Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 04/09/2015 à 14:16 par Philippe Schwoerer - Lu 6519 fois - 10 commentaires


Nissan et Foster travaillent sur la station-service de demain


Si chaque station-service proposait au moins une borne supportant la recharge accélérée et/ou rapide adaptée aux véhicules branchés du marché, la question de l’autonomie serait beaucoup moins perçue comme un problème. A ce sujet, Nissan recherche, tous azimuts, à rassurer les électromobiliens actuels et potentiels. Voilà pourquoi le constructeur s’interroge, avec l’aide du cabinet d’architecture Foster + Partners, sur l’évolution des stations-service, avec, en fond, le développement de la mobilité électrique.

Relais

Véritable prolongement des relais accueillant autrefois les chevaux et voyageurs qui se déplaçaient sur de longues distances, les stations-service ont connu leur plus belle époque dans les années 1960 et 1970. En 1980, il en existait plus de 40.000. Comme pour une exploitation laitière agricole, le litrage débité mensuellement n’avait pas besoin d’être énorme pour faire vivre une famille. Dix mille litres d’essence suffisaient, avec quelques opérations de garage à côté, lorsque les ronds rouges sont arrivés chez Elf, en 1965. Mais il en fallait déjà dix fois plus vingt ans plus tard, sans pour autant être à l’abri d’une faillite des SARL concernés et qui devenaient le standard chez les exploitants. Casse de la grande distribution, poids de la fiscalité et de la législation, nouvelles règles imposées par les pétroliers, modification des comportements des automobilistes, etc. : il ne reste pas beaucoup plus de 12.500 stations-service en France, qui ne sont visiblement pas préparées au parc qui roulera demain. C’est ce qu’estime d’ailleurs Jean-Pierre Diernaz, directeur du département Véhicules électriques de Nissan : « Notre modèle actuel d’infrastructures de ravitaillement est obsolète et se trouve confronté à un avenir incertain, à moins d’être rapidement adapté pour répondre à l’évolution des besoins des clients ».

Energies alternatives

Comme un tournesol vers le Soleil, le marché des véhicules lourds et légers se tourne de plus en plus vers les énergies nouvelles. Les besoins en réseaux de ravitaillement durables et innovants se font pressants. La station-service de demain devra prendre en compte les différentes sources d’énergies alternatives que pourront utiliser les automobilistes. Pompes à hydrogène et algocarburants pourraient très bien côtoyer les bornes de recharge pour véhicules branchés. Les bâtiments, eux-mêmes, supporteront des équipements susceptibles de les alimenter en électricité d’origine renouvelable. Nissan et Foster + Partners, un cabinet d’architecture mondialement réputé auquel on doit le dessin du viaduc de Millau (12), comptent dévoiler prochainement, a priori avant la fin de la présente année 2015, le résultat de leurs audacieuses réflexions. Selon le constructeur automobile japonais, « le concept se concentre sur la façon dont les technologies 100% électriques influenceront le design à l’avenir ».

Un million de VE en 2020

Selon Jean-Pierre Diernaz, « d’ici 2020, presque un million de véhicules 100% électriques seront en circulation sur les routes, il est donc impératif qu’une infrastructure soit mise en place pour gérer cette croissance ». Utopique, cette estimation !? Actuellement, 185.000 Leaf sont utilisables, formant environ la moitié du parc électrique disponible. Ce sont donc plus de 350.000 VE qui sont régulièrement en mouvement sur le réseau routier de la planète. A peine une poignée d’années pour arriver à ces chiffres. En s’appuyant sur ces éléments, on peut quasiment affirmer que le million sera largement dépassé en 2020. Surtout que la mobilité électrique devient de plus en plus populaire et que les ventes d’engins branchés, du monoroue aux poids lourds, s’amplifient chaque année davantage. Selon Nissan, le concept imaginé avec Foster + Partners « démontrera les nombreux bénéfices qui découlent d’un écosystème intelligent où évoluent les véhicules électriques - pas seulement en termes de mobilité, mais également en exploitant le potentiel de stockage des batteries et des véhicules reliés au réseau électrique ».

Mobilité en révolution

A la tête du département Design de Foster + Partners, David Nelson explique l’objectif de la collaboration de son cabinet d’architecture avec Nissan. Il s’agit « de mettre en évidence l’ampleur du défi auquel nous faisons face pour faire évoluer nos villes et répondre aux changements. Les nouvelles technologies, les sources de carburant alternatives, et les tendances en pleine évolution au sein de notre société, ont toutes un impact considérable sur notre façon de nous déplacer ». Pourquoi associer engins branchés et stations-service ? Pour David Nelson, « il est clair que les véhicules 100% électriques feront partie intégrante de nos futurs paysages urbains, ce qui par conséquent constitue une formidable opportunité pour redessiner les stations-service des générations à venir. Un nouveau design leur permettra d’être davantage intégrées aux villes et d’y assurer une fonction plus communautaire ». Nous publierons ici les visuels finaux, dès qu’ils nous seront communiqués.



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | station-service | Nissan | Foster | borne de recharge
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 04-09-2015 à 16:10:12 par Zek

Meme si ajd en tant qu’electromobiliste, une station service ça me fait sourire quand je passe devant, l’idée n est pas bete.

dans station service il y a justement services ....
pendant les 30 a 45 min de mon ’plein’, avoir des services a proximité c est un + indéniable ( toilettes , salle de repos , café .... ) , là il y a une carte a jouer
(en esperant que les petroliers comprennent que le sandwitch a 15euro c est pas ça qui fait revenir les gens ... )

Posté le 05-09-2015 à 08:08:57 par Guy Capra

Une question que je pose publiquement comme une suggestion : pourquoi ne pas réfléchir à une standardisation d’une partie des batteries de stockage afin de "changer la consigne" rapidement dans une station pour repartir quasi immédiatement avec le "plein" de batteries préalablement chargées ?
On comprend bien que les technologies des batteries peuvent être propriétaires pour faire la différence entre les marques, mais qu’est-ce qui empêche de tabler sur une relation par exemple 50% batteries propriétaire à la marque en recharge lente et 50% de batteries standards consignées échangeables dans les stations ? (même ces proportions - qui ne sont ici qu’un exemple - pourraient être laissées à la discrétion des constructeurs, avec autant d’arguments de vente...)

Posté le 05-09-2015 à 12:29:20 par Pierre

M CAPRA, tout simplement parcequ’un propriétaire de VE qui a investi dans une batterie à 15000€, qui essaie d’en prendre soin chaque jour, n’a pas envie de l’échanger contre une autre dont il ne connait rien (origine, état d’usure, etc...)

Posté le 06-09-2015 à 06:01:03 par @ Guy Capra _ Vous débarquez ou quoi ?

Vous venez de découvrir le principe des batteries échangeables, un concept que Better Place et son bonimenteur de génie, Shai Agassi, avait réussit à fourguer à Carlos Ghosn pour la Fluence...

L’arnaque a coûté plus de 800 millions - pas grave, surtout subventions Bercy et Banque Européenne... - à Renault, seul constructeur au monde à s’être fait avoir, ce qui fait encore rire toute la profession... sauf Carlos, qui reste un eu sensible du siège depuis cet incroyable gag...

Posté le 06-09-2015 à 06:09:00 par Un nouveau flop en vue...

Pourquoi ne pas se concentrer d’abord sur le réseau urbain et péri-urbain ??? L’électrique ne fait de sens que dans le cadre de la lutte contre la pollution intra-muros, la faible densité énergétique - à peine 1/5ème de l’essence, par exemple - ne faisant absolument aucun sens pour les longs trajets...

Que Tesla, dans le cadre de sa pyramide entrepreneuriale et donc de sa course en avant pour faire monter l’action nous enfume en nous faisant croire que l’électrique grand routier a un avenir, passe encore, mais qu’une boîte sérieuse comme Nissan tombe dans l’illusion, c’est plus surprenant...

A moins, comme rappelé précédemment, que Ghosn ait mis son nez dans la stratégie du groupe, et qu’il nous refasse un nouveau gag Better Place...

Faut-il rappeler que la France a été pratiquement le seul pays européen à n’avoir pas réussi à mettre en place un réseau GPL ??? Alors que ce carburant faisait un maximum de sens, en tout cas beaucoup plus que l’électrique pour les longs trajets...

Pourquoi diable voulez-vous que la distri de kWh marche mieux que celle du GPL ?

Une claque financière monumentale est en train de se préparer, dommage pour Nissan qui était plutôt bien parti sur l’électrique...

Posté le 06-09-2015 à 09:14:40 par Stéphane P

Juste pour information, un certain nombre de garage Renault est équipé de pompes à essence aux heures d’ouverture élargies par rapport au garage et qui sont détentrices du badge pour activer la borne de recharge (par exemple Chateau Gontier et Albertville).

Initiative intéressante, cependant si on intègre le coût de la borne tri-standards cela ne semble pas tenable si ce n’est en faisant payer la recharge très cher, ce que peu d’électromobiliens semblent prêts à accepter. Ou évidemment à grand renfort de subventions !

Par contre avec une borne en 22 kW cela semble plus évident financièrement, seulement il n’y a que trois VE capable d’aller chercher cette puissance et dont deux nécessitent une option.

Posté le 09-09-2015 à 08:59:45 par mdb92

@06:09 le problème va se poser pour les VE car pratiquement tous les constructeurs annoncent 500km d’autonomie pour leurs prochains VE, est ce qu’ils vont se cantonner à la ville avec cette autonomie? certainement pas, donc il est urgent de déployer des recharges très rapides, au moins sur les autoroutes ou en plus il y a de grandes surfaces inexploités pour les alimenter en RNV, certains parking frôlent plusieurs hectares.

Quand aux couts d’une pompe GPL, sa cuve, sa sécurisation et son entretien, ils sont très largement supérieurs à une prise carénée avec un lecteur de badge, même rapide ça reste ridicule et entretien quasi nul. Autre détail important la France produit de l’électricité en masse contrairement au GPL, il faut comparer ce qui est comparable, encore si la France se décidait à faire de l’hybride biogaz (cf nouvelle station d’épuration en Alsace qui produit du bio gaz à 99% de méthane) ça pourrait mieux se comprendre, mais le GPL?.

Les stations gagneront plus d’argent avec du RNV+VE un fois l’investissement amorti qu’avec du GPL ou du pétrole à terme, non seulement elles fourniront de l’enerj aux VE mais aussi au réseau, elles stockeront de grandes capacités d’enerj en heures creuses pour les revendre en heures pleines si non utilisées par les VE même sans RNV (effondrement du prix des batteries+panneaux PV), c ça le bizness qui se met en place, que vous le veuillez ou non c déjà en cours...

Votre analyse du marché du VE date un peu, les choses évoluent de + en + vite en faveur de l’électrique, les multinationales de l’électronique GP, informatiques, enerj, RNV, banques, finances, états, métropoles, collectivités, particuliers, etc... et finalement automobiles vous donnent tort.

Posté le 11-09-2015 à 09:12:21 par Sorry, you’re wrong...

Pour être passé par Bercy, je peux vous dire que le vrai problème du VE, c’est qu’il ne permet pas - à ce stade - de récupérer l’équivalent de la TICPE prélevée sur les produits pétroliers, et qui constitue l’un des piliers du budget de l’Etat. Ce problème se retrouve partout en Europe, la TIPCE-équivalente de chaque pays est indispensable...

En incitant les constructeurs à aller vers de la charge rapide - donc chère - l’Etat aura plus tard les moyens d’instaurer cette TICPE version VE...

Une fois de plus, le VE idéal est petit, compact, à usage urbain et péri-urbain, et se recharge tranquillement la nuit, en batch, au prix de l’électricité d’une machine à laver... Tout le reste, c’est de l’ensemencement de drosophile... Et une future tonte en réparation... L’électrique sur les grandes distances hors zones polluées ne fait absolument aucun sens...

Posté le 11-09-2015 à 15:11:58 par Roro

Pfff qu’est ce qu’il ne faut pas lire de certains !
J’ai une ZOE et je fais 450kms sur nationales 110 et autoroute (130) dans la journée sur 4 départements avec des chargeurs 22KW et surtout 43KW qui sont de plus en plus nombreux !!! La fifiale SODETREL d’EDF a commencé à en poser partout sur les autoroutes et ce sera fini à la fin de cette année !! Tous les specialistes et patron de bosch, mitsubishi et autres sont unanimes : dans quelques années on aura 500kms sur tous les VE et on parle de 1500 kms pour l’étape suivante !
Sur ma ZOE, les packs batteries 150 et 200% sont déjà en vue !
Quant au GPL, ça me fait bien rigolé quand on voit le tx de CO2 pour 1 kWh de cette énergie SALE !! C’est du fossile et au cas ou certains n’auraient tj pas compris : on a un TRES gros problème de CO2 et on est sensé ne plus toucher à 80% de ce qui reste en sous sol pour ne pas dépasser +2° !! C’est pas Nissan qui va prendre une grande claque, mais tous ceux qui ne croient pas au VE pour remplacer le pétrole et tous ceux qui se fichent du dérèglement climatique (quand leur maison aura été balayé ils auront tous le temps d’y repenser !) !

Posté le 11-09-2015 à 18:42:11 par mdb92

@sorry... désolé mais quel est le gap entre importations fossiles et TICPE? il me semble que les importations fossiles plombent très lourdement le budget de l’état tous les ans, et la TICPE n’est qu’une rustine dans les budgets mal gérés depuis 50 ans, et aucun cas une création de richesse puisque c une taxe... ce que tout le monde sait depuis longtemps. Donc rester sur ce schéma comme à Bercy apparemment, c accepter de façon assez fataliste (ou opportuniste) le fait qu’on ne peut rien y faire mon petit monsieur... c comme ça. CONNERIES si je gérais mon entreprise comme ça j’aurai déjà fait faillite depuis longtemps, mais quand c l’argent des autres on s’en fout. Je ne peux entendre ce discours pro multinationales de l’enerj, tout revient à ça, les lobbys qui nous gouvernent et qui veulent le status quo, ce que leur offre docilement le pouvoir politique.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème E-mobility, le logiciel de supervision des bornes de la SAP expliqué en vidéo
La société SAP Labs France de Mougins (06), sous l’impulsion de son Président, Monsieur Hanno Klausmeier, s’est dotée d’une flotte de 200 véhicules 100% électriques...
Démarrage en deux temps pour la saison de Formule E
La saison 2019-2020 de Formule E a débuté ce week-end par deux courses disputées en Arabie Saoudite sur le circuit en ville d’Ad Diriyah situé à proximité de la capitale...
je-roule-en-electrique.fr se lance le défi d’accélérer le passage à l’électrique
L’AVERE vient de lancer un nouveau site je-roule-en-electrique.fr en partenariat avec le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire afin de guider et...
Nissan dévoile son futur SUV électrique
L’édition 2019 du Tokyo Motor Show qui se déroule actuellement est marquée par un grand nombre de présentations de concept-car électriques. L’un d’entre eux a...
Concept-car Nissan IMk, l’avant-goût d’une micro-citadine électrique
A quelques jours de la 46ème édition du Tokyo Motor Show qui ouvrira ses portes au public le 24 octobre, Nissan a commencé à dévoiler un nouveau concept-car qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact