Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 25/07/2012 à 17:40 par Michaël Torregrossa - Lu 6293 fois - 18 commentaires

Plan de soutien automobile – Augmentation du bonus et priorité aux véhicules propres - Photo 1
Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, a présenté ce matin en conseil des ministres son plan de soutien au secteur automobile. Un plan qui mise sur les véhicules propres avec l’augmentation du bonus pour les véhicules électriques et hybrides comme mesure phare.

Pour les véhicules électriques, VP et VUL, le bonus écologique maximal passe ainsi de 5.000 à 7.000 € sachant que les quadricycles électriques ne semblent toujours pas concernés.

Concernant les voitures hybrides, le bonus est doublé et passe désormais à 4.000 € maximum sachant qu’il devient également accessible aux sociétés. Une mesure qui, associée à l’exonération de TVS pendant deux ans, devrait largement doper le marché des professionnels.

A noter également que le bonus accordé aux véhicules thermiques à faibles émissions passe également de 100 à 150 €.

Des efforts en faveur des véhicules électriques et hybrides « conditionnés au maintien de leurs prix par les constructeurs automobiles » qui devront se traduire par « la localisation de la production de ces véhicules et de leurs composants en France » souligne le Ministère.

Selon le communiqué du Ministère, « ces hausses sont valables immédiatement jusqu’à fin 2012 et le renforcement de l’ensemble du dispositif bonus – malus sera précisé en loi finances pour 2013 ».


Exemplarité des acteurs publics

Outre l’augmentation du bonus, le gouvernement souhaite que 25 % des véhicules achetés par l’Etat soient électriques et hybrides et encourage les collectivités territoriales et entreprises publiques à adopter une démarche similaire.

« D’autres propositions relatives à l’acquisition des véhicules et relevant de la loi de finances seront étudiées d’ici la fin de l’année, notamment pour les véhicules à usage professionnel non polluants. » précise le dossier de presse du Ministère.


50 millions d’euros pour développer les infrastructures de charge

Essentielles au déploiement des voitures électriques, les bornes de recharge seront également soutenues à travers un plan de 50 millions d’euros issu du programme d’investissement d’avenir. Des démarches pour associer la Banque Européenne d’Investissement au financement de ce plan semblent également engagées.

« Un commandement unique sera institué pour en organiser l’installation dans les grandes agglomérations sous l’égide de M. Philippe
Hirtzman, ingénieur général des Mines »
précise le communiqué.




Mots clés : Plan Automobile | Arnaud Montebourg | Ministère redressement productif | Philippe Hirtzman
Catégories : Voiture hybride | Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Aides financières | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 25-07-2012 à 23:36:00 par Dan617

Il est certain qu'avec les voitures hybrides, les constructeurs feront toujours plus de profits puisque en définitive ils vont fabriquer toujours plus de pièces et organes pour un même véhicule... ce qui veut dire en réalité que sur le plan énergétique global la facture va... exploser, car qui dit plus d'organes, dit plus d'énergie pour les fabriquer, plus d'outils à concevoir, donc également plus d'énergie à trouver dans les usines...

Il faudra un jour qu'on m'explique où se trouve les économies réelles dans le domaine de l'hybridation! En fait on déplace les problèmes aux frais du contribuable, lequel paiera de surcroît la facture du bonus "bonifié"! Bien évidemment on peut comprendre les énormes difficultés des protagonistes pour sortir PSA de l'impasse dans laquelle l'entreprise s'est fourrée depuis des lustres!

La solution de l'hybridation, va calmer les esprits, c'est certain : mais pour combien de temps? Alors que ce qu'il conviendrait de mettre en oeuvre -tout de suite- c'est un VE comportant toute la mécanique essentielle dans le plus faible volume et avec le minimum de pièces et organes : La roue Active Wheel de Michelin répond à ce critère de choix.

Je sais bien que la commercialisation d'un tel VE performant dans tout les sens du terme est beaucoup moins rentable qu'un hybride thermique/électrique quel qu'il soit, pour toutes sortes de raisons que j'ai déjà eu l'ocasion d'expliquer, mais songer un instant aux économies d'énergies considérables gagnées en équipant massivement les VE de moteurs/roues/suspensions/freins : économies grâce auxquelles nous n'aurions absolument pas besoin de nouvelles centrales nucléaires, alors que dans les autres cas : thermiques/électriques "classiques" cela sera probablement inévitable... Je me demande si nos chers politiques et autres économistes de haut vol savent cela... je ne pose pas la question aux constructeurs, car bien évidemment, eux "survivent" grâce aux pièces de rechanges extrêmement nombreuses composant leurs productions actuelles et à venir...dont la marge est de sept à dix fois supérieure à celles équipant la série!

Hé oui, par rapport au VE équipé de la roue Active Wheel de Michelin, il y a beaucoup plus de pièces et organes sur un hybride ou un VE "classique", et donc c'est tout bénéficique pour les constructeurs via leurs réseaux de concessionnaires et agents. Cela alors qu'un VE munie de cette fameuse roue révolutionnaire de Michelin élimine d'un coup 65% des organes mécaniques vitaux communs actuels des thermiques, et plus encore sur les hybrides... on peut donc mieux comprendre les raisons pour lesquelles les constructeurs ne veulent absolument pas en entendre parler!!!

Désolé de répéter si souvent les mêmes arguments... quoi qu'il en soit, je sais que l'histoire me donnera raison...

Posté le 26-07-2012 à 07:57:00 par SNiF

Le moteur roue de Michelin comporte au moins autant de pièce qu'un VE classique. Un moteur par roue, toujours autant de freins, de suspention....
Bref le moteur roue ne sauvera pas l'industrie automobile française.
Pour ce qui est du mix énergétique les hybrides rechargeables sont surement ce qu'il y a de mieux.

Posté le 26-07-2012 à 09:04:36 par Paco

Les pièces en moins sont :
Embrayage
Différentiel
Boîte de vitesse (pour certaines voitures)
Cardan
Simplification de la gestion de l'ESP, de l'ABS, du 2 ou 4 roues motrices, de l'antipatinage...
Inconvénients :
Poids non-suspendu (avantage de Michelin par rapport aux autres moteurs roues);
Contraintes sur l'axe du moteur (avantage de Michelin par rapport aux autres moteurs roues);
Technicité à un endroit exposé et risque de dégradations au fil des kilométrages.

Posté le 26-07-2012 à 09:05:05 par Dan617

Désolé SNIF, il semble que vous n'ayez pas très bien saisi le sujet... un VE comportant l'Active Wheel de Michelin n'a aucunement besoin de transmissions, pas plus d'ailleurs que de cardans, ni de pont pour transmettre le mouvement aux roues, puisque tout est dans la roue... donc fini l'entretien (vidanges) et le remplacement de ces organes (soufflets et joints de cardans) qui sont des pièces d'usures, car l'Active Wheel de Michelin, lui, sait s'en passer...

De multiples usines de fabrications de par le monde conçoivent, réalisent, transportent ces organes essentiels pour équiper tout autres VE et hybrides, quels qu'ils soient! Cela coûte très cher alors que ces organes sont complètement inutile sur le VE active Wheel. Que d'économies réalisées, que d'usines inutiles... que d'énergie économisée...

De plus, pour des VE plus sophistiqués, il suffit de rajouter simplement 2 autres moteurs/roues et vous obtenez un 4x4 ultra simple, et ultra efficace sans avoir recours aux boîtes de transfert ou (et) autres ponts autobloquant : plus besoin, tout simplement...

Posté le 26-07-2012 à 09:46:40 par Dan617

Merci Paco, tout est dit, rajoutons simplement que le seul vrai souci spour l'usager serait sans doute le fait qu'il ne pourrait pas changer sa roue crevée en raison de son poids conséquent : mais je pense qu'on peut compter sur Michelin pour résoudre ce problème.

Posté le 26-07-2012 à 10:52:49 par electronlibre

@Dan617: Je suis surpris! vous voulez dire que la jante n'est pas indépendante du système Active Wheel?
De plus ce système intrègre encore un freinage classique.
Sur un moteur-roue "Pierre Couture"(ou celui de Protean),le freinage s'effectue par le pilotage electronique du(des) moteur(s). En effet la puissance de ce type de moteur-roue permet de se passer d'un freinage classique.

Posté le 26-07-2012 à 11:46:52 par Dan617

Vous avez bien raison d'être surpris electronlibre, je le suis moi-même... je ne sais pas comment j'ai pu écrire une pareille ânnerie : bien sûr que la jante est indépendante, autant pour moi! Et c'est bien du reste l'une des principales raisons pour laquelle je préfère ce système à certains autres.

Ceci étant, le freinage classique pourrait sans aucun doute ne pas être "classique", c'est à dire qu'il pourrait effectivement se passer de frottements, rendant inutile les pièces d'usures... sauf que je ne suis pas certain dans ce cas que le VE passe les normes actuelle de sécurité : problème similaire récurent rencontré avec certaines directions sans liaison mécanique...

Posté le 26-07-2012 à 12:30:27 par Matenvae

sur un vélo assisté un moteur sur roue freine remarquablement et réduit de 2/3 environ le remplacement des patins, testé de puis 3 ans sur un Matra , dans une ville avec de fortes pentes MARSEILLE,

et si en plus ça transfère un peu d'énergie en retour aux batteries, tant mieux,

en ville la perte en freinage est considérable , lancer et stopper un véhicule voilà le rôle essentiel de la motorisation ce qui énergétiquement pitoyable;

Posté le 26-07-2012 à 13:47:29 par robin

Etant donné le côut extrêment élevé des voitures électriques, c'est pas 2000 euros de plus qui feront la différence, d'autant que la plupart obligent en plus à louer la batterie, c'est à dire à perdre ainsi en location ce qu'on regagnait côté carburant......aucun intérêt donc d'acheter une voiture électrique en l'état actuel des choses.

Par ailleurs toujours aucune volonté d'utiliser par exemple des volants d'inertie suspendus à la place des batteries malgré un cout bien moindre et une durée de vie quasi illimitée. Une preuve que la voiture électrique est un attrape-couillon pour faire croire qu'on veut innover sans trop fâcher les pétroliers. CQFD !

Posté le 26-07-2012 à 14:22:09 par Daniel

Qui peut m'expliquer en quoi un véhicule hybride-diesel est propre ? Il émet moins de CO2, certes, mais il émet des particules fines cancérigènes. D'ailleurs Peugeot prévoit un 3008 hybride-essence, car à part la France, personne ne veut de son hybride-diesel.

Posté le 26-07-2012 à 13:46:11 par Dan617

@ robin : en l'état actuel des choses, nous sommes bien d'accord, étant donné qu'il n'y a sur le marché aucune possibilité d'acquérir un VE muni de l'Active Wheel de Michelin : là est tout le problème... raison pour laquelle il faut s'y atteler en urgence, car si "on" ne le fait pas, soyons sur que d'autres le feront, et auquel cas, nous seront les dindons de la farce comme d'hab...

Le coût extrêmement élevé des VE actuels vient du fait que structurellement parlant, c'est la copie conforme des thermiques accompagnés de tout leur attirail mécanique transmettant le mouvement. D'autre part, pour diminuer de façon très importante les prix il faut produire en très grande série, ce qui est loin d'être le cas en ce moment.

"L'attrape-couillons" c'est de croire que l'hybride/essence et pire, diesel peut remplacer le thermique sans coûts supplémentaires énormes pour tout le monde avec une énergie moindre : c'est exactement e contraire qui va se passer, car les constructeurs -et les pétroliers- saisiront la balle au bond pour faire encore plus de profits en accord avec les gouvernants, ceci avec l'aval des futurs consommateurs contribuabes...

"L'attrape-couillons" c'est aussi de croire que précisemment les VE tels que ceux commercialisés aujourd'hui vont régler le problème de fond : c'est tout le contraire pour les mêmes raisons que pour l'hybride, moteur thermique en moins, mais autres organes mécaniques conservés...

La seule chose de positif dans cette affaire, c'est de montrer au peuple qu'en prenant les choses en mains, on minimise le chômage et cela est exact. Mais il ne faut pas se leurer, tout ceci reste provisoire et très fragile, c'est pourquoi je pense que le VE tel qu'il devrait s'imposer de lui-même, encore une fois c'est celui qui disposera de la roue Michelin.


Posté le 26-07-2012 à 14:42:14 par Dan617

@ daniel : personne ne pourra expliquer qu'un hybride diesel est propre, et émet moins de CO2 qu'un hybride/essence comparable (cylindrée et rapport poids/puissance) sauf en étant de mauvaise foi. Mais vous avez raison, les chiffres d'homologations me donne tord! Ce qu'il faut savoir, c'est que ces derniers ne prennent pas en compte l'énergie globale réellement utilisée du puits à la roue.

Or l'énergie globale dépensée est pourtant bien la seule façon de ne pas tromper son monde lorsqu'on compare l'énergie du gasoil par rapport à celui de l'essence, explications :

Pour fabriquer 1 litre de gasoil il faut plus de pétrole que pour faire 1 litre d'essence : avec 1 TEP (Tonne Equivalent Pétrole) on obtient 1320 litres d'essence et seulement 1200 litres de gasoil...quant aux taux de CO2, la valeur énergétique théorique de ces deux carburants démontre que pour une même quantité exprimée en litre, l'essence avec 2,28 kg de CO2 rejetés prend l'avantage sur le gasoil qui en rejette 2,67 kg/litre.

La commission européenne sait cela, elle a voulu attirer l'attention à ce sujet en proposant précisemment sous forme de taxe un réajustement compensatoire qui devait entrer en vigueur en début d'année...et ce n'est pas la première fois qu'elle tente d'imposer un point de vue objectif, mais c'est sans compter sur la puissance des lobbies concernés.

Résultat, tout le monde croit qu'un thermique diesel a des rejets de CO2 inférieurs au thermique essence comparable alors qu'en réalité pour arriver à ces résultats "fumeux" on fait abstraction de l'énergie réellement dépensée... c'est à dire du puits à la roue : et cela donne en plus primes et bonus! Elle est pas belle la France?

Posté le 26-07-2012 à 16:50:30 par Guillermain

Bonjour.

les bornes de recharges n'auront plus lieu d'exister avec les futur electron-G.

CQFD.

Jean-Claude Guillermain

Posté le 26-07-2012 à 17:42:42 par metalrod11

@Robin : Je ne suis pas d'accord avec vous, tant sur votre remarque sur les 2000 € supplémentaires que sur l'intérêt économique des VE actuels (mais c'est logique puisque les deux sont liés !).

Si je prends aujourd'hui le modèle de commercialisation de Renault pour les VE qui me semble le plus abouti(*), 2000€ de plus, c'est juste ce qu'il faut !

En effet, avec un bonus de 5000€, l'écart de prix entre les VE et les modèles équivalents du catalogue était chez Renault de 20%, je crois. Si on fait moins de 10 000 km par an, la location de batterie est de 80€ par mois. Cela signifie que, charges comprises (à 2€ pour 100 km, ce qui est pessimiste), le véhicule électrique devenait attractif à partir d'une distance conséquente.

Avec un bonus de 7000 €, le surcoût à l'achat est presque complètement effacé. Il faut alors faire environ 40 km par jour sur 20 jours par mois (les jours de congés sont donc compris !) pour que ça devienne intéressant... surtout si on prend en compte les moindres frais d'entretien.

Aujourd'hui, le véhicule 100% électrique à batterie est économiquement intéressant quand il roule beaucoup sans dépasser son autonomie. 40 km par jour, non seulement, c'est réalisé par un certain nombre de personnes en France mais, en plus, c'est largement en-dessous de l'autonomie des véhicules "classiques" disponibles sur le marché. Cela permet donc d'évacuer toute problématique de décharge plus rapide si on utilise autoroute ou voies rapides !

* C'est à mon avis le modèle le plus abouti parce qu'il gomme le surcoût à l'achat et permet de rassurer tout acheteur potentiel qui hésiterait à investir parce qu'aujourd'hui, on n'a aucune visibilité sur la tenue des batteries dans le temps...

Posté le 26-07-2012 à 18:45:08 par Jean-Louis

J'ai quand même une question : doit-on impérativement acheter le véhicule électrique ou hybride en France ou peut-on l'acheter à l'étranger, neuf, et le faire immatriculer en France?

Posté le 27-07-2012 à 10:20:01 par Xavier

On parle beaucoup des véhicules hybrides essence ou diesel/électrique, mais pas du tout des mixtes essence/Holly tout gpl. Le gouvernement y a t il pense ?

Posté le 27-07-2012 à 14:03:04 par Dan617

@metalrod11 : oui, votre analyse tient la route, sauf que finalement, sans bonus, pas de VE... récapitulons : l'automobile est un secteur qui vit de l'économie du crédit. Entre 60% et 80% des acheteurs y ont recours. En France, c'est 75% d'après les études de Sofinco. Pas de crédits, pas d'acheteurs. Il ne vous a pas échappé que nous vivions une crise financière de surendettement public ou privé (voire les deux) selon les pays. Même avant cette crise, le marché automobile occidental était saturé.

Maintenant en quoi l'interventionnisme serait-il bon ? Comment se fait-il que la "prime à la casse" décidée en 2008 n'ait pas porté ses fruits ? Comment se fait-il que les "bonus" accordés jusqu'ici ont coûté la peau des fesses aux contribuables pour mieux les affaiblir au plan sanitaire? Quel bénéfice, quel intérêt?

L'interventionnisme est le plus souvent néfaste car il dirige artificiellement de l'argent dans des secteurs dont on n'est pas certain qu'ils le méritent. Ne serais-ce point le cas?

Henry Ford avait une idée très saine : ses ouvriers devaient pouvoir acheter la voiture qui sortait de ses chaînes de montage. C'est ainsi qu'il s'est acharné à baisser les coûts de production (notamment en standardisant les filetages des vis et boulons entre autres). Effectivement, un ouvrier américain pouvait s'acheter le Model-T. Il l'achetait cash!

Mon conseil : n'investissez jamais dans des secteurs subventionnés. Dès qu'on retire la béquille, cela s'effondre (exemple : l'énergie solaire en Allemagne)...

Posté le 27-07-2012 à 14:34:02 par roro VE fan

j'attends pas la prime, et si il fallait que j'ai 9000€ pour acheter un Twizy neuf, ils pourraient attendre longtemps. Je roulerais dans une twingo à 400€ de 15 ans, qui bouffe 8 l/100. Je ne vois pas l'avantage. Maintenant, que les gens fassent n'importe quoi de leur argent n'est pas nouveau. Perso, en tant que commerçant, j'ai 2 VE de fonction qui me font autant d'économies d'impôts. Alors que les artisants et commerçants profitent de cet avantage pour passer au VE et ce sera déjà un grand pas en avant.
Pour ce qui est de la prime, je ne vois pas comment cela va aider Peugeot! Par contre Renault et sa ZOE devraient cartonner.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Bornes de recharge et réseau national – La loi publiée au Journal Officiel
La loi pour accélérer le déploiement du réseau national de bornes de recharge pour véhicules électriques a été publiée ce mercredi 6 août au Journal...
Bonus & VE en LLD/LOA - Le nouveau décret publié
Le nouveau décret relatif au bonus écologique est entré en vigueur ce mardi 1er juillet. Celui-ci vient notamment rétablir les dispositions liées aux véhicules...
Voiture électrique en LLD et bonus écologique - Un nouveau décret prévu le 1er juillet 2014
Le Ministre de l’Economie Arnaud Montebourg a confirmé la publication d’un nouveau décret relatif au bonus écologique permettant de rétablir les dispositions liées aux...
Bornes de recharge et réseau national – La proposition de loi adoptée au Sénat
Suivant les travaux de la Commission du Développement Durable, la proposition de loi facilitant le déploiement d'un réseau d'infrastructures de recharge de véhicules...
Bornes de recharge et réseau essentiel – La proposition de loi adoptée
Mardi 6 mai, les députés ont adopté à l’Assemblée Nationale la proposition de loi pour la mise en place d’un réseau « essentiel » d’infrastructures de charge pour...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact