Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 13/05/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2540 fois - 1 commentaire


Sacramento met en service 29 bus scolaires électriques


Aux Etats-Unis, les efforts pour lutter contre la pollution de l’air et le dérèglement climatique passe aussi par l’adaptation de véhicules lourds à la traction électrique, dont des bus de ramassage scolaires. Sauf très anciennes générations, les premiers modèles électrifiés datent des années 1990. Spécialisé dans la réalisation de groupes motopropulseurs tout-électriques, l’entreprise californienne Motiv est régulièrement impliquée dans des projets de conversion d’engins existants. En témoigne son actualité 2017, qui met en avant la livraison de 13 modèles de Type A dans l’Etat même où elle a son siège. Ces bus pilotes effectueront leur service sur le secteur de Sacramento. Ils vont rejoindre 16 bus Type C, également électriques, fournit par le constructeur québécois Lion, et aussi distribués par First Priority GreenFleet.



13 bus Type A…

L’Agence californienne pour la qualité de l’air s’apprête à verser 7,5 millions de dollars, soit l’équivalent de 6,9 millions d’euros selon le taux de change du 12 mai 2017, pour la réalisation de 13 bus scolaires électriques Type A opérée sur la base du châssis Ford E450. Trans Tech Bus s’occupe, comme à son habitude, de la carrosserie qui doit être revue afin de gagner en aérodynamisme, et de l’équipement en engin de ramassage capable d’accueillir jusqu’à 30 élèves assis. De son côté, Motiv travaille sur le groupe motopropulseur, de telle sorte que le bus débarrassé de son bloc thermique assure le même degré de service. La nouvelle chaîne de traction se compose d’un moteur d’une puissance de 150 kW pour un couple de 1.200 Nm, alimenté, au choix, par un pack de batteries de 85, 106 ou 127 kWh. Capable de grimper des côtes à 17%, le véhicule de transport en commun dispose d’une autonomie qui s’inscrit dans une fourchette de 100 à 140 kilomètres environ, pour une vitesse de pointe légèrement supérieure à 90 km/h. Motiv, qui assure que le bus transformé offre une réduction de 85% des coûts d’exploitation par rapport à un modèle similaire mais équipé d’un bloc thermique, dote son groupe motopropulseur électrique d’un système d’analyse de données en temps réel qui contrôle les performances du véhicule, offrant des diagnostics préventifs et des mises à jour logicielles à distance. A noter que Ford n’accepte l’homologation électrique pour des véhicules réalisés sur son châssis E450 que si la transformation a été effectuée par Motiv, et ce depuis mars 2017.



…+16 bus Type C

Plus longs et plus lourds, les bus de Type C peuvent accueillir une cinquantaine d’élèves assis. Ce n’est que récemment, fin 2014, que de tels bus plus classiques de transport d’élèves sont proposés aux Etats-Unis avec une chaîne de traction électrique, via le catalogue du constructeur québécois Lion, pionnier sur le marché. Le déploiement d’autobus scolaire à zéro émission du secteur de Sacramento fait partie du programme d’investissements climatique californien qui, via, l’Agence californienne pour la qualité de l’air, mène des actions concrètes à l’échelle de l’état pour réduire en particulier les émissions de gaz à effet de serre. Lion communique plus chichement sur les caractéristiques de son eLion : « Propulsé par un moteur électrique TM4, le eLion possède autant de puissance sinon plus que les moteurs diesel utilisés dans l’industrie du transport scolaire ». Egalement 3 propositions de batteries, respectivement régénérées en 4, 5 et plus de 6 heures via le chargeur 19,2 kW embarqué, pour des autonomies utiles de 90, 120 et 150 kilomètres.




Mots clés : bus électrique | Lion | eLion | Sacramento | Trans Tech | Motiv
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 13-05-2017 à 10:16:18 par electronlibre

A propos de TM4, une vidéo intéressante sur le monde des affaires:
https://www.youtube.com/watch?v=g6yVT_3xa4k



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Journées AVEM de l’électro-mobilité : ABB présente ses solutions de recharge pour les bus électriques
Les premières Journées AVEM de l’électro-mobilité ont rassemblé, les 28 et 29 septembre à Cagnes-sur-Mer, une grande partie des principaux acteurs de l’écosystème de la...
ABB et Hess vont équiper Nantes en e-busways à recharge flash Tosa
Il y a tout juste 1 an, le constructeur suisse de véhicules de transport en commun Hess et le fabricant de bornes ABB s’étaient déjà unis pour équiper de 12 bus...
Mise en service des bus électriques Volvo au Luxembourg
Depuis 2015, Volvo mène au Luxembourg des expérimentations autour des bus branchés, sur des lignes opérées par son partenaire historique Sales-Lentz, pionnier dans le...
Transdev roule branché à Auxerre
Depuis le début de la semaine, Transdev Auxerrois Mobilités et la communauté d’agglomération testent 2 véhicules électriques de transport en commun et leurs bornes de...
Rennes : Une flotte de bus exclusivement électrique pour 2030
L’année 2030, c’est dans un peu moins de 15 ans. Rennes métropole, en Ille-et-Vilaine, ne compterait alors que des bus électriques dans sa flotte, contre 280 unités...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact