion elle émet des particules qui peuvent être ingérées par les riverains avec les conséquences que l’on connait (48 000 morts en 2012 dus aux particules selon l’AEE).
Mais tout comme vous, il y a des déplacements que je ne peux pas faire autrement qu’en voiture et plus particulièrement à titre professionnel quand j’ai des choses à transporter (échelle (que j’ai d’ailleurs déjà transportée dans le train), appareils de mesure, etc.) ou quand le site n’est pas desservi en TC (ce que vous connaissez bien).
Je peux vous confirmer que cela me pose un problème de conscience.
Alors même si j’évite les missions dans ce cas, certains dépenses auxquelles je ne peux me soustraire (impôts locaux par exemple) m’obligent à travailler un peu pour les payer.
Par contre, je m’arrange toujours pour ne pas être dans les périodes de pointe (je ne vais pas en plus perdre du temps dans les bouchons en plus d’en perdre à conduire) réduisant la production de particules de freins et d’usure des pneus et du revêtement par freinage et accélération.
Mais si vous voulez payer mes impôts pas de problème, je n’utiliserai plus de voiture. Pour les revenus, je me contenterai de missions réalisables à pied, à vélo ou en TC.

Nota : pour votre gouverne,
- je suis maintenant persuadé qu’une citadine électrique permettant de faire 200 km sur l’autoroute émet bien plus de particules (plus de 2 fois en moyenne) qu’une mini-citadine essence ultralégère,
- j’utilise l’application Gecoair qui analyse ma conduite et donne des conseils pour l’améliorer et réduire la pollution - j’ai systématiquement 4 coches (soit au plus 10 % au-dessus de l’impact mini. évalué par l’appli pour le véhicule et le trajet) et régulièrement 0 pops en conduite (c’est à dire à l’impact mini. évalué par l’appli pour le véhicule et le trajet). J’ai aussi le record historique de mobilité alternative sur une semaine.
Donc oui je suis incohérent mais si tout le monde procédait comme moi les mesures de pollution serait systématiquement sous les seuils OMS et la pollution ne poserait pas de problème de santé publique.

Posté le 11-10-2018 à 14:31:55 par electronlibre

@Christophe
Donc, si je vous ai bien compris, vous dites bien que la voiture est dangereuse par ses émissions de particules, pas par les émissions de CO2. Je ne peut être que d’accord et je sais qu’il est aussi parfois difficile de se passer d’une voiture, surtout quand il n’existe pas de TC.
Je vous félicite pour votre score(sincèrement)et j’espère que vous passerez de la minorité à la majorité à l’avenir, comme vous l’appelez de vos vœux...

Info du jour: l’OMS préconise 10000 pas par jour pour une meilleure santé... et la difficulté pour les piétons parisiens de circuler sur les trottoirs!

Posté le 11-10-2018 à 16:48:22 par Christophe

@electronlibre
Le CO2 n’est pas dangereux en soit tant qu’il ne dépasse pas une certaine concentration mais il participe bien au réchauffement climatique.

Vous parlez de cela, c’est en route :
https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/societe-les-francais-reprennent-la-marche_2981049.html
https://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/sante-combien-de-kilometres-doit-on-marcher-par-jour-et-pour-quels-benefices_2981063.html
Les difficultés ce n’est pas seulement à Paris, dans ma ville je peux vous dire que tout a été fait pour les voitures au détriment des modes doux et quand la municipalité veut faire marche arrière il y a des récalcitrants (par exemple reculer le stationnement à 5 m d’un passage piétons, on retrouve ensuite des véhicules stationnés dans la zone de visibilité).

Posté le 23-11-2018 à 17:32:27 par Christophe

15 trottinettes sont arrivées et vont être mises à disposition gratuitement pour une durée d’un mois en test. Il sera possible de les louer après cette période de mise à disposition pour test.

J’ai rempli un dossier de pré-inscription.
Pour pouvoir récupérer la trottinette le gestionnaire des TC me demande de lui fournir une attestation d’assurance pour cette trottinette.
J’ai interrogé ma mutuelle d’assurance habitation et véhicule. Réponse : ce risque ne rentre pas dans le champ de votre assurance habitation (hors pour un VAE cela entre bien) puisqu’à s’agissant d’un véhicule et nous n’avons pas de contrat spécifique pour ce risque.
J’ai interrogé une autre mutuelle, réponse similaire.
J’ai interrogé une troisième mutuelle qui a bien un contrat complémentaire pour ce type d’engins mais me demande de transférer un contrat principal.
J’ai interrogé une quatrième mutuelle qui a fait remonter le problème au siège.
J’ai interrogé une assurance nationale qui peut me proposer ce type de contrat uniquement pour un engin en propriété et pas en location.
J’ai cherché sur internet et j’ai trouvé des assurances qui assurent uniquement les trottinettes immatriculées !
Tous mes interlocuteurs m’ont dit être surpris que le loueur fasse cette demande. Ils ont tous pris en exemple la location de voiture courte durée où il appartient au loueur de contracter une assurance.

Il est impératif de revoir nos modes de déplacement pour réduire la pollution et lutter contre le réchauffement climatique mais c’est manifestement beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

Je crois que je vais continuer longtemps à poireauter aux arrêts de bus à attendre les bus mis en retard par des voitures avec une seule personne à bord. Même si je perds beaucoup de temps au moins j’ai ma conscience pour moi.

Posté le 26-11-2018 à 11:41:18 par Christophe

Voilà la position de la Fédération Française d’Assurance : https://www.ffa-assurance.fr/content/gyropode-hoverboard-monowheel-hoverskate-trottinette-electrique-les-nouveaux-moyens-de?parent=74 lastChecked=396
"Rapprochez-vous de votre assureur qui :
- soit vous proposera de souscrire un contrat d’assurance spécifique pour l’utilisation de votre engin de déplacement personnel (EDP) ;
- soit adaptera la garantie responsabilité civile vie privée de votre contrat d’assurance habitation pour que cette garantie couvre votre responsabilité lorsque vous utilisez votre EDP."



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Overboat : Un bateau électrique individuel à foils autorégulés
Conçu et produit dès l’été prochain à Montpellier (34) par la startup Néocéan créée par Vincent Dufour en 2018, l’Overboat est un catamaran électrique léger, futuriste,...
Clean Energy Planet lauréat des Trophées de l’Eco
Récompensé dans la catégorie « Développement Durable » des Trophées de l’Eco des Alpes-Maritimes, Clean Energy Planet souligne que l’événement organisé par le groupe...
Crowdfunding pour lancer le scooter électrique 3 roues d’Eccity
Conformément à son image jeune, Eccity a décidé de faire confiance au financement participatif pour lancer son Model 3, un scooter électrique à 3 roues équivalent 125...
Venturi Antarctica, véhicule électrique d’exploration polaire
Venturi ne fait pas que dans les voitures survoltées. Il ne faut pas oublier son histoire autour des véhicules électriques à destination des professionnels. A ce sujet,...
Scooters électriques : la proposition de RedE pour cet hiver
Autrefois les adeptes de la moto glissaient du journal sous leur blouson pour supporter le froid. Il y a mieux aujourd’hui. En plus des vêtements chauds et imperméables...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact