Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/09/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1878 fois - 6 commentaires


Symbioz, la voiture à vivre de Renault


La mobilité électrique est plus que jamais au cœur de la stratégie de l’Alliance entre Renault et Nissan, auxquels il convient désormais d’ajouter Mitsubishi. Comme l’a annoncé Carlos Ghosn à Francfort en présentant le nouveau plan stratégique pour les six ans qui viennent, l’Alliance a la volonté de conforter sa position de leader du véhicule électrique en lançant, d’ici à 2020, 12 nouveaux modèles zéro émission ayant recours à des plateformes communes et utilisant une nouvelle familles de moteurs et batteries électriques. Mais, dès aujourd’hui Renault se projette encore plus loin en imaginant l’automobile et sa place dans la société à l’horizon 2030. Une vision présentée au salon de l’auto de Francfort sous la forme du concept Symbioz. Une voiture électrique, autonome et connectée totalement intégrée au cœur de l’écosystème dans lequel évolue l’Homme. Si Symbioz évoque l’horizon 2030, Renault a également déjà travaillé sur un démonstrateur qui en préfigure la première application roulante. Un véhicule qui sera sur la route dès la fin de cette année.


La voiture comme une extension de la maison


Le concept Symbioz est un travail exploratoire sur la mobilité du futur. Pour Laurent van den Acker, Directeur du Design du Groupe Renault : « L’idée était de pousser les limites en termes d’expérience utilisateur, de technologie d’utilisation de l’énergie et d’harmonie du design, afin de créer une toute nouvelle expérience globale. » Renault Symbioz transporte le conducteur comme ses passagers dans un habitacle s’inspirant des codes de l’habitat et modelé pour la conduite autonome. Sur la route, la voiture devient une extension de la maison. Telle une habitation moderne, elle facilite l’accueil dans l’habitacle. A la manière d’une fleur ouvrant ses pétales, Symbioz déploie ses ouvrants selon une double cinématique : portes antagonistes pour la partie basse ; en papillon pour la partie haute vitrée. Conjuguée à l’absence de pied de milieu, cette ouverture spécifique est une invitation à prendre place à bord comme si l’on rentrait chez soi. Lors du passage en mode autonome, le volant s’escamote, les pédales et le tableau de bord se reculent tandis que les sièges se transforment en véritables fauteuils, pivotant à 180° vers les autres passagers pour partager des activités comme dans un salon.





De nouvelles fonctionnalités


Si avec Symbioz, Renault a fait entrer une maison entière dans un salon automobile au sein duquel l’utilisateur peut même bénéficier d’un système de son Devialet, il est allé encore plus loin à Francfort en faisant entrer son concept dans une maison, démontrant ainsi d’une manière symbolique que l’automobile en 2030 sera de plus en plus intégrée dans notre vie quotidienne. Avec Symbioz, l’automobile apporte à la maison une valeur ajoutée en termes de surfaces et de fonctions. Elle joue différents rôles en fonction des envies et des besoins des habitants. En configuration ouverte, Symbioz devient une pièce à vivre traversante, un lieu propice aux échanges et à la discussion. Fermé, il devient un lieu de relaxation ou du travail pour s’isoler du reste de la maison. La voiture devient un véritable espace de vie mobile. Ce travail spectaculaire fonctionne aussi dans l’autre sens. La voiture permet aux passagers de se sentir comme chez eux lors de leurs trajets, grâce au design intérieur qui maximise l’espace disponible à bord, sans rien ôter du confort ni de la modularité.





Une énergie économisée et partagée


Une autre caractéristique majeure de Symbioz réside dans le fait qu’il a été développé de manière à ce que la voiture et la maison partagent leur énergie. Les kWh sont distribués entre les deux à travers un réseau électrique intelligent (smart grid) capable d’anticiper les besoins des occupants. Il est par exemple possible de programmer l’utilisation de l’énergie stockée dans les batteries de Symbioz pour alimenter temporairement des éclairages ou des équipements domestiques de la maison pendant les périodes de surconsommation. Des batteries d’une capacité énergétique de 72 kWh qui procurent une autonomie de plus de 500 km en usage réel sur autoroute. Elles alimentent deux moteurs électriques placés sur l’essieu arrière, chacun étant associé à une roue. Des moteurs qui affichent une puissance de 500 kW et un couple maximal de 600Nm en pic. De quoi passer de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes.





Un design innovant pour une nouvelle expérience de vie à bord


Longue de 4,70 mètres, Symbioz est une berline monocorps futuriste dont les dimensions extérieures sont celle d’un véhicule de segment D, mais dont le vaste espace intérieur correspond à celui d’un véhicule de segment E. Son design extérieur est aussi innovant avec une partie haute flottante et architecturée qui se distingue clairement de la partie basse plus robuste et plus racée. Répondant dans sa forme à l’architecture d’une maison, la partie haute optimise la luminosité à bord de l’habitacle. Ceci dans le but de voyager dans un esprit de clarté semblable à l’ambiance d’une grande pièce aux larges baies vitrées. Le dessin de la partie basse est lui en droite ligne avec l’ADN du « French Design » de Renault qui se veut être sensuel et chaleureux, avec des lignes fluides et dynamiques. Sa carrosserie en fibre de carbone arbore une double teinte cuivrée. Son traitement mat à l’avant évoque l’authenticité et la sérénité, tandis que celui plus satinée et brillant à l’arrière suggère l’élégance et le raffinement.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Renault | IAA Francfort 2017 | Symbioz | Concept car
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 18-09-2017 à 12:17:30 par ZoéT

Le concept est intéressant. Et cette bulle qui le fait ressembler a des miniatures Matchbox des sixties et seventies.

Posté le 19-09-2017 à 09:58:40 par PBlanchet

Les sièges qui pivotent à 180° rappelle la présentation du premier modèle d’Espace.

Posté le 19-09-2017 à 13:25:20 par VWAccro

A metre dans son salon

Posté le 20-09-2017 à 11:34:43 par Kevin Thibaut

Les concepts me passionnent de moins en moins, et vous ?

Posté le 20-09-2017 à 19:57:28 par electronlibre

Les concepts automobiles ne m’ont jamais vraiment passionné, hormis quand ils techniquement novateurs. Je pense notamment au Renault Espace V.E.R.T. de 1995 qui était un hybride série qui se rechargeait grâce à une turbine à gaz...

Posté le 21-09-2017 à 09:42:58 par Kevin Thibaut

Oui, je me souviens de cet Espace et suis même sûr d(avoir vu il y a quelques mois une vidéo de l’INA où on le voyait présenté dans un reportage du JT. Je me trouve déjà moins à part dans min désintérêt des concepts !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème DHL Express accélère sur l’électrique
Marque du groupe Deutsche Post DHL, DHL est le leader mondial du secteur de la logistique. Avec ses 350 000 collaborateurs qui interviennent dans plus de 220 pays, elle...
Mobilité électrique : Nissan précise ses intentions
Au lendemain de la troisième édition du Nissan Futures qui s’est déroulé le 2 octobre à Oslo, les journalistes français présents dans la capitale norvégienne ont été...
L’électromobilité au service du mix énergétique des transports
Si l’électromobilité est amenée à prendre une place de plus en plus importante au sein de la mobilité propre du futur que tout le monde appelle de ses vœux, il existe...
Interopérabilité et financement de la recharge
Grâce au déploiement progressif des infrastructures de recharge sur l’ensemble du territoire et aux progrès réalisés dans l’autonomie des véhicules électriques, la...
Territoires intelligents pour une gestion de l’énergie à venir
Rendre les réseaux électriques intelligents est essentiel au développement harmonieux de l’électromobilité. Pour y parvenir, les territoires jouent un grand rôle...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact