Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 06/05/2013 à 16:00 par Michaël Torregrossa - Lu 8552 fois - 11 commentaires

Renault abandonne Better Place et les batteries interchangeables - Photo 1
Selon la publication danoise Energi Watch, Renault abandonnerait le développement de voitures électriques à batteries interchangeables en raison du manque d’intérêt suscité par la solution de Better Place en Israël.

Ainsi, le constructeur automobile français se concentrera à l’avenir vers le développement de nouveaux modèles électriques mais uniquement équipés de batteries fixes. Renault continuera toutefois à proposer sa Fluence ZE équipés de batteries amovibles sur le marché Israëlien mais aussi au Danemark où 18 stations d’échanges batteries ont été installées.

« Quand vous observez les tendances globales, nous devons conclure que les batteries interchangeables ne sont plus la principale orientation pour les véhicules électriques. La tendance et la demande vont vers des batteries standards intégrées à plat sous le châssis » a expliqué Carlos Ghosn, PDG de Renault.


Nouveau coup dur pour Better Place

Pour Better Place dont l’ex-PDG, Shai Agassi, était parvenu à convaincre Renault en 2008 de se lancer dans l’aventure en développant un véhicule spécifique, cet abandon de l’un de ses principaux alliés sonne comme un véritable coup de massue.

Calqué sur la téléphonie mobile, le modèle de Better Place repose sur des forfaits kilométriques associés à la mise à disposition de stations de rechargement et d’échange de batteries permettant au client de repartir avec une batterie « pleine » en quelques minutes.

Lancé l’an passé en Israël, l’offre Better Place n’est jamais parvenue à atteindre ses objectifs de ventes et les pressions financières ont mené au départ de Shai Agassi début 2013 (voir actu précédente) et à l’abandon de ses projets d’expansion en Australie.

Aujourd’hui, sans l’arrivée de nouveaux modèles équipés de sa technologie de batteries amovibles, Better Place est contraint de revoir son positionnement et de se concentrer vers la location de véhicules électriques avec des batteries fixes.

Pour autant, Better Place n’abandonne pas son système et reste impliqué dans différents projets de R&D et notamment en Chine où un démonstrateur est en préparation avec la ville de Guangzhou.


Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : Better Place | Renault | Renault Fluence ZE
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 06-05-2013 à 16:02:11 par Didier

Ca aurait été parfait pour des flottes de taxi, ils auraient du installer leur station à NY !

Posté le 08-05-2013 à 06:47:06 par Le Gag est terminé...

Il était vraiment temps que Ghosn jette l'éponge... Ce deal avec Better Place a fait rire toute la profession, et au final, seul Ghosn s'est fait avoir... Tout cela parce qu'il a été embobiné par un bonimenteur de génie, Shai Agassi, qui lui avait été présenté à Davos par Shimon Pérès...

La très mauvaise nouvelle par contre, c'est que ce "Gag-flop" aura coûté une véritable fortune au contribuable : osera-t'on un jour dire combien Renault a récolté en subsides gouvernementaux (Bercy, FSI...) pour le développement de son soi-disant "Programme VE" ??? "On parle" de près d'un milliard d'euros, dans les couloirs du Ministère de la désindustrialisation...

Sans parler des quarante millions versés en pure perte par la Banque Européenne d'Investissement à Better Place, vraisemblablement sous l'aimable suggestion de Renault...

Quel gâchis... Mettre autant de temps pour enfin réaliser l'évident, que l'on ne conçoit pas une voiture "autour de son réservoir"...

La Fluence est dorénavant mort-née. Il reste à voir ce que deviendra la Zoé une fois passée la vague des achats concessionnaires et des premiers illuminés lourdement subventionnés par "l'autre copain Alsacien", François Loos...

Posté le 08-05-2013 à 13:26:05 par Jumper

joli troll. Attaquer Ghosn, les VE etc. Vous êtes payé par Total ou par Exxon pour écrire de telles inepties ? Ou vous êtes juste timbré ou un peu con ?

Better Place a été très mal marketé à tel point que même les israëliens n'en ont pas voulu malgré les aides d'état.

On va voir si Better Place a ne va nous revenir sous forme d'un produit chinois.

Chaque litre d'essence ou de pétrole brulé en France crée des chômeurs et affaiblit le pays. Les VE sont totalement insuffisants pour sortir le pays de la mouise où tous les politiciens (et les français moyens) l'on poussé.

Posté le 08-05-2013 à 14:59:18 par Marc

Monsieur "Le Gag est terminé..." (quel drole de nom ?), le programme Better Place n'a rien coûté à Renault (et encore moins au contribuable puisque Renault est bénéficiaire). En effet Renault n'a rien investi dans Better Place, la seule contribution a été la création de voitures compatibles avec le système. Et franchement, sachant qu'il me faut une journée de travail pour sortir la batterie de ma 106 (avec un garage à ma disposition) je pense que cette batterie amovible en quelques minutes ne sera pas une tare pour la Fluence. Demain il y aura probablement un marché de la batterie de VE et les VE capables de changer de batterie sans intervention chirurgicale auront un plus. Reste la tenue de route qui aurait été meilleure avec une batterie sous la voiture, mais Renault n'aurait pas pu utiliser une voiture de base thermique ce qui était une bonne chose pour faire un VE sans trop investir...

Posté le 08-05-2013 à 21:04:44 par bigbluejlr

je suis un fan de VE.
Shai Agassi est un orateur de génie, et j admire énormément ce gars son systeme je n y ai jamais cru, mais il a quand meme reussi à lever 750 millions USD.
pourquoi ca ne pouvait pas marcher ?
il voulait remplacer un monopole par un autre
il voulait standardiser et en faire une commodité un produit qui représente la majeure partie de la valeur d'un VE et concentre tous les investissements et la recherche: la batterie !
mais il poursuivait un but qui également le mien, l electrification rapide des vehicules.
je pense que la messe est dite, TESLA sera peut etre une des seules marques à survivre. Apres avoir essayé le model S, je suis persuadé de sa suprématie sur tout ce qui roule sur notre Planète.
lorsque sortira le modele à 30000 EUR, peu de marques pourront encore faire face, ca va etre le rouleau compresseur mais il faut quand meme que l infra de charge suive. TESLA qui sort 80 voitures par jour, vaut ce jour 6,5 milliards USD quand Peugeot en fabrique x fois plus mais ne vaut que 2 milliards EUR !!!! devinez qui a l avenri devant lui !!! le marché ne s 'y trompe pas !!!
Aux US, je suis persuadé qu'ils vont tout faire pour se passer du pétrole d ici 2020, ils vont tout passer à l électrique et au gaz ( camion, trains, voitures,...) grace au gaz de schiste ils vont repartir pour un enorme cycle de croissance (je suis pas pour) et nous on restera sur le bord de la route avec notre diesel de MER.. qui nous tue à petit feu.

Posté le 10-05-2013 à 05:18:07 par @Jumper

Ni troll du pétrole, ni timbré, ni con (sauf erreur de ma part, bien sûr)... simplement relativement bien informé, pour raisons professionnelles...

Le "gag Better Place" n'est sans doute pas totalement étranger à l'autre gag dit de l'espionnage chez Renault...

Et Bercy sait bien combien la "patate chaude" du VE Renault risque de faire froncer certains sourcils - Cour des Comptes, par exemple... à plus ou moins long terme... Les sommes englouties dans la Fluence sont considérables et en pure perte, avec la disparition du système Better place...

Pourquoi croyez-vous que Besson, à peine nommé à Bercy, s'est alors donné la peine d'aller en priorité au siège de Better place à Tel Aviv ? A peine quelques jours après sa nomination, alors qu'en tant que Ministre de l'Industrie, l'Allemagne, le Japon, la Chine ou les USA semblaient mieux indiqués.

Etre ouvert aux nouvelles technologies ne veut pas dire faire preuve d'une certaine naïveté...

Posté le 10-05-2013 à 05:35:51 par @Jumper

Heureusement que le Web a de la mémoire pour chacun...

A peine nommé à Bercy, cherchez l'urgence...



Le 1 fév 2011 | Par Yoann NUSSBAUMER | Dans Voiture hybride | 1 commentaire


Eric Besson en visite chez Better Place

Le ministre français de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, Eric Besson, a rencontré Shai Agassi dans le cadre d’une visite des installations de Better Place.

Eric Besson a effectué une visite de trois jours à Tel Aviv et à Jérusalem pour renforcer le partenariat industriel et technologique entre la France et Israël.

L’objectif est de « construire des relations économiques à la hauteur des opportunités israéliennes […] et de renforcer la coopération des deux pays dans le domaine des nouvelles technologies et des énergies renouvelables ».


À cette occasion, le ministre a pu conduire pour la première fois la Renault Fluence ZE. C’est chez Better Place en Israël, dans le premier pays où elle sera commercialisée, qu’il a pu l’essayer… loin de la France et de ses scandales autour de l’espionnage de Renault !

On n’en sait pas plus sur les échanges entre Eric Besson et les équipes de Better Place. Une délégation d’une vingtaine de chefs d’entreprise l’accompagnait, et on imagine qu’il a été question du business model de l’entreprise israélienne.

Notons au passage que Better Place devrait annoncer début mars les prix de ses services en Israël et au Danemark. À suivre !

Posté le 10-05-2013 à 05:55:09 par @Marc

Le Gag Better Place N'A RIEN COUTE A RENAULT ???

Relisez cet excellent article du Point.fr (4 avril), où tout est dit...

Juste un extrait pour vous faire comprendre que l'ancienne histoire des avions renifleurs, à coté, c'est de la petite monnaie...

"Quand on sait que Renault a investi dans l'opération entre 500 millions et 1 milliard de dollars (Shai Agassi cité sur le site Planet Renault) et que l'ensemble des investissements pour la voiture électrique dépasse 4 milliards d'euros, Renault n'aurait-il pas intérêt à se désengager de ce modèle captif disponible uniquement pour la Fluence et à terme destiné à être obsolète ?"

Posté le 10-05-2013 à 18:31:16 par @bigbluejlr

Curieux, votre raisonnement : vous semblez admirer un bonimenteur qui aura fait perdre en pure perte près d'un milliard de dollars aux premiers investisseurs lui ayant fait confiance ? Manière très originale d’encourager le grand n’importe quoi…

Shai Agassi appartient tout simplement à une catégorie courante de « vrais-faux » entrepreneurs, qui sur un concept de préférence « illuminé », arrivent à mobiliser un premier rang d’investisseurs – des capitaux ventures (VCs) – puis un deuxième rang – les fameuses mezzanines des habituels flibustiers de la Finance, soit les grandes banques d’affaires. Le but ultime est bien sûr de « faire un gros coup » sur le dos du Petit Porteur lors de l’introduction en bourse – la non moins fameuse IPO… Plus c’est gros, plus ça marche… Les VCs sont contents, ils ont revendus leur part à plus de cinq fois la mise. Les banques sont également contentes, elles ont pris leur com lors de l’intro en bourse et revendent progressivement leurs actions au fil de l’eau aux petits porteurs persuadés de faire une excellente affaire, trompés par la bonne valorisation de l’action les premiers temps… Au bout de deux à trois ans, patatras ; le rêve s’effondre et le Roi est nu, la boîte disparait pratiquement sans bruit, laissant derrière elle des milliers de petits porteurs « cocufiés »… qui s’en remettront certes, ils n’ont aucune mémoire, c'est d'ailleurs pour cela qu'ils restent petits….

Ce scénario de « l’idée merveilleuse » suivie de l’IPO aidée par les « copains » est un très grand classique… Démarré dans les années 1990, ce scénario fait toujours la fortune de ses architectes…

Mais là pour Better Place, pas de chance : la crise aidant, l’entrée en bourse prévue pour 2014 (voir ci-dessous) a dû être repoussée sine die… Adieu veaux, vaches, cochons…

Shai Agassi doit maintenant apprendre à courir vite, et surtout en zigzag : planter ses copains ne se fait pas vraiment dans le milieu…

Ce qui reste tout de même ahurissant dans cette histoire, c’est que Ghosn se soit fait avoir comme un bleu sur une idée aussi loufoque et dans une arnaque à l’IPO aussi classique et aussi visible…

Quelques-uns de ses proches conseillers vont certainement prendre une pré-retraite bien méritée, en tout cas vraiment nécessaire…

Better Place Plans Electric-Car IPO Within 2 Years, Agassi Says

By Gwen Ackerman & Jonathan Ferziger - 2012-01-25T14:34:03Z

Better Place LLC, a U.S. start-up developing charging stations for electric vehicles that started putting cars on the road this week, expects to go public in the next two years, Chief Executive Officer Shai Agassi said.
“We’re probably not going to go for another private round between now and the initial public offering,” Agassi, 43, who founded the business, said yesterday at Better Place’s test track and showroom north of Tel Aviv. “We have enough capital to go all the way until then.”

Posté le 10-05-2013 à 19:14:35 par @bigblue

Désolé de doucher éventuellement votre enthousiasme sur Tesla : c’est à ce stade la deuxième IPO de la courte histoire de la société, cette valorisation « fantastique » à 78$ est ce que l’on appelle dans le jargon financier du « pump-up ».

C’est artificiel, sur des volumes de trading qui n’ont rien à voir avec ceux de PSA, par exemple. Donc, oui, en « théorie », vous avez une valo bien supérieure (les Américains achètent plus volontiers le rêve que la réalité, c’est culturel), mais qui porte sur seulement quelques millions de dollars échangés, juste une frange marginale du capital annoncé. En pratique, dès qu’un véritable investisseur "pre-money" voudra récupérer ses billes, l’action retournera sagement à son vrai niveau (autour de 20…), laissant derrière elle quelques milliers de tondus de plus…

A ce moment-là, à court de cash, Tesla se vendra tout naturellement au meilleur offrant, sans doute Toyota…

Regardez ce qui est arrivé à la Karma de Fisker… Eux aussi n’ont pas eu le temps de faire l’IPO qui leur aurait permis de maintenir l’illusion encore un instant

Posté le 31-08-2014 à 11:23:56 par Terminé pour de bon...

"L’Importateur de Renault en Israël Détruit Son Stock de Voitures Electriques.
Drôle de fin pour l’aventure de “Better Place” racontée en détail par le livre “Startup Nation”. Selon le journal économique Globes, Carasso Motors Ltd, qui importe Renault et Nissan en Israël, a mis à la casse un nombre très élevé de voitures électriques qui étaient stockées depuis 18 mois dans le port d’Ashdod. Les voitures ont été abimées par les intempéries".



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Le Trophée Andros est passé au tout électrique
La saison 2019-2020 du Trophée Andros a débuté ce week-end à Val Thorens. Depuis plusieurs années, la plus célèbre épreuve de courses sur glace accorde une place...
Renault va employer pour sa Zoé du tissu en fils cardés recyclés
Selon le constructeur, il s’agit là de la première application industrielle mondiale d’une matière composée à partir de ceintures de sécurité, de chutes textiles vierges...
Black Swan, un bateau avec des batteries Renault Z.E. en seconde vie
Conçu pour la compagnie de navigation parisienne Seine Alliance, avec le concours du groupe Renault et du spécialiste en conception de systèmes de batteries lithium-ion...
Renault va lancer deux véhicules utilitaires hydrogène
Pionnier et leader en Europe du véhicule utilitaire électrique avec 41.5% de parts de marché, Renault vient d’annoncer qu’il allait compléter son offre de véhicules...
Mobility Consulting by Renault pour des flottes pros plus propres
Avec Mobility Consulting by Renault, le Losange entend accompagner les entreprises vers une mobilité bas carbone. Par exemple en convertissant leurs flottes par...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact