Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 23/07/2018 à 09:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 3380 fois - 20 commentaires


SAP Labs France : le cap des 100 voitures électriques est atteint


SAP Labs France, sans doute l’une des entreprises françaises les plus en pointe dans l’électrification de sa flotte de véhicules, vient de franchir un nouveau cap il y a quelques jours en enregistrant sa 100ème voiture électrique au sein de son parc automobile. Un chiffre atteint avec quelques temps d’avance sur l’objectif de la société qui visait les cent véhicules électriques pour la fin de l’année 2018. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard mais découle d’une politique très volontariste initiée par le Président de SAP Labs France Hanno Klausmeier qui a multiplié les initiatives pour inciter ses salariés, qui de par leur statut bénéficient pratiquement tous d’un véhicule de fonction, à opter pour une voiture électrique.


Un mouvement initié dès 2013

L’origine de la prise de conscience d’Hanno Klausmeier remonte à un voyage effectué en 2013 à Palo Alto dans l’un des Labs de SAP, qui avait engagé un programme dédié aux voitures électriques. Touché personnellement par le scandale du Dieselgate, il décide d’engager pleinement sa société dans la mobilité électrique en lançant, en 2015 sur le site de Sophia Antipolis, un programme d’E-Mobility comportant de nombreuses mesures pour encourager les salariés à choisir une voiture de fonction électrique. Les premières seront des Renault Zoé mais bien vite le parc se diversifiera avec des Nissan Leaf, des BMW i3, des Volkswagen e-Golf et même des Tesla Model S. Comme les premiers retours des utilisateurs ont été très positifs et que de nombreuses bornes de recharge ont été implantées sur le site, de plus en plus de salariés se sont laissés tenter par une voiture électrique.



Un exemple qui fait tache d’huile dans tout le groupe

L’exemple de Sophia Antipolis a même fait tache d’huile sur les autres sites de SAP Labs France. C’est d’ailleurs un salarié du site de Caen, Olivier Bagot, qui est le centième e-driver de la société. Il a d’ailleurs avoué qu’il avait songé à se tourner vers l’électromobilité il y a deux ans, lorsque deux véhicules (une Zoé et une Tesla Model S) issus du pool de Mougins avaient été prêtés au site de Caen afin que les salariés puissent les essayer. La politique initiée en faveur de la mobilité électrique a également été extrêmement positive pour l’image du site de Sophia Antipolis au sein du groupe SAP, le leader mondial du logiciel pour les entreprises. Pour autant, SAP Labs France a l’ambition d’aller encore plus loin dans les années à venir. Témoin de cette volonté, il ne sera plus possible en 2019 pour ses salariés de commander un véhicule thermique comme voiture de fonction. Une façon radicale d’atteindre son prochain objectif : atteindre 80% de véhicules électriques à l’horizon 2020.







Pour plus d'information

SAP Labs France S.A.S

805, Avenue Maurice Donat
BP 1216
06254 Mougins Cedex

Site : http://go.sap.com/france/about.html

SAP Labs France S.A.S est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de SAP Labs France S.A.S


Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | SAP Labs France
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 23-07-2018 à 09:41:27 par PMC

Un exemple à suivre, mais peut-on vraiment facilement le reproduire dans toutes les entreprises ?

Posté le 23-07-2018 à 16:55:21 par Toomy75

L’état doit encourager cette pratique et même se fixer un objectif de 100% électrique (ou hybride rechargeable) dans les flottes d’entreprises pour montrer l’exemple avant la date de 2040 déjà annoncée pour la France entière!

Posté le 23-07-2018 à 17:14:35 par Robin des bois

"les initiatives pour inciter ses salariés, qui de par leur statut bénéficient pratiquement tous d’un véhicule de fonction, à opter pour une voiture électrique"
Tous les salariés ont-ils besoin d’un véhicule dans le cadre de leur activité ?
Si non, cette pratique encourage l’utilisation individuelle d’un véhicule pour les trajets domicile - travail, pratique dont les pouvoirs publics veulent sortir (voir plan mobilité propre) pour réduire les nuisances engendrées par le tout voiture.
Donc cette initiative n’est pas forcément à mettre en avant et à reproduire.

Posté le 23-07-2018 à 22:43:31 par Daniel

Quand nos élus remplaceront-ils leur limousine thermique par un véhicule électrique ? On dit que l’exemple doit venir d’en haut. Mais quand le premier ministre se pavane au Tour de France sans boucler sa ceinture, j’ai un doute.

Posté le 25-07-2018 à 15:55:00 par benitod06

Réponse à Robin des bois:

notre entreprise ne peut changer que ce qu’elle gère. L’inéfficacité des transports publics et polluants est un fait. Nous avons beau le dire lors de réunion rien ne change. Nous essayons également le co-voiturage mais c’est assez difficile, d’autant que les plate-formes telle blablacar nous sont interdites (pas pour les voitures de fonction).
Au moins nos actions (panneaux solaires, potager partagé, filière complète de recyclage des déchêts) contribuent à faire avancer les choses.
On ne doit pas attendre les actions publiques pour cela, croyez-moi.

Posté le 25-07-2018 à 16:10:49 par Vérité

@benitod06
Un transport public même polluant pollue toujours moins par passager qu’un véhicule individuel fusse-t-il électrique
http://www.airparif.fr/calculateur-emissions/

Posté le 25-07-2018 à 18:44:48 par Robin des bois

@benitod06
La société a la main sur son implantation.
Une implantation le long d’un BHNS ou d’un voie ferrée incite beaucoup plus à prendre les "transports publics" qu’une implantation au beau milieu d’une zone d’activité en limite de forêt.
Mais un cadre qui veut venir avec sa petite voiture de fonction préfère travailler en limite de forêt et habiter au calme et donc participer activement aux nuisances du tout voiture.
Ce n’est pas la peine de se voiler la face et d’essayer de trouver des excuses.
Il suffit juste de changer "leur statut" et d’arrêter de fournir des voitures en guise de rémunération.

Posté le 26-07-2018 à 11:26:10 par lanlan

Electromotricien golf convaincu depuis trois ans (2éme E GOLF) nous sommes pharmaciens et heureux de pouvoir livrer bénévolement et gratuitement toutes les personnes à mobilité réduite ayant besoin de nos services pharmaceutiques . Cette démarche écologique nous colle à la peau et les 300 km d’autonomie de notre petite merveille d’auto nous autorise à nous déplacer à plus de 100 km de notre point d’encrage de Châlons en champagne .La voiture est amortie en totalité sur 5 ans à raison de 6000€ par an (loi de finance du 1/01/2017 permettant d’amortir jusqu’à 30 000 € pour le tout électrique) . Je suis émerveillé à 65 ans comme un gamin de 20 ans et ce moyen de transport est TOP de TOP !!!!!!!

Posté le 30-07-2018 à 09:10:01 par Tickist

Tant qu’il y aura des intégristes pour taper sur ceux qui essayent de mettre en place de meilleures solutions pour l’environnement au lieu de se focaliser sur les plus pollueurs, faut sacrément avoir la foi pour se lancer.

Posté le 30-07-2018 à 09:47:20 par Robin des bois

@Tickist
Quelle est la part de pollution due aux VP ?
Quelle est la part d’émissions de GES dues aux VP ?
La solution proposée ici permet-elle de réduire drastiquement ces parts ?
Allez-y citer ceux qui polluent plus.
Ayez au moins l’honnêteté de dire que c’est une pseudo-solution très insuffisante et qui ne mérite même pas qu’on la médiatise.

Posté le 30-07-2018 à 11:15:28 par Christophe

Petit cas d’école.
Je connais deux couples d’amis dans ma ville qui habitent la même rue (j’ai fait leur connaissance grâce à la fête des voisins).
Cas 1 : 1 enfant - habitent un logement social BBC - 1 seule voiture - vont travailler à pied - partent en vacances 1 semaine par an en France - font leurs courses à pied au marché (produits locaux et de saison)
Cas 2 : cadre tous les 2 - 3 enfants - habitent une grande villa avec clim et piscine - 4 voitures dont une de fonction - circulent toujours en voiture - partent en vacances 5 semaines par an en avion - font leur courses en voiture au supermarché situé à 700 m (produits industriels transformés avec emballage et suremballage)

Quel foyer pollue le plus ?
Quel foyer est le plus proche du facteur 4 ?
Quel foyer aura le plus d’efforts à faire pour atteindre la neutralité carbone ?
Question subsidiaire : 4 VE suffiront-ils au couple du cas 2 à atteindre les objectifs ?
Question subsidiaire : quel foyer est le plus représentatif du foyer français moyen ?

Posté le 30-07-2018 à 12:57:24 par Tickist

@Robin des Bois
Justement, puisque vous trouvez la solution SAP insuffisante, pourquoi vous vous focalisez dessus ? Perso, je trouve au contraire que c’est une tendance qui s’étend et c’est important d’en parler.

Posté le 30-07-2018 à 12:59:54 par Robin des bois

Quel foyer pollue le plus ? Cas 2
Quel foyer est le plus proche du facteur 4 ? Cas 1
Quel foyer aura le plus d’efforts à faire pour atteindre la neutralité carbone ? Cas 2
Question subsidiaire : 4 VE suffiront-ils au couple du cas 2 à atteindre les objectifs ? NON
Question subsidiaire : quel foyer est le plus représentatif du foyer français moyen ? Cas 2

Quel foyer est le plus représentatif des salariés décrits dans cet article ? Cas 2

Je préfère être traité d’intégriste que de me voiler la face et de faire croire que cette pseudo-solution sera suffisante pour résoudre les problèmes apportés par le tout voiture.

Posté le 30-07-2018 à 13:27:50 par Tickist

Qui a écrit que la solution décrite dans l’article est suffisante pour résoudre les problèmes apportés par le tout voiture ? Pas moi, et ce n’est pas marqué dans l’article. C’est juste une possibilité parmi tout ce qui doit être mis en oeuvre en plus des transports en commun, de la mobilité à pieds et à vélo, du covoiturage, etc.

Posté le 30-07-2018 à 15:08:14 par Jexs

Moi, je serais fière de travailler pour une société qui mettrait en place tout ce fait SAP LABS pour ses salariés.

Posté le 30-07-2018 à 15:26:43 par electronlibre

@Robin des bois
"Quel foyer est le plus représentatif des salariés décrits dans cet article ? Cas 2"
Je dirais plutôt aucun cas: les 2 sont extrêmes et donc le foyer le plus représentatif se situe certainement entre les 2; petite maison ou appartement et 1 ou 2 voiture(s);achat au marché ou superette (je tiens à signaler que l’on trouve de plus en plus de produits frais locaux dans les grandes enseignes de distribution).

La solution n’est écrite nul part parce que personne ne veut en entendre parler...

Posté le 30-07-2018 à 15:52:49 par Robin des bois

@electronlibre
Vous en connaissez beaucoup des salariés avec une voiture de fonction ?
Voiture de fonction utilisée en guise de rémunération.

Posté le 30-07-2018 à 16:33:30 par Vérité

Il n’est pas possible qu’un éditeur de logiciel comportant un module comptabilité (module FI) ne connaisse pas la définition d’un véhicule de fonction et tout ce que cela recouvre.
C’est le deuxième article en la matière et les deux précisent bien "qui de par leur statut bénéficient pratiquement tous d’un véhicule de fonction". On y parle bien d’un véhicule de fonction pas d’un véhicule de service.
Un véhicule particulier aménagé dans un but professionnel et utilisé à des fins professionnelles uniquement (restitué à chaque repos hebdomadaire et durant les périodes de congés) ne constitue pas un véhicule de fonction mais un véhicule de service, idem pour un véhicule utilitaire.
Un véhicule de fonction, utilisé à des fins personnels, recouvre la notion d’avantage en nature (donc de rémunération), notions qui tombent si le salarié paye une redevance (qui doit être supérieure au coût réel du véhicule).

Il y a pléthore de sociétés qui mettent à disposition de leurs salariés, qui en ont besoin dans le cadre professionnel, un véhicule particulier et qui leur font payer une redevance pour leur usage personnel, le salarié est gagnant par rapport à la possession en propre d’un véhicule mais on n’est pas dans la notion de véhicule de fonction.

Posté le 30-07-2018 à 18:57:13 par electronlibre

@Robin des bois
Vous connaissez beaucoup de salariés sans voiture?
Le problème n’est pas de savoir si le véhicule est de fonction ou non ,mais son utilisation.

"Voiture de fonction utilisée en guise de rémunération."
Oui, et alors? Quel rapport avec l’article? No comprendo...

Posté le 31-07-2018 à 07:48:29 par Robin des bois

@electronlibre
Non je ne connais pas beaucoup de salariés qui ont une voiture de fonction et qui ne l’utilisent pas pour aller travailler. Cette clause contractuelle incite bien à l’utiliser.
Comme je ne connais pas beaucoup de salariés qui ont refusé cette clause et demandé à la place une prime.

Par contre, oui il y a plein de salariés qui n’utilisent pas une voiture pour aller au travail : plus de 2 millions en Ile de France.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Navya dévoile ses ambitions au Mondial de l’Auto
L’édition 2018 du Mondial de l’Auto de Paris a fermé ses portes hier en enregistrant plus de un million de visiteurs. Si elles ne représentent encore qu’à peine 1% du...
Eccity lance son model 3 au Mondial 2018
L’édition 2018 du Mondial de l’Auto, qui se déroule actuellement à Paris, fait aussi la part belle à la moto et aux scooters qui occupent le Pavillon 3 de la Porte de...
PSA au Mondial 2018 : des voitures de légende et une avancée vers l’électrique
Pour attirer l’attention des visiteurs du Mondial de l’Auto de Paris qui se déroule jusqu’au 14 octobre, le Groupe PSA a misé tout particulièrement sur deux concept-cars...
Smart : une nouvelle voiture pour célébrer les 20 ans de la marque
Pour célébrer ses 20 ans, Smart, qui avait étonné le monde de l’automobile de l’époque en présentant en 1998 au Salon de l’Auto la Smart Fortwo avec ses deux places dans...
Renault dévoile un nouveau concept-car : EZ-Ultimo
Si Renault n’a pas profité du Mondial de l’Auto de Paris pour donner des informations sur la future remplaçante de la Zoé qui continue à occuper la première place des...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact