Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 22/03/2019 à 12:21 par Philippe Schwoerer - Lu 3852 fois - 4 commentaires


Renault expérimente à grande échelle le V2G


Dans un communiqué de presse daté d’hier, jeudi 21 mars 2019, Renault indique lancer, aux Pays-Bas et au Portugal, les premières expérimentations à grande échelle sur la charge bidirectionnelle en courant alternatif des véhicules électriques. « La technologie basée sur un chargeur embarqué réversible permet de réduire fortement le coût des bornes de recharge associées », souligne le service de communication du Losange.

V2G : Stockage tampon…

Le principe de l’architecture V2G (Vehicle to Grid), ou charge bidirectionnelle, est de régénérer les batteries des véhicules électriques lorsque la demande en électricité sur le réseau est inférieure à l’offre. Si ce dernier est tout ou partie alimenté par des ressources renouvelables, comme l’éolien ou le solaire, cette situation se produit respectivement lorsque le vent est suffisant pour faire tourner les pales des grandes machines à vent, ou de jour, notamment quand l’ensoleillement est important sur le territoire. Plus de véhicules électriques équipés d’un chargeur bidirectionnel seront alors branchés, plus cet ensemble constituera une unité efficace de stockage tampon de l’énergie.

…et restitution

Les réseaux électriques connaissent le plus souvent plusieurs fois par 24 heures des pics de consommation, qui sont rarement en phase avec les plages de production maximale des sources renouvelables. Quand la demande dépasse l’offre instantanée, plutôt que de démarrer une centrale peu vertueuse dans son fonctionnement pour l’environnement et la santé publique, un réseau V2G va d’abord chercher l’énergie où elle est immédiatement disponible et la moins coûteuse. Ainsi dans les batteries rechargées au maximum d’une flotte de véhicules électriques compatibles. Deux avantages principaux découlent de cette architecture : gommer les surcharges ponctuelles des réseaux, et disposer aux heures de pointe d’une électricité moins coûteuse.

Rémunération possible

« Les véhicules électriques peuvent donc servir d’unités de stockage temporaire d’énergie et deviennent un levier clé pour développer les énergies renouvelables », confirme Renault. « Le réseau électrique optimise ainsi la fourniture d’énergie renouvelable locale et réduit les coûts d’infrastructure. Les clients, quant à eux, bénéficient d’une consommation électrique plus économique, plus verte et sont, en outre, rémunérés pour le service rendu au réseau électrique », détaille le communiqué de presse.



Avantage de travailler en courant alternatif

De nombreux programmes V2G sont en phase d’expérimentation à travers le monde, le plus souvent avec le concours des constructeurs Nissan et Mitsubishi. Ces derniers exploitent le standard CHAdeMO pour des architectures au cœur desquelles on trouve des chargeurs rapides bidirectionnels externes. Une des différences principales apportées via la solution avancée par Renault est de s’appuyer sur un chargeur réversible en courant alternatif embarqué dans chaque voiture. Un environnement qui n’implique qu’une adaptation simple et relativement peu coûteuse des bornes de recharge accélérées déjà existantes.

15 Zoé

Concrètement, le programme suivi par Renault prévoit de déployer tout au long de l’année 2019, et en Europe, une flotte de 15 Zoé équipées chacune d’un chargeur bidirectionnel. Pour le constructeur, il s’agit de pouvoir prochainement « élaborer les futures offres de charge réversible du groupe et de préparer les standards, avec l’aide de ses partenaires ». Les expérimentations ont officiellement débuté hier, 21 mars 2019, « à Utrecht (Pays-Bas), dans un écosystème développé par We Drive Solar et sur l’île Porto Santo (archipel de Madère au Portugal) avec Empresa de Electricidade da Madeira, fournisseur d’énergie », se réjouit d’annoncer le Losange. Des démonstrateurs sont également prévus en France, Allemagne, Suisse, Suède et au Danemark.

Commentaire de Gilles Normand

Directeur du département du groupe Renault consacré aux véhicules électriques, Gilles Normand commente l’expérimentation V2G qui démarre : « Avec cette initiative, le groupe Renault joue pleinement son rôle de leader de la mobilité électrique pour tous et d’acteur de la transition énergétique. La charge bidirectionnelle est un pilier majeur des écosystèmes électriques intelligents développés par le groupe Renault. Nous avons choisi une technologie embarquée qui permet aussi d’optimiser le coût de la station de recharge et donc de faciliter un développement massif ».

Objectifs

Avec le double objectif de « mesurer la faisabilité à grande échelle » et de « quantifier les gains potentiels » permis par la solution Renault de V2G, les tests programmés vont permettre de : « Valider les avantages techniques et économiques d’une solution embarquée dans le véhicule électrique » ; « Démontrer concrètement la valeur des services apportés au réseau électrique local et national, tels que favoriser la consommation solaire et éolienne, contrôler la fréquence ou la tension du réseau, ainsi que la réduction des coûts d’infrastructure » ; « Travailler sur les cadres réglementaires d’un dispositif de stockage d’énergie mobile, en détecter les freins et proposer des solutions concrètes » ; « Bâtir des standards communs, condition sine qua non à un déploiement à grande échelle ».


Mots clés : Renault | V2G | électrique | véhicule | réseau | charge | bidirectionnelle
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge | Batterie |

Commentaires

Posté le 22-03-2019 à 14:35:18 par ZoéT

Le V2G est donc bien possible en courant AC, pourquoi est ce qu’on n’en parle qu’aujourd’hui ?

Posté le 24-03-2019 à 17:44:39 par jk

Il faut un temps pour tout !

Posté le 25-03-2019 à 15:31:46 par Toomy75

Il est donc possible que la batterie du véhicule soit quasi vide lorsqu’on en a besoin ?
Ou bien le système prévoit-il la possibilité d’indiquer au réseau qu’on a besoin de la voiture à telle heure ?

Posté le 25-03-2019 à 15:44:31 par Jacques Talbot

Bonjour,
15 Zoés, c’est pas vraiment "à grande échelle".
Pour motiver un automobiliste à laisser un opérateur (qui d’ailleurs ?) manipuler sa batterie, il va falloir une forte incitation monétaire qui va pénaliser le business plan de toute cette affaire, me semble-t-il.
Même si on peut imaginer des garanties sur "on vous laissera toujours 100 km d’autonomie" ...
Ciao



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Izivia remet en service les stations de recharge Bluely
Fermées depuis août 2020, les bornes de l’ancien service d’autopartage électrique Bluely seront remises en service par Izivia. Elles seront compatibles avec tous les...
Deux nouvelles publicités pour la Renault Zoé (vidéos)
Alors que la Renault Zoé s’est déjà écoulée à plus de 270.000 exemplaires depuis son lancement, le constructeur français a confié à Publicis Conseil la réalisation de 2...
600 bus électriques à Moscou, avant conversion de toute la flotte
Les autorités en charge des transports à Moscou estiment que les 600 bus électriques déjà mis en service dans la capitale russe ont permis d’éviter 400 tonnes...
Le Kia e-Niro arrive en tête de sa catégorie
C’est ce qui ressort d’une étude de J.D. Power sur l’expérience client à bord des véhicules électriques. Cette récente distinction remportée par le e-Niro vient encore...
Un toit solaire en résine de polycarbonate par Teijin et Applied EV
Créée en 1918, le groupe nippon Teijin développe différentes spécialités. Il s’occupe en particulier des matériaux haute performance, parmi lesquels l’aramide, les...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact