Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 29/11/2019 à 15:29 par Philippe Schwoerer - Lu 1360 fois - 4 commentaires


Première européenne : La RATP testera un bus électrique à pile H2


Proposé par le constructeur portugais CaetanoBus, le modèle de bus électrique H2.City Gold embarque la même pile à combustible que la Toyota Mirai. Avec ses 5 réservoirs à hydrogène, il disposera d’une autonomie pouvant s’élever à 400 kilomètres. La RATP sera le premier opérateur européen de transport en commun à tester cet engin.

Ligne 185

C’est le 25 novembre 2019 que CaetanoBus et la RATP ont signé un accord de coopération pour tester en condition réelle, à partir d’août 2020, le H2.City Gold. Ce bus électrique de 12 mètres de long sera mis en service pendant 3 mois sur la ligne 185 (Porte d’Italie - Choisy Sud). PDG de l’entreprise portugaise, Jorge Pinto assure : « La France est un marché stratégique pour CaetanoBus et un partenariat avec la RATP est une belle opportunité pour renforcer notre relation avec le leader du marché de la mobilité urbaine ».

Commercialisé mi-2020

Les essais de la RATP coïncideront avec le lancement de la commercialisation du bus électrique à pile hydrogène H2.City Gold. Fournisseur de la PAC, Toyota souhaite promouvoir l’usage de cette technologie au-delà des voitures particulières. Et en particulier pour les flottes captives d’autobus et d’utilitaires légers, mais aussi de poids lourds et de chariots élévateurs. Une vision qui permet à CaetanoBus de poursuivre une ambition : « Rendre possible l’accélération du déploiement des bus zéro émission ».


Mots clés : électrique | bus | hydrogène | pile | H2 | Toyota | CaetanoBus
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 30-11-2019 à 20:33:54 par nouh

Il me parait logique que la RATP teste une technologie non émettrice de particule qui permet de retrouver l’autonomie et la rapidité de charge du GNV ou bien sur, du Diesel, le tout sans avoir à investir dans une architecture électrique lourde, environ 10MW par centre bus, pour la charge des bus électriques sans avoir une autonomie de 400km loin de là....
Seul point à affiner, la fourniture de l’hydrogène, très certainement avec Air Liquide affilié avec Toyota, la durée de vie des PAC et la fiabilité de l’ensemble.
Pour ma part, je reste persuadé que la batterie n’est pas faite pour les PL, les Bus et les Autocars car la batterie est lourde et surtout demande des postes de charge d’une puissance importante par bus et un centre bus peut avoir entre 150 et 200 Bus qui doivent être opérationnels à la prise de service, tôt le matin.....
On peut penser que la RATP réfléchisse à un mixte, bus électrique dans Paris intramuros avec des lignes plus courtes, du GNV déjà en service, puis de l’hydrogène pour la banlieue proche et grande couronne avec une mise en place plus aisée des installations pour l’hydrogène pouvant être mixées avec d’autres transporteurs de voyageurs mais aussi de marchandises. Mais ceci n’engage que moi!!!

Posté le 30-11-2019 à 22:26:24 par Daniel

@ nouh
La fourniture d’hydrogène ne devrait pas poser de problème. Il me semble que c’est Air Liquide qui a fourni les trois stations pour ravitailler la centaine de taxi hydrogène de la compagnie parisienne Hype.

Posté le 04-12-2019 à 09:46:05 par Phenix83

@nouh,la question qui fache : quel est le cout énergétique de la fabrication de l’hydrogène ? Quel est le cout réel du kWh d’énergie produite par une pile à combustible ? Certes il doit varier grandement selon les sources de production d’hydrogène ,mais il est important de rappeler encore une fois que pour fabriquer 1kg d’hydrogène avec la filère electrolyse il faut dépenser une énergie d’environ 60 kWh. Avec 1 kg d’hydrogène une voiture électrique type Mirai peut parcourir environ 100 km .En comparaison une voiture type ZOE équipée de batterie consomme 15 kWh au 100 km ,soit 4 fois moins.On peut comprendre l’intérèt d’Air liquide à produire et vendre H2.Pour autant faut-il dès à présent faire rouler les trains ou les bus à l’hydrogène alors que H2 coute si cher à fabriquer ?

Posté le 04-12-2019 à 15:40:03 par Christophe

@Phenix83
"En comparaison une voiture type ZOE équipée de batterie consomme 15 kWh au 100 km ,soit 4 fois moins." Ce qui est absolument faux dans le cadre d’un bus. Et qui n’est vrai pour une voiture électrique dans un unique cas, celui de la recharge au cul d’une production renouvelable, autant dire jamais.
Un bus rechargé au dépôt va faire appel au réseau pour se recharger.
Pour avoir 1 kWh à la prise en faisant appel au réseau, il faut 3,23 kWh en entrée de centrale, donc votre 15 kWh/100 km devient plus de 58 kWh/100 km.
Par contre pour l’hydrogène, on peut recouvrir les dépôts et les zones de stationnement de panneaux solaires PV et utiliser l’électricité produite dans un électrolyseur, stocker l’H2 produit et faire le plein des bus le matin juste avant de partir pour leur service.
Entre les deux cas, la consommation primaire n’est pas très différente.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Souvenir de voyage : Station e-Bus au Laos
Un de nos lecteurs, Dominique Delport, nous a transmis 2 photos prises au Laos par un couple de ses amis. Elles représentent une station de e-Bus au Nord du pays, à...
Un livre pour Noël : 57 véhicules électriques présentés
Vélos assistés, gyropodes, scooters, motos, voitures, tous électriques. : Cet ouvrage est une véritable mine électromobile. Ne vous attendez pas à y trouver les...
La conversion électrique aussi pour l’hydrogène et les poids lourds
Alors que la France est sur les rails pour légaliser le rétrofit électrique des véhicules, la Fédération nationale de l’artisanat automobile rappelle son rôle de...
700.000 km en Model S avec une même batterie : exploit ou banalité ?
Un automobiliste allemand a parcouru plus d’un million de kilomètres avec une Tesla Model S, dont environ 700.000 km avec la même batterie et le même moteur. Une...
Mobilité électrique : La Chine est la nation la mieux préparée
Selon L’index de la mobilité électrique 2019 proposé par FKA et le cabinet Roland Berger, la Chine est désormais seule en tête comme nation la mieux préparée à...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact