Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 26/04/2018 à 07:48 par Laurence Thouin & Philippe Schwoerer - Lu 2109 fois - 3 commentaires


The Green Expedition 2018 : Les 5 premières étapes


Organisée par Atypik Travel Organisation, avec Sojasun pour partenaire principal, The Green Expedition est un éco-raid en voitures, à motos et à vélos électriques qui suit actuellement la mythique route 40 en Argentine, depuis le départ donné mardi 10 avril dernier. L’événement est placé sous le haut patronage du ministre de la Transition écologique et solidaire, - Nicolas Hulot -, mais également de son homologue argentin. Conseiller technique de l’Avem, Mark Nitters est sur le terrain, à faire profiter les organisateurs et équipages de ses connaissances. Voici le compte rendu des 5 premières étapes, rédigé par Laurence Thouin, responsable de la communication et de la presse pour ce rallye.


Etape 1 - Mardi 10 avril 2018
Rio Gallegos > El Calafate
L’étape découverte - 306 km

Après une phase inaugurale réussie, avec notamment deux shows de trial électrique sur la place municipale de Rio Gallegos, The Green Expedition a pris son départ le 10 avril à 9 heures. En tête, le team vélo des Athlètes du Bien-être sur des modèles Matra, suivi de Bastien Hieyte du team Michelin sur une moto Zero DS, puis les Team 360 Energy et Ecosistema sur deux Renault Zoé, et enfin le team SojaSun sur la Tesla Model S.

Une étape de 306 kilomètres avec une recharge intermédiaire organisée au km 116,5, - village la Esperanza. Face au réseau électrique défaillant, l’opération a généré quelques frayeurs. Mais heureusement, le partenaire de la recharge, - Scame -, représenté par Roberto Stazzoni, et notre ingénieur électronicien Mark Nitters, bien soutenus par Guillermo, le propriétaire de la station-service YPF, ont pu trouver une solution afin de stabiliser l’alimentation en électricité des deux Zoé et de la moto Zero DS.

Les cyclistes, de leur côté, ont continué leur route. L’un des athlètes a fait une chute, sans gravité, avant l’arrivée. Les participants ont découvert les steppes de la Patagonie, ainsi que la vue spectaculaire sur le lac Argentino et la ville de El Calafate depuis le site panoramique de la Cuesta de Miguez. L’éco-rallye a été très bien accueilli par la ville, qui a mis a disposition un branchement électrique professionnel au sein de son amphithéâtre.



Etape 2 - Mercredi 11 avril
El Calafate > Perito Moreno > El Calafate
L’étape plaisir - 152 km

Journée plus tranquille, parfaite pour mettre au point l’éco-conduite des participants afin d’avoir moins recours aux recharges intermédiaires. Le team 360 Energy a ainsi réussi à baisser sa consommation au 100 kilomètres, de 18 à 11 kW. De son côté, l’équipage Ecosistema a atteint 12,3 kW/100 km, ce qui, théoriquement permettrait d’obtenir une autonomie de 350 km.

Pour être encore plus compétitives, les équipes n’ont pas hésité à réduire le chauffage malgré la température extérieur de 5 degrés seulement. Par ailleurs, les Zoé ont bénéficié d’une préparation spécifique, avec l’installation de barres de Led pour la conduite de nuit.

Le vent latéral n’a pas eu d’impact significatif sur les performances de la plupart des équipages, à part sur le team Michelin et les Athlètes du Bien-être qui en ont subi les effets, en plus de ceux du froid. Le team SojaSun, quant à lui, n’a pas rencontré de difficultés particulières, grâce aux batteries embarquées de 85 kWh sur la Tesla.

L’étape a permis de traverser le parc national Los Glaciares, et de se retrouver face au majestueux glacier Perito Moreno, l’un des spots touristiques les plus impressionnants de la Patagonie argentine !

De retour dans la ville de El Calafate, le responsable du tourisme, Juan, attendait les participants qui ont installé leurs véhicules devant l’amphithéâtre. Ainsi, la presse, les « fierreros » (passionnés de voitures), les passants, et aussi les enfants, ont pu découvrir les engins et leurs caractéristiques.



Etape 3 - Jeudi 12 avril
El Calafate > El Chaltén
L’étape magique - 214 km

Nous n’avons pas hésité à nous arrêter tout au long du trajet pour contempler les paysages et prendre des photos. D’abord le Lac Argentino, d’un bleu turquoise, avec, en toile de fond, la cordillère des Andes.

Ensuite, halte au « parador » historique La Leona, une petite auberge située au bord de la rivière éponyme, dans laquelle ont trouvé refuge Butch Cassidy, Sundance Kid et sa femme Ethel Place après avoir braqué deux banques à Rio Gallegos au début du siècle. Le team les Athlètes du Bien-être en a profité pour déjeuner sur place. Les autres ont continué jusqu’à El Chaltén, sans recharge intermédiaire.

Sur les 60 derniers kilomètres, tous ont eu dans leur ligne de mire l’imposant mont Fitz Roy ensoleillé. Bastien, sur sa Zero DS, a fait une rencontre insolite en croisant une « mulita », une sorte de tatou qui a traversé tranquillement la route devant sa moto.

Du côté des performances, le responsable technique Mark Nitters a effectué un relevé des efficiences des Zoé à la fin de l’étape : les team 360 Energy et Ecosistema ont aligné respectivement 98 et 93% de performance éco-conduite.

L’arrivée sur El Chaltén était irréelle. « On ne peut même pas imaginer que cela existe », a déclaré Bruno Ricordeau, l’organisateur de l’éco-raid. Le village n’a que 30 ans d’existence : créé dans le contexte du conflit frontalier entre le Chili et l’Argentine, il est devenu dans ce dernier le centre national du trekking. Les véhicules de The Green Expedition se sont installés en face de l’école : les enfants, les mamans et les curieux sont très vite venus nous rejoindre pour découvrir les véhicules, monter à bord des voitures et sur les motos, voir fonctionner les vélos… et même apprendre à charger les Zoé.

La municipalité a mis à disposition un bon réseau électrique et a invité l’ensemble des équipes à dîner au restaurant Maffia. Au menu : Tortelloni de guanacos (sorte de lamas du sud de l’Argentine) à la sauce au vin Malbec et calafates (baie rouge locale). Pia, la responsable du tourisme de El Chaltén, nous a accompagnés toute la soirée.



Etape 4 - Vendredi 13 avril
El Chaltén > Gobernadores Gregores
L’étape des surprises - 298 km

Départ à 8 heures du team du Bien–être, suivi par le reste des concurrents à 9h30. Nous avons repris la Ruta 40, avec la magnifique vue sur le Fitz Roy dans le rétroviseur. Direction Tres Lagos, notre étape intermédiaire. Le temps était couvert, avec une température fraîche et du vent.

Hameau de moins de 1.000 habitants, Tres Lagos est géré par une Comisión de Fomento (dépendant directement des autorités provinciales) représentée par Juan Tabarache qui nous a accueillis. L’équipe des services publics a fait preuve d’efficacité : en quelques minutes les véhicules ont été branchés et mis à recharger.

Tres Lagos sert de point de ralliement pour les « peones » (employés) des estancias des environs. Certains étaient déjà là pour la grande rencontre équestre, - avec démonstrations de rodéo et dressage -, prévue le jour suivant. Juan Tabarache nous a expliqué que le hameau reçoit de nombreux voyageurs et a organisé en novembre dernier son premier « marathon durable » qui a réuni quelque cent coureurs, avec un service de sécurité… à cheval ! L’ensemble des participants à l’éco-raid et le staff technique ont déjeuné chez « Romy », - le seul restaurant de la rue principale -, et se sont préparés pour les 72 kilomètres de piste.

Le premier contact avec le gravier a été l’occasion de tester les capacités des véhicules électriques de série à évoluer sur ce revêtement tout à fait inhabituel. Pour le team Sojasun, des craintes subsistaient au niveau de la faible garde au sol de la Model S. La conduite appropriée de Denis Auvilin, en termes de vitesse et de réactivité pour éviter les ornières, a permis de constater que la Tesla a bien sa place sur les pistes de la Ruta 40 ! Les Zoe 360 Energy et Ecosistema, quant à elles, se sont montrées particulièrement agiles et à l’aise dans cet environnement plutôt hostile.

Les voitures ont ensuite repris de la vitesse sur les grandes lignes droites qui traversent la steppe patagonienne jusqu’à Gobernador Gregores, charmante petite bourgade située le long de la rivière río Chico. Les autorités municipales, dont notre contact Pablo Ramirez, attendaient The Green Expedition avec une surprise : la remise, dans les locaux modernes et spacieux des parcs nationaux, d’un certificat d’intérêt municipal, agrémenté de discours et d’une petite collation pour fêter notre passage.

Lorsque Bruno Ricordeau a remercié nos hôtes, en évoquant le rêve d’équiper tout le trajet de la Ruta 40 avec des bornes électriques, les autorités de Gobernador Gregores se sont engagées de leur côté à essayer d’en installer une et à se mettre en contact avec notre partenaire Scame. Mark Nitters a proposé aux gendarmes qui surveillaient les voitures de faire un tour à bord. Pour l’anecdote : Les agents ont accepté, mais en vérifiant au préalable que tous les papiers étaient en règle ! Lors du dîner, Bastien Hieyte a tenu à partager avec tous les concurrents son enthousiasme de participer à cette aventure inédite qui ouvre le chemin du développement des véhicules électriques dans cette région australe.



Etape 5 : Samedi 14 avril
Gobernador Gregores > Los Antiguos
Le Jour le plus long - 414 km

Après un briefing dès 8 heures, les équipes et le staff ont affronté l’une des étapes les plus difficiles et longues du parcours : 414 kilomètres de steppe patagonique avec très peu de localités à traverser.

Après 120 km, petite halte dans une auberge perdue dans l’immensité. Pause café pour les uns, et solide déjeuner pour le team des Athlètes du Bien-être qui a profité de cette opportunité pour faire connaissance avec Miguel, le nouveau propriétaire de l’établissement. L’hôtel se trouve à 20 km du lac Strodel réputé pour la pêche à la mouche de très gros spécimens de truite.

L’arrêt suivant a été effectué à Bajo Caracoles. Même si le hameau ne réunit qu’une quinzaine de maisons, il était pour nous stratégique. C’était le seul endroit possible pour réaliser une recharge partielle, dans un hôtel-restaurant. L’opération s’est révélée compliquée et plus longue que prévue. Ce contretemps a permis aux concurrents de déjeuner sur place et de visiter la cueva (grotte) préhistorique de las Manos, riche en peintures rupestres de mains et de guanacos. Un site unique en Argentine !

Durant le trajet, la moto du team Michelin a malheureusement connu une défaillance technique. L’engin a été immobilisé jusqu’à ce que le diagnostic électronique puisse être réalisé avec la collaboration de l’équipe d’assistance de Zero Motorcycles.

Le dernier tronçon a été parcouru en partie de nuit, afin d’arriver à temps à la conférence de presse organisée par la municipalité de Los Antiguos. Le responsable local du tourisme, Mauro Croce, nous attendait à l’entrée de la ville pour nous amener directement à la mairie. Là, nous avons été reçus par le maire Guillermo Mercado en personne, ainsi que par des membres du conseil municipal, des journalistes de différents médias locaux et régionaux, et des représentants du lycée technique de Caleta Olivia.

La réunion a été l’occasion pour l’édile d’offrir à Bruno Ricordeau un tableau représentant l’écusson de la ville. Sur place, l’échange avec les journalistes a été intense. La journée s’est terminée vers 1 heure du matin, après un dîner partagé avec le maire et plusieurs invités.



A suivre…



Pour plus d'information

Atypik Travel Organisation
Bruno RICORDEAU
5, Rue de Mayenne
72140 SILLE LE GUILLAUME

Tel : 06 76 04 48 81
Mail : b.ricordeau@atypik-travel.com
Site : http://www.thegreenexpedition.fr/

Atypik Travel Organisation est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Atypik Travel Organisation


Mots clés : The Green Expedition | Argentine | voiture | électrique | véhicule | mobilité | Renault | Zoé | Tesla | Model S | Atypik Travel Organisation | moto | vélo | éco-raid | route 40 | Zero DS | Patagonie
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge | Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 26-04-2018 à 08:51:53 par ZoéStarr

J’espérai précisément des nouvelles de ce rallye. Merci de nous en donner. La barre d’éclairage LED : ha, ha… Un kit proposé ensuite ?

Posté le 27-04-2018 à 08:48:29 par ZoéT

Ouiais, sympa d’avoir des nouvelles. Comment les cyclistes arriven-ils à suivre les voitures rt é faire 300 ou 400 km par jour ?

Posté le 27-04-2018 à 22:49:12 par Georges

Ces 2 Zoé n’ont pas bénéficié d’une préparation spéciale pour l’Argentine en ajoutant une barre d’éclairage Leds car ces 2 Zoé sont celles qui ont participé au 1er e-Rallye de Monte-Carlo en octobre 2016 et ces barres d’éclairage Leds avaient été rajoutées pour la spéciale Nuit du Turini.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème A quel jeu dangereux joue Elon Musk avec Tesla et les financiers ?
Attention : électron libre ! Ceux qui ne l’ont pas encore compris viennent de recevoir des messages magistraux de la part d’Elon Musk. Les financiers et boursicoteurs...
Tous en Leaf avec Nissan et le Leaf France Café
Pendant les mois de juillet et août 2018, circule de main en main un exemplaire de nouvelle Nissan Leaf, histoire de la faire découvrir à ceux qui disposent aujourd’hui...
EVE s’apprête à recevoir les motos électriques Sur-Ron Light Bee
Electric Vehicle Engineering, - plus communément connu sous la dénomination EVE dont les lettres stylisées forment le logo -, conçoit, importe et distribue des véhicules...
Des scooters électriques avec Cooltra, un concessionnaire témoigne !
Dans notre article intitulé « Cooltra développe en France la location de scooters électriques » et mis en ligne le 7 mai 2018, nous communiquions sur l’ambition de notre...
Commercialisation en Corée du Kia Niro électrique : 450 ou 300 km !
Si le Kia Niro électrique sera officiellement lancé en Europe au mois d’octobre prochain, dans le cadre du Mondial de l’automobile qui se tiendra à Paris du 4 au 14,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact