Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 13/07/2015 à 16:29 par Philippe Schwoerer - Lu 5906 fois - 2 commentaires


Paris aide ses professionnels à rouler plus vertueux


Depuis jeudi 9 juillet 2015, dans le cadre de son action contre la pollution, « Paris propose d’aider les professionnels à rouler propre ». Des subventions de 3.000, 6.000 et 9.000 euros sont attribuées, contre l’achat d’un modèle électrique ou fonctionnant au GNV, aux responsables de très petites entreprises (moins de 10 salariés) de la Capitale et de la petite couronne « dont les activités nécessitent un véhicule ».

3.000 - 6.000 - 9.000 euros

La prime distribuée par la Ville de Paris pour s’équiper d’un véhicule roulant au GNV ou à l’électricité est de 3.000, 6.000, ou 9.000 euros, selon le poids total autorisé en charge de l’utilitaire acheté comptant ou en location longue durée : moins de 2,5 tonnes (utilitaire léger), fourgon entre 2,5 et 3,5 t, poids lourd. Elle est limitée à 15% du prix d’achat HT de l’engin, hors options. Accordée une seule fois par entreprise, l’aide suppose de remplacer et abandonner, soit un modèle à essence dont la date de première mise en service est antérieure au 1er octobre 1997, soit un diesel immatriculé avant le 1er janvier 2006, lorsqu’il s’agit d’un utilitaire léger ou d’un fourgon, ou le 1er octobre 2006, pour un poids lourd. En acceptant le dispositif, les bénéficiaires s’obligent, sur une durée de 2 ans, à répondre aux enquêtes de la mairie de Paris sur leurs pratiques de mobilité. Sous réserve de vérification de l’éligibilité, le versement de la prime est effectué par virement bancaire dans un délai minimal de 3 mois à compter de la date de réception du dossier complet.

ProMobile : le précieux sésame

Lancée le 1er mai 2015, la carte ProMobile permet aux entreprises dont les métiers nécessitent des déplacements fréquents, du médecin au coiffeur, en passant par les divers dépanneurs, de stationner sur toutes les places payantes jusqu’à 7 heures consécutives. Ce sésame est exigé des prétendants à la subvention dont le siège est situé en petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne). Un point qui pourrait quelque peu compliquer le scénario, puisque la carte ProMobile, si l’on se fie aux informations actuellement en ligne sur le site de la mairie de Paris, ne concerne que les véhicules à 4 roues dont le poids total autorisé en charge est inférieur à 3,5 tonnes. Qui pourra donc espérer obtenir 9.000 euros d’aide ? Les professionnels parisiens uniquement ?

Un dossier à transmettre via Internet…

Outre la copie de la carte ProMobile pour les professionnels de petite couronne, différents documents sont à scanner et adresser via le Net avec le formulaire complété de demande d’aide (disponible à l’adresse https://teleservices2.paris.fr/actu/jsp/site/Portal.jsp?page=form&id_form=33) :
- convention de renoncement, datée et signée, concernant le véhicule cédé, pas forcément détruit,
- relevé d’identité bancaire (Rib) du compte devant recevoir la subvention,
- extrait K-bis ou immatriculation au répertoire des métiers + numéro d’identification auprès de ce même registre pour les transporteurs de petite couronne,
- copie de la carte grise de l’ancien véhicule + certificat de cession ou de remisage à la casse,
- preuve (facture d’achat, contrat de location longue durée, etc.) d’acquisition du nouvel engin mentionnant son prix HT hors options + copie de sa carte grise.

…ou par courrier postal

Il est également possible d’adresser par voie postale le dossier, qui comprendra tous les justificatifs demandé et listés ci-dessus, à :
Mairie de Paris
Direction de la Voirie et des déplacements
Agence de la mobilité
Plan qualité de l’air - Aides aux professionnels
121 avenue de France
CS 51388
75639 Paris cedex 13


Mots clés : véhicule électrique | utilitaire électrique | aide | Paris | achat | subvention | prime
Catégories : Voiture électrique | Aides financières |

Commentaires

Posté le 14-07-2015 à 11:28:48 par prof

On ne dit pas 3.000 mais 3 000 (avec une espace insécable) (Oui, oui, unE espace...) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Espace_ins%C3%A9cable

Le point est utilisé par les anglo-saxons là où nous mettons une virgule. Les mêmes anglo-saxons utilisent une virgule là où nous utilisons une espace insécable.

Personne, nulle part, n’utilise le point comme séparateur des milliers...

Merci !

Prof

Posté le 14-07-2015 à 15:09:35 par Philippe Schwoerer

@Prof

Curieuse, votre intervention !!!

Il existe encore des sites pour lesquels l’espace insécable n’est pas facilement exploitable. Ainsi, celui de l’Avem aujourd’hui.

Dans ce cas, utiliser le point comme séparateur des milliers évite de couper les grands nombres. Une astuce très utilisée il y a quelques années, et qui a progressivement été remplacée par l’usage de l’espace insécable à mesure que l’évolution des sites le rendait possible.

Quant à la question éventuellement sous-jacente d’une nouvelle version du site de l’Avem : c’est en cours.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Véhicules électriques : Bonus 2020
Applicable depuis le début de cette année 2020, le nouveau bonus environnemental à l’achat d’un véhicule électrique, pour les automobilistes, écarte les voitures...
Véhicule électrique : L’Avere milite pour le maintien du bonus
Dans un courrier adressé au Premier ministre, l’Avere-France, soutenue dans sa démarche par 20 signataires représentatifs de l’écosystème électromobile, alerte sur la...
Trottinettes électriques en Free floating : Zéro émission pour Voi
L’objectif environnemental visé par Voi pour son service de trottinettes électriques partagées est clairement exprimé à travers tout ses supports de communication : «...
Le tour de France des trottinettes en libre-service : où en est-on ?
Marseille A l’heure ou l’hyper centre de Marseille a augmenté ses restrictions en matière de circulation aux véhicules à faibles émissions, cela peut donner envie...
35 euros d’amende en garant une trottinette sur un trottoir à Paris
Les trottinettes électriques apparaissent de plus en plus comme une épine dans le pied des autorités en charge de la circulation dans les grandes villes, surtout quand...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact