Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 21/08/2019 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2876 fois - 7 commentaires


Plaidoyer de Sono Motors pour des batteries lithium-ion moins sales


Le constructeur de la Sion, cette voiture électrique à carrosserie solaire a priori livrable dès le second semestre 2020, a choisi un style original pour donner son point de vue sur les polémiques qui visent à torpiller les packs lithium-ion de ces véhicules : faire parler la batterie elle-même. Son courrier débute ainsi : « Je pense qu’il est temps pour moi de dire quelques mots. Car récemment, mon nom a beaucoup figuré dans les médias du monde entier ». Cette communication d’environ 2.500 caractères a été adressée aux inscrits à la lettre d’informations de Sono Motors. Avec, en prime, des visuels des composants qui seront assemblés en Allemagne, la citadine branchée étant, elle, construite en Suède, dans une unité de production alimentée à 100% en énergies renouvelables.

Innovation ?

Le premier paragraphe met face à face les 2 visions qui s’opposent au sujet des batteries lithium : « Une des plus grandes innovations du siècle dernier [à exploiter] comme un changeur de jeu pour les systèmes de mobilité et d’énergie à venir », contre « Un escroc, exploitant les précieuses ressources de la planète tout en détruisant des paysages par l’exploitation minière et en ignorant des conditions de travail inhumaines ». Un résumé que personne ne contestera, sympathisants comme détracteurs de la mobilité électrique.



Et les appareils nomades ?

En réponse à cette polémique, Sono Motors rappelle que la batterie lithium-ion fait « partie de [notre] quotidien depuis longtemps », citant les smartphones et les ordinateurs portables. C’est aussi pour la startup allemande l’occasion de rappeler que le développement de ces accumulateurs « a toujours été tributaire des demandes de la société ». Pour les appareils nomades de communication, il s’agit aussi de bénéficier de « plus de puissance, plus de rapidité, et plus d’autonomie ». Pas plus ni moins que « pour l’électromobilité, où certains pensent que plus la capacité est grande, mieux c’est ».

Appel à la mobilisation

Sono Motors prend soin de préciser son souhait de rassembler plutôt que de diviser : « Nous sommes tous dans le même bateau ». L’entreprise appelle chacun à apprécier « les ressources que notre planète nous fournit en les utilisant judicieusement ». Ce qui passe, entre autres, par l’amélioration de « la situation des personnes qui vivent et travaillent dans les régions minières ». Pour une saine filière de la batterie lithium, la startup invite chacun à agir. Comment ? En dénonçant auprès du public les points noirs de la fabrication des cellules de cette chimie, et en pesant sur les politiques et les industriels concernés.



Réduction des émissions

Le message s’achève par la mise en avant de l’utilité des batteries lithium, via les véhicules électriques, pour « réduire les émissions dans nos villes et dans le monde en contribuant à la transition énergétique en tant que stockage des énergies renouvelables ». L’occasion pour Sono Motors de rappeler la seconde vie de ces accumulateurs, pour une exploitation optimisée des ressources entrant dans leur composition et/ou permettant leur fabrication. Un lien permet de prolonger cette sensibilisation sur le site du constructeur.

Matières premières

En suivant cette invitation, on trouve différentes informations concernant les matières premières qui entrent dans la composition des batteries NMC : lithium, nickel, manganèse, cobalt, graphite, cuivre et aluminium, entre autres. Un paragraphe est dédié aux points noirs de l’extraction du lithium (Consommation élevée d’eau « qui pose un problème majeur aux habitants et aux animaux » des régions concernés) et du cobalt (« L’extraction a lieu avec des méthodes simples et non industrielles dans les mines où règnent des conditions de travail inhumaines »).



L’engagement de Sono Motors

A la suite de ce paragraphe, Sono Motors assure : « Nous nous considérons comme responsables des efforts visant à améliorer la chaîne d’approvisionnement et avons donc intégré la protection de l’environnement et la justice sociale dans nos directives d’achat ». Concrètement : « Cela inclut l’obligation pour nos fournisseurs et nos partenaires contractuels de défendre les droits de l’homme, d’exclure la discrimination, de lutter contre le travail forcé ou punitif ou le travail des enfants et de réduire au maximum l’impact de leurs actions sur la nature et l’environnement ».

Une batterie étudiée en conséquence

Sono Motors cherche également à agir directement sur la batterie (et son environnement) embarquée dans la Sion. « Afin de conserver les ressources, nous utilisons une chimie cellulaire à teneur réduite en cobalt et un puissant système de refroidissement par liquide pour une utilisation efficace et une durée de vie maximale », commente le service de communication de la startup qui précise que la plage optimale de température pour le fonctionnement des cellules lithium-ion NMC est de 15 à 35° C. Le dispositif à liquide caloporteur qui équipe la Sion permet au pack de s’y maintenir, ce qui garantit « des performances de recharge constamment élevées, même après plusieurs processus de recharges rapides ».

35 kWh



Pour une capacité énergétique de 35 kWh, le pack monté sur la Sono Sion comprend, réparties en 16 modules, 192 cellules lithium-ion prismatiques NMC. Chacune d’elles a une capacité d’environ 185 Wh, sous une tension nominale de 3,65 volts. Le pôle positif de cette batterie est composé de nickel, manganèse et cobalt, dans un rapport de 6/2/2 qui illustre bien la volonté de réduire la place de ce dernier minerai.


Mots clés : batterie | lithium | électrique | véhicule | voiture | Sion | Sono | Motors
Catégories : Voiture électrique | Batterie | Pollution & qualité de l'air |

Commentaires

Posté le 21-08-2019 à 09:01:06 par PMC

C’est un bon résumé de la situation de la part de Sono Motors. Et en plus ils se situent par rapport au sujet.

Posté le 21-08-2019 à 11:33:30 par JM.Gellini

Infantilisant de faire parler la batterie comme moyen de communication. Je ne parle même pas de la comparaison avec les portables.

Posté le 21-08-2019 à 11:28:37 par Toomy75

Effectivement les détracteurs des batteries lithium-ion semblent moins génés par celles utilisées dans tous nos téléphones et ordinateurs portables, qui représente un volume bien plus énorme que les véhicules électriques actuellement en circulation...

Posté le 21-08-2019 à 15:32:28 par Marlène G-H

Sono Motors a bien fait de faire ce rappel nécessaire avec ce parallèle sur les téléphones et ordis portables.

Posté le 21-08-2019 à 17:28:01 par Christophe

Une batterie de smartphone c’est moins de 10 Wh, donc avec 35 kWh (35 000 Wh), on peut avoir 3500 batteries de smartphone.

Une batterie de VAE ou de trottinette c’est moins de 400 Wh, donc avec 35 kWh on peut avoir plus de 90 batteries de VAE ou de trottinettes. En plus, ce sera beaucoup plus efficace de mettre 90 autosolistes sur un VAE ou une trottinette pour réduire la pollution et les émissions de GES que d’en mettre un seul dans un VE.

Ce parallèle est vraiment du domaine de la fable.

Posté le 22-08-2019 à 08:23:11 par hyuga

Le nombre de batterie de téléphone et le nombre de batterie de voiture n’est pas non plus le même. Ce n’est pas parce que la puissance produite en sortie est très faible (i.e les smartphones) qu’il n’y a pas d’impact sur la planète et/ou que les procédés d’extraction sont moins sales.

le parallèle est pertinent pour moi. Le fait que les VE vont utiliser beaucoup cette ressource accentue la visibilité d’un problème déjà existant qu’il faut essayer de résoudre.

Maintenant, cela reste toujours plus propre de se déplacer avec des véhicules plus légers (vélo, trotinettes, ...)

Posté le 22-08-2019 à 09:29:46 par Tickist

@hyuga
J’adhère à votre vision du sujet. Il a fallu que des lobbys ou des personnes mal renseignées s’opposent à la voiture électrique pour que les problèmes entourant les batteries lithium soient médiatisés. Auparavant, personne n’en parlait. Maintenant que ces problèmes sont connus, place à l’action pour y remédier.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Wiesbaden commence à exploiter ses bus électriques Mercedes eCitaro
Produit en série à Mannheim, en Allemagne, ce modèle a séduit ESWE Verkehr en charge des transports en commun dans la ville de Wiesbaden. Trois des 56 exemplaires des...
Le Kia XCeed distingué aux « Volants d’Or »
Prochainement disponible avec une motorisation hybride rechargeable, le nouveau crossover Kia XCeed s’adjuge le prix du « Meilleur véhicule de moins de 35.000 euros »...
600 km d’autonomie pour la BMW i4
Produite dès 2021 dans l’usine munichoise de BMW, la berline coupée électrique i4 sera ensuite lancée sur les différents marchés mondiaux. Elle s’appuiera sur la...
EVBox : 100.000e point de recharge, un rallye et le Salon des maires
Dans sa dernière communication aux inscrits à sa lettre d’information, EVBox explore son actualité en rendant accessible l’envers du décor, c’est-à-dire les...
Première mondiale : Garret développe un turbo électrique (E-Turbo)
Equipementier spécialisé en turbocompresseurs pour l’automobile, Garret est actuellement en train de mettre au point un modèle électrique. Il pourra aussi exploiter...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact