Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 03/04/2018 à 12:05 par Philippe Schwoerer - Lu 3359 fois - 15 commentaires


RTL prédit la faillite de Tesla dans moins d’un an


Dans son édito intitulé « Tesla est menacé par la sortie de route financière », François Lenglet s’appuie sur les prévisions d’un analyste pour envisager très sérieusement « l’effondrement financier et la faillite avant un an » de Tesla, avec, comme prolongement le plus probable, « d’être racheté pour pas grand chose par un grand groupe ».

La vie d’une entreprise

Que la presse ou les analystes financiers tirent la sonnette d’alarme concernant la santé de Tesla n’est pas une nouveauté. Si le titre a été introduit avec succès à la bourse de New York en juin 2010, les premiers problèmes d’incendie rencontrés sur des Model S, en 2013, on fait subir le plongeon aux actions. A l’époque, Elon Musk avait réagi très rapidement et avec une très grande crédibilité, calmant à la fois l’agence de sécurité routière américaine (NHTSA), les investisseurs, les propriétaires de cette berline familiale survoltée d’exception, la presse et le grand public. La confiance est vite revenue, et les projets d’avenir, aussi bien pour la Gigafactory de batteries lithium-ion, que pour les Model X et la plus accessible Model 3, assuraient une voie royale vers un développement tout tracé de l’entreprise.

Fragilité financière

Toutefois, les analystes boursiers ont pris l’habitude de pointer de plus en plus fréquemment une fragilité financière rendant incertain ce scénario, avec l’impression d’une dissipation de l’attention du patron de Tesla au profit de ses autres entreprises. Ainsi SpaceX qui enchaîne sous le succès les décollages de fusées Falcon avec, une innovation majeure dans le domaine, le recyclage de leurs divers éléments. Hyperloop promet de rejoindre en 2h30 New York depuis Paris. Restent encore ces tunnels anti-bouchons à patins électriques présentée il y a tout juste 1 an par The Boring Company, une autre entreprise lancée par Elon Musk. Ce dernier se fait omniprésent sur tous les fronts qui impliquent les nouvelles technologies, créant des sociétés à la croissance fulgurante. Sauf que les investisseurs veulent bien prendre des risques, potentiellement importants, s’ils s’accompagnent de perspectives alléchantes de revenus. En empilant les projets chez Tesla, la rémunération des associés est toujours davantage repoussée.

Bulle spéculative ?

Sur RTL, François Lenglet n’hésite pas à parler « d’un phénomène de bulle spéculative déclenché par le talent de Musk, le design des voitures très séduisant et les performances technologiques des véhicules, en particulier dans l’autonomie ». L’éditorialiste jette sur le devant de la scène une certaine usure de cet équilibre, en partie portée par les retards successifs de production. On peut y ajouter sans doute un agacement de plus en plus ressenti sur les marchés boursiers, face à un comportement que l’on peut parfois qualifier de désinvolte du patron de Tesla. Ainsi ce poisson d’avril à travers lequel il a annoncé la faillite de son entreprise. Les investisseurs semblent ne pas avoir apprécié. S’il a été possible de comparer, à son lancement, la Model S, avec la Citroën DS présentée au Grand Palais en 1955, Elon Musk devrait méditer le sort qu’a connu en 1934 André Citroën. Lui aussi se moquait des milieux financiers et poursuivait des projets d’envergure qui ont fini par fragiliser son entreprise et inquiéter les créanciers et investisseurs. Il n’aura suffi que d’un petit fournisseur de volants faisant protester sa créance pour provoquer le plongeon de l’empire Citroën. Un simple petit grain de sable et tout s’enchaîne ! Avec son gag, le patron de Tesla a joué imprudemment avec le feu, une nouvelle fois !

-30%

« La bourse, au lieu de regarder l’avenir, regarde le présent, c’est-à-dire les pertes et la dette », indique François Lenglet sur RTL. Il rappelle que cette dernière a été de « 4 milliards de dollars sur la seule année dernière ». Là où Elon Musk s’amuse avec la réputation financière de son entreprise, les investisseurs attendent des raisons concrètes de continuer le jeu de la confiance. Or, actuellement, ce sont plutôt celles de douter qui s’accumulent : les retards importants à la production, le récent accident mortel en Californie impliquant l’Autopilot, le rappel de 123.000 Model S fabriquées avant 2016 à cause d’un problème de corrosion sur certains boulons qui pourrait entraîner un dysfonctionnement de la direction assistée, la concurrence qui s’organise en effaçant l’avance de Tesla dans la mobilité électrique, etc. Bilan : le titre a perdu environ 30% par rapport à son niveau le plus haut enregistré sur une période de 6 mois. Jusqu’à présent, l’action s’est toujours relevée de telles chutes. Est-ce que ce sera à nouveau le cas cette fois-ci ? Peut-être ! Mais à la suivante, ou à celle d’après ?

250.000 Tesla

François Lenglet chiffre à 250.000 la production Tesla depuis sa création. Un cumul particulièrement conséquent dans le milieu des véhicules électriques, mais que l’éditorialiste minimise sans doute trop rapidement en le comparant à ceux enregistrés par d’autres constructeurs, dont Toyota et ses 1,5 million de voitures hybrides vendues depuis l’apparition de la Prius. Sauf que cette technologie, le constructeur japonais la défend depuis 1997, soit 15 ans avant la commercialisation des Model S. « Elon Musk met en avant la performance, mais la réalité, c’est que c’est très peu », peut-on lire ou entendre sur RTL. Oui au regard des 10 millions de voitures vendues par an par les plus grands constructeurs, mais non si l’on compare avec les immatriculations des modèles thermiques équivalents produits par les mêmes marques. Cette appréciation n’est cependant qu’un détail face à la crise que traverse Tesla et dont Elon Musk semble ne pas vouloir tenir compte.

Peut-on imaginer l’avenir électrique sans Tesla ?

L’éditorialiste sur RTL évoque un rachat par un grand groupe. Pourquoi pas ? Après tout, Michelin a bien permis à l’aventure Citroën de continuer, et pas a minima ! Toutefois, l’Avem et nombre d’électromobiliens ne souhaitent pas de la liquidation d’une entreprise qui a eu et continue à avoir un rôle majeur dans l’actuel développement mondial de la mobilité électrique. Tesla a incarné la réponse au mépris affiché par certains constructeurs pour cette technologie, et en particulier face à General Motors et au gâchis géant des EV1, au début des années 2000. Le maillage des territoires en superchargeurs est un exemple à bien des niveaux de ce qu’il convient de faire dans le domaine des IRVE : des installations en suffisance pour effectuer de longues distances, avec des recharges qui s’effectuent tout en profitant de la proximité de multiples propositions d’activité. Si l’on ne peut qu’espérer un nouveau redressement du titre Tesla, il conviendrait qu’il soit accompagné d’une attitude plus pragmatique et responsable d’Elon Musk. Le temps peut jouer en faveur de la pérennité de l’entreprise, mais la précipitation dans les projets et le traitement avec négligence des investisseurs pourraient bien être la cause de sa perte !


Mots clés : RTL | faillite | Tesla | François Lenglet | Elon Musk | voiture | électrique | véhicule | Model S | André Citroën
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 03-04-2018 à 13:03:30 par ZoéT

En phase avec votre conclusion. Voir disparaître Tesla serait négatif pour la mobilité électrique. Quel groupe serait légitime pour reprendre la suite ?

Posté le 03-04-2018 à 13:20:56 par PMC

C’est de mauvais goût cette blague d’Elon Musk pour la 1er avril. Certains y verront de la provocation ou la volonté de saborder son entreprise. En tout cas, il y a de l’inconscience.

Posté le 03-04-2018 à 14:42:23 par PBlanchet

Depuis le temps que ça sent la fuite en avant chez Tesla !

Posté le 03-04-2018 à 17:29:14 par Rémy

Les problèmes de Tesla sont réels (en particulier la production de masse de Model 3) et les prochains mois vont peut-être être décisifs.

Néanmoins, on peut noter que "l’analyste" auteur des prévisions est vraisemblablement John Thompson, directeur des investissements chez Vilas Capital Management qui a écrit cette analyse après avoir lui même parié en bourse sur la chute de l’action Tesla...

Il finira par avoir raison puisque les media reprennent en boucle son analyse sans se demander si elle n’est pas guidée plus par un désir de faire des bénéfices en bourse que par son objectivité.

Posté le 03-04-2018 à 18:03:15 par MaglioZE

Tout à fait Rémy, la façon des médias de relayer les informations autour de Tesla fera ou non perdurer la confiance autour de l’action. La bourse s’affole beaucoup sur les rumeurs.

Posté le 03-04-2018 à 18:05:53 par MaglioZE

Le gag du 1er avril d’Elon Musk n’arrange pas la situation. C’est très bête quand on y pense, sauf s’il a un atout dans ses manches.

Posté le 03-04-2018 à 19:17:19 par hyuga


Les investisseurs n’ont rien à exiger, si on est un tant soi peu investisseur, on aura investi dans Tesla il y a deux trois ans, et en revendant aujourd’hui les investisseurs font une belle plus value. On peut très bien décider de ne plus suivre Tesla en revendant aujourd’hui, pourquoi pas. Pour les autres, qui ont investit il y a 6 mois ou moins, je n’appelle ça que des spéculateurs. Il faut arrêter d’appeler investisseur des gens qui revendent régulièrement leur actions et ne vois pas plus loin qu’une année. Dans ce cas la, on investit dans son argent et clairement pas dans une entreprise. Et c’est gens la, c’est à leur propre risque !
Et Elon Musk a raison ne pas le prendre plus au sérieux que ça


Posté le 04-04-2018 à 16:24:58 par Psyl

Vu que SpaceX est rentable, il pourra éponger les dettes de Tesla.

Je ne me fais pas de soucis là-dessus.

Posté le 05-04-2018 à 18:04:03 par electronlibre

Tesla vient d’augmenter la production de la Model 3 à 2000 unités par semaine. Au premier trimestre, les usines Tesla Motors ont produites près de 34500 véhicules dont 9766 Model 3...

Comme le dit hyuga, Musk fait bien de ne pas se soucier des loups de Wall Street.

Posté le 07-04-2018 à 13:47:31 par bjn78

GM est aussi avancé que Tesla avec des capacités de production sans commune mesure. L’eV1 a été coulée par la filiale chargée de la louer (en fait une filiale d’un groupe pétrolier ...). Une voiture ce n’est pas que de l’électronique et des batteries ... Il faut des années avant de maitriser les processus de fabrication, de sav , etc
L’ancien directeur général de GM voulait la "peau" d’Elon Musk, et il l’aura !

Posté le 10-04-2018 à 14:50:02 par bobetkarine

je souhaite que la 3 soit produite pour redresser Tesla; mais dans le cadre de la production d’ autos elec et du gout vintage j’ ai fait un rêve; des voitures à chassis prévus pour l’ elec recouvert d’ une structure reproduisant une américaine, une DS, une jaguar e-type, une Delaye; le tout avec un bruiteur, de toute façon bientôt obligatoire pour eviter les accidents en ville,qui reprndrait le bruit d’ un bon gros V8, d’ un 2 à plat etc...Ce serait vraiment le pied d’ avoir une telle auto, sans polluer. Boggy

Posté le 13-04-2018 à 10:53:18 par de-tout-mon-soul

Les "retards" dans la production de Model 3 sont seulement des retards sur des prévisions trop optimistes de Elon Musk. Mais la croissance de la production est quand même hors norme, la bourse l’a compris et l’action est remonté de 250 à 300 dollars en trois jours entre 2 et 5 avril! Ceux qui ont spéculé sur une chute de l’action on perdu énormément de l’argent...

On dit que Tesla fait faillit dés son début.

Posté le 04-05-2018 à 15:40:29 par PMC

Plusieurs quotidiens signalent une nouvelle baisse du titre suite à un comportement considéré comme méprisant de la part d’Elon Musk envers 2 analystes. Depuis EM a écrit des tweet qui se veulent rassurants pour les actionnaires, promettant de belles surprises sur le rendement du titre.

Posté le 14-06-2018 à 13:56:12 par Jojo

L’action est maintenant à $348, son plus haut niveau depuis février. Bloomberg estime que Tesla pourrait produire au moins 4000 M3/semaine d’ici la fin du mois et certains analystes posent un objectif de cours à $500. Tout va mieux !

Posté le 14-06-2018 à 16:28:33 par JCTickist

354$ maintenant ! Par rapport à 275$ du 22/05.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Meilleur concept-car 2018 : Honda Urban EV
C’est dans le cadre du salon automobile de Turin que le constructeur japonais Honda a reçu le Car Design Award 2018 pour sa Urban EV. Le titre distingue ainsi le...
Les vélos à assistance électrique Vélib’ de retour ?
Selon une interview accordée au Parisien par le nouveau président de Smovengo, - Arnaud Marion -, 3.000 vélos à assistance électrique devaient progressivement retrouver...
Panasonic et Honda vont expérimenter le partage de batteries
Honda Motor et Panasonic Corporation vont expérimenter dès décembre 2018 en Indonésie le partage des batteries sur différents engins électriques, en particulier des...
Festival Ruisrock : Payer sa navette électrique BMW i3 en chantant
C’était du 6 au 8 juillet 2018 : Pour accéder et repartir du festival Ruisrock qui se tenait en Finlande, à Turku, des BMW i3 étaient proposées en navette baptisées «...
Moins de cobalt, moins chère, plus d’énergie avec les batteries eLNO
Le groupe Johnson Matthey, - spécialisé en produits chimiques -, mise sur sa propre recette afin de prendre le train de la mobilité électrique. Sa batterie eLNO, à...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact