Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 12/11/2015 à 16:29 par Philippe Schwoerer - Lu 7172 fois - 5 commentaires


PowerTech Systems tient la course avec des batteries lithium-ion fer phosphate


Si les grands constructeurs automobiles n’exploitent pas encore la technologie lithium-ion fer phosphate dans leurs voitures électriques actuellement en vente, la plupart d’entre eux y croient et travaillent dessus. D’une durée de vie plus grande, plus sûres à utiliser, et potentiellement moins chères à produire, les batteries LFP tournent actuellement à l’essai sur circuit grâce aux développements de PowerTech Systems.

Lithium-ion

Les batteries lithium-ion équipent la plupart des véhicules électriques à 4 roues disponibles sur le marché. Avec des différences notables concernant la nature des éléments chimiques utilisés pour leurs électrodes et leur électrolyte. Lorsqu’elle est sortie, la Tesla Roadster a surpris en embarquant des accumulateurs dérivés de ceux présents dans les ordinateurs portables, avec une anode en graphite et une cathode au cobalt. La plupart des voitures branchées en ventes actuellement sont alimentées par des batteries à cathode au manganèse. Ainsi, par exemple, pour les Nissan Leaf et Renault Zoé mises en circulation jusqu’à aujourd’hui. Sur la Mitsubishi i-MiEV, et ses jumelles PSA, les électrodes négative et positive sont respectivement composées d’oxyde de titane et d’oxyde de manganèse.

Fer phosphate

Utilisant une anode en graphite et une cathode en phosphate de fer, les batteries LFP font partie de la famille des accumulateurs lithium-ion. Si elles tardent à investir les chaînes de traction des voitures électriques et hybrides rechargeables, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas intéressantes à exploiter. Au contraire ! En éliminant de coûteux composants au profit du fer, elles devraient être moins chères à produire en série. Moins sensibles à l’échauffement lors des phases de charges et décharges intensives, elles peuvent être exploitées en toute sécurité avec de plus fortes contraintes. Enfin, leur durée de vie, calculée en nombre de cycles de charge/décharge est bien plus important, de l’ordre du double (2.000-3.000 cycles), par rapport aux modèles montés aujourd’hui par la plupart des constructeurs automobiles proposant une offre branchée.

Au cœur d’un bolide

En participant à la propulsion d’une monoplace estampillée « Formule A » (A, pour Apprentissage), notre adhérent PowerTech Systems fait figure de pionnier dans la technologie lithium-ion fer phosphate. La phase de tests devrait embrayer dès le premier trimestre 2016 sur une commercialisation de sa solution. Spécialisée dans le stockage d’énergie au Lithium-ion, la startup française a souhaité mettre en application son travail au cœur d’un véhicule électrique de course proposé à la location sur circuit. Ce scénario va lui permettre de démontrer que ses nouvelles batteries sont particulièrement adaptées à un usage intensif, en assurant des journées complètes de rotations.

Haute performance

Président de PowerTech Systems, Cyril Bergeaud explique : « Nous utilisons des accumulateurs lithium fer phosphate haute performance pour délivrer de très forts courants sur un temps très court. Cette technologie compacte et légère permet une utilisation soutenue du véhicule et une recharge rapide, sans nécessité de remplacer la batterie entre deux ‘runs’ ». Chaque utilisateur du bolide pourra se faire plaisir au volant de l’engin durant 15-20 minutes. Il ne faudra pas plus du quart d’heure pour recharger les éléments à la moitié de leur capacité, autorisant le bolide à s’élancer à nouveau sur l’anneau. Un délai qui permettra au pilote suivant de se préparer et de prendre place à bord. Au téléphone, Cyril Bergeaud confirme à l’Avem que, dans ces conditions, « un tel traitement ne risque pas de provoquer un échauffement problématique des cellules A123 qui composent le pack ». Il précise : « La conception d’une électronique BMS est nécessaire pour ces fortes puissances ». Reste à résoudre le problème de la recharge en hiver, par des températures négatives, qui imposera un préchauffage préalable. « Une contrainte qui n’aura pas lieu d’être à la décharge, ni au-dessus de 0°C », rassure-t-il.

Formule A

La mise à disposition des batteries haute performance lithium-ion fer phosphate est une aubaine pour Marc Azra qui a créé Formule A, une autre startup Française spécialisée depuis 3 ans dans la conception de monoplaces pour circuit. Il raconte : « Nous avons fait le choix de développer un véhicule électrique qui soit pilotable très facilement et accessible à tous. Cette volonté passe par un développement technologique permettant de rester aussi performant et surtout endurant qu’un véhicule thermique de course ». Et concernant le rapprochement avec PowerTech Systems, il ajoute : « Concrètement, nous avons fait appel à une technologie de stockage d’énergie très performante et compatible avec le comportement sportif du véhicule (conduite plus agressive, plus performante). A mon sens, la technologie lithium-ion proposée par PowerTech Systems est une solution très pertinente pour nos applications ».

Vers une école de pilotage

Il est des collaborations qui ouvrent des portes inespérées. Ainsi avec la solution lithium-ion fer phosphate de PowerTech Systems, qui va permettre de concrétiser un des vieux projets de Marc Azra : mettre en place une exploitation professionnelle de type école de pilotage pour Formule A. Pour y prétendre avec des bolides électriques, il fallait parvenir au meilleur taux possible d’utilisation journalier des engins. Voilà qui est donc réglé ! Aux professionnels en recherche d’animations survoltées, M. Azra propose déjà ses monoplaces à exploiter dès 15 ans sur de nombreux circuits, parmi lesquels ceux de Dreux (28), Le Mans Maison-Blanche (72), Fontenay-le-Comte (85), Mérignac (33), La Genétouze (17), Saint-Dié (88), La Châtre (36), l’Anneau du Rhin (68), le Driving center du Castellet (83), etc.



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : voiture électrique | véhicule électrique | PowerTech Systems | batterie | lithium-ion fer phosphate | lithium fer phosphate | accumulateur | LFP | Formule A
Catégories : Voiture électrique | Batterie |

Commentaires

Posté le 13-11-2015 à 07:16:49 par DELECOUR

, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas intéressantes à exploiter. AU CONTRAIRE...
En éliminant de coûteux composants au profit du fer, elles devraient être moins chères à produire en série.
Moins sensibles à l’échauffement lors des phases de charges et décharges intensives, elles peuvent être exploitées en toute sécurité avec de plus fortes contraintes.
Enfin, leur durée de vie est plus important
Donc vous citez les avantages de cette technologie.alors expliquez nous, si on le sait les RAISONS éventuelles pour lesquelles elle n est pas exploitée par les grands constructeurs comme Renault Nissan (zoe,Leaf)etc...j aimerai effectivement avoir des explications

Posté le 13-11-2015 à 09:25:53 par Philippe Schwoerer

L’article évoque un des problèmes principaux des batteries LFP : le comportement des cellules par temps froid, qui impose au moins un préchauffage pour la recharge.

S’y ajoute une densité énergétique plus faible. A capacités égales, il faudrait plus de place pour loger la batterie sur le véhicule.

Pour ces 2 raisons, la mise au point des batteries LFP a été plus longue que pour les modèles aujourd’hui utilisés. Mais a priori, les recherches dans le domaine promettent une utilisation dans les voitures électriques à court ou moyen terme.

Posté le 13-11-2015 à 09:42:16 par Rickobotics

il me semble que BYD utilise cette techno justement ainsi que de nombreux nouveaux venus chinois, justement pour la simplicité de mise en œuvre (sécurité et BMS plus simple pour puissance standard) et le coût réduit. E4V en France en produit également et équipe les feux mia, courb et un utilitaire dont il a racheté la société en liquidation. C’est bien la mauvaise densité énergétique qui plombe cette techno aujourd’hui complètement dépassée face à la nouvelle génération de lithium qui arrive. A voir si elle parvient également à suivre l’évolution des densités !

Posté le 13-11-2015 à 14:21:31 par Michel Leveque

Dans les points négatifs de cette techno :
-Densité plus faible
-Charge nécessitant une température positive ou un maintien en température comme pour les BlueCar


Dans les points positifs :
- Technologie ultra résistante aux excès.
- Pas de phénomène de "Thermal Runaway" qui est la cause des incendies / explosions d’autres technos au Lithium
- Courants de charge et décharge très importants
- Echauffement interne très faible par forts courants.
- Durée de vie en nombre de cycles excellente

De récents développements pour l’augmentation de la densité d’énergie en fait un très bon candidat pour les futurs véhicules électriques.

A suivre

Posté le 14-11-2015 à 20:38:02 par pauge

Il me semble aussi que mia avait utilisé ce type de batteries pour alimenter ses vehicules !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 28/09/2017 au 29/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Les 28 et 29 septembre 2017 auront lieu les Journées AVEM de l'électro-mobilité. Ces journées se dérouleront en deux temps : 1ère demi-journée sous forme de workshops,...
A lire également / sur le même thème KN BatteryChain. Logistique des batteries lithium sur le cycle de vie
C’est dans le cadre du New Mobility World 2017, intégré au salon automobile qui se tient actuellement à Francfort (Allemagne), que Kuehne + Nagel a officiellement lancé...
1er petit-déjeuner entre collectivités territoriales : une réussite
Hier, le premier petit-déjeuner « mobilité électrique » organisé par la Mairie de Cagnes-sur-Mer, Enedis et l’AVEM a permis aux acteurs du terrain et élus locaux...
Batteries 3Tron de BMZ : densité en énergie et longévité
Dans un nouveau communiqué de presse, BMZ se réjouit de proposer sur le marché des accumulateurs pour vélos à assistance électrique les batteries 3Tron qui offriraient «...
Des batteries de Renault Zoé en seconde vie pour la recharge rapide
Les constructeurs de voitures électriques, les opérateurs du recyclage des batteries de traction et d’autres entreprises concernées par ces environnements ont pris...
On parle de voitures électriques sur le Web
La mobilité électrique avance ! Pour s’en persuader, il suffit de lire les quelques articles Web régulièrement produits sur le sujet par des médias non spécialisés....
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact