Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 26/10/2015 à 11:00 par Emmanuel Maumon - Lu 4550 fois - 3 commentaires


Sébastien Buemi et Renault e.dams survolent le premier ePrix de la saison


Au volant de sa Renault e.dams, Sébastien Buemi a survolé le premier grand prix de la saison de Formula E, qui s’est déroulé samedi à Pékin. Au terme d’une course maîtrisée de bout en bout, le pilote suisse a devancé le brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport ABT) et l’allemand Nick Heidfeld (Mahindra). La course, mais aussi les essais et les qualifications ont confirmé l’énorme potentiel des voitures de l’écurie Renault e.dams qui fait figure de favori pour conserver son titre de champion du monde des constructeurs. Mais cette seconde saison du championnat de Formula E est encore longue et peut encore réserver bien des surprises avec son changement de réglementation qui laisse plus de latitude aux constructeurs dans le choix de leurs blocs propulseurs. Certains ne semblent pas encore au point mais sont en mesure de réagir lors des prochaines courses de ce championnat qui s’achèvera les 2 et 3 juillet au terme de deux courses disputées dans les rues de Londres.

Carton plein pour Sébastien Buemi

En dominant les essais qualificatifs, mais aussi, nouveauté de la saison, la Super Pole réunissant les 5 meilleurs pilotes de ces essais, puis en remportant ce premier ePrix de la saison après avoir signé au passage le meilleur tour en course, Sébastien Buemi a vraiment réalisé un carton plein samedi à Pékin. Même s’il jugea son départ plutôt moyen, le pilote suisse conserva sa pole position au premier virage et creusa assez rapidement l’écart sur ses concurrents pour ensuite gérer assez tranquillement sa course qu’il termina avec 11 secondes d’avance sur son dauphin Lucas di Grassi. Sébastien Buemi eut même parfois le sentiment d’être seul en course au volant d’une voiture dans laquelle le nouveau propulseur Renault et la batterie fonctionnaient à merveille.




Les Renault e.dams confirment tout leur potentiel

A Pékin, les Renault e.dams ont véritablement confirmé leur gros potentiel, en course mais aussi durant les essais. C’est peut-être d’ailleurs lors des essais que leur domination fût la plus impressionnante. Dès les essais libres du vendredi, les voitures de Buemi et Prost prirent les devant avec des chronos déjà plus rapides de 8 secondes par rapport à ceux de l’an dernier sur ce même circuit. Lors des essais qualificatifs, Jean-Éric Vergne réussit à s’intercaler avec sa DS Virgin, mais la Super Pole confirma la supériorité des deux pilotes Renault, Buemi reléguant Heidfeld (3ème) à plus d’une seconde et Di Grassi (4ème) à plus de 2 secondes. Seule ombre au tableau ce week-end pour Renault e.dams, l’abandon de Nicolas Prost à quelques tours de l’arrivée alors qu’il occupait la troisième place. La direction de course l’obligea à s’arrêter pour un problème d’aileron arrière qui menaçait de se détacher et était jugé dangereux pour les autres pilotes.



Débuts difficiles pour Jacques Villeneuve

Premier champion du monde de Formule Un à intégrer le circuit de Formula E, Jacques Villeneuve a connu des débuts difficiles sur le circuit qui longe le « Nid d’oiseau », le stade olympique de Pékin. Douzième lors des essais qualificatifs, le pilote canadien a été victime en début de course d’un accrochage avec Antonio Felix da Costa, ce qui le relégua en fin de peloton. Le champion du monde de F1 97 grappilla ensuite quelques positions pour finir la course au 14ème rang. Stéphane Sarrazin, son coéquipier chez Venturi fit un peu mieux en prenant la 9ème place et en se classant 6ème lors des essais qualificatifs. Même s’il espérait sans doute mieux, le constructeur monégasque peut quand même être satisfait du comportement en course de son bloc propulseur puisque l’écurie Dragon Racing qui l’utilise cette saison place ses deux pilotes, Loïc Duval et Jérôme d’Ambrosio, aux 4ème et 5ème place.



Les premiers enseignements de la saison

Outre la domination actuelle de Renault e.dams, le premier ePrix de la saison permet déjà de tirer quelques enseignements. Le premier est que le champion du monde sortant, Nelson Piquet Jr, ne dispose pas encore d’une voiture compétitive. Dernier lors des essais, à plus de 3 secondes de Sébastien Buemi, le pilote brésilien ne termina la course qu’en 15ème position. De mauvais résultats qui confirme les indications données par les essais officiels d’avant saison où Nelson Piquet Jr et son écurie NEXTEV TCR étaient déjà à la peine. Autre déception en course pour Jean-Éric Vergne qui peut tout de même se consoler en constatant que sa DS Virgin est performante puisqu’il a réussi le deuxième temps des essais qualificatifs. Sinon, sans grande surprise, le brésilien Lucas di Grassi, déjà troisième la saison dernière, s’annonce comme un sérieux rival pour Sébastien Buemi dans la conquête du titre de champion du monde, qui a échappé au pilote suisse pour un tout petit point en juin dernier.





Mots clés : Mobilité électrique | Formula E | ePrix de Pékin | Renault e.dams | Sébastien Buemi
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 29-10-2015 à 17:51:07 par bil

Bravo a l’écurie Renault ! Tant pis pour l’équipe Venturi qui tant qu’elle sera gérée par une direction des programmes sans compétances ne reussira pas.
Le talent ne s’achete pas !

Posté le 30-10-2015 à 19:55:48 par Nimbus

Quelles sont les batteries utilisées pour chaque véhicule?
Poids du véhicule?
Poids de la batterie?
Densité en wh par kg?
marque?
technologie?

Posté le 01-11-2015 à 06:41:11 par bil

@ Ninbus : chaque écurie est (presque) libre maintenant...difficile donc de répondre d’autant que c’est le jeu de la course.
Bien sur le vieux mytho Villeneuve est un handicap supplémentaire pour l’écurie de grands-guignolesques..



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème L’Allemagne accentue son soutien aux véhicules électriques
L’Allemagne a dévoilé mercredi un plan de relance de l’activité destiné à soutenir une économie fortement secouée par la crise du Covid-19, car très dépendante des...
Nissan transforme son NV400 en ambulance 100% électrique
Nissan et les pompiers de Tokyo viennent d’annoncer l’arrivée au sein de la flotte d’ambulances du quartier d’Ikebukuro, de la toute première ambulance Nissan NV400 100%...
Ford se félicite du plan de soutien dont ses modèles pourront profiter
Louis-Carl Vignon, le Président de Ford France a félicité le gouvernement pour son plan de soutien à la filière automobile et ses engagements envers les véhicules plus...
Un avenir toujours rose pour les véhicules électriques
Même si la crise sanitaire du Covid-19 a frappé de plein fouet le secteur automobile et n’a pas épargné la vente de véhicules électriques qui devrait reculer de 18%...
L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact