Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 04/11/2015 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 6570 fois - 5 commentaires


Tokyo Motor Show : Toyota et Honda misent sur l’hydrogène


Le Tokyo Motor Show, qui fermera ses portes dimanche, offre l’opportunité aux constructeurs japonais de présenter leurs véhicules et leurs concepts les plus innovants. Dans cette débauche de modèles à haute technologie, la tendance cette année est très clairement aux véhicules « verts ». Dans ce domaine, Toyota et Honda misent sur l’hydrogène et les voitures fonctionnant avec une pile à combustible. Toyota, qui avait déjà montré la voie l’an dernier en lançant la commercialisation de la Mirai, dévoile aujourd’hui un nouveau concept avec son FCV Plus qui semble tout droit sorti d’un jeu vidéo. Honda entre également dans la bataille de la voiture à hydrogène en présentant la Clarity Fuel Cell qu’il commercialisera à partir de décembre au Japon. Sur ce créneau, les objectifs à court terme des deux constructeurs sont modestes, mais Toyota et Honda parient sur le développement de la filière à l’horizon 2030.

Toyota ouvre la voie avec la Mirai

En lançant l’an dernier la commercialisation de la Mirai, Toyota a fait figure de pionnier dans le domaine des véhicules avec une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. La Toyota Mirai est une voiture électrique qui ne stocke pas son énergie dans des batteries, mais sous forme d’hydrogène, enfermé sous une pression de 700 bars à l’intérieur de deux réservoirs. Cet hydrogène traverse une pile à combustible qui, au contact de l’oxygène, provoque une réaction chimique pour produire de l’électricité. La Mirai se présente comme une longue berline 4 places avec un moteur développant l’équivalent de 150 chevaux procurant des accélérations vigoureuses sans être impressionnantes (9.6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Véhicule zéro émission, ne rejetant que de l’eau, la Toyota une vraie voiture électrique avec un avantage de taille en matière d’autonomie (500 km) et de temps de recharge (le plein d’hydrogène est réalisé en 3 à 5 minutes dans des stations spécialement équipées).




Honda entre dans la danse avec sa Clarity Fuel Cell

Honda entend bien dépasser les performances de la Toyota Mirai avec sa Clarity Fuel Cell qu’il a présenté officiellement au Tokyo Motor Show et qu’il compte commercialiser à partir de décembre au Japon. Grâce à une meilleur efficacité énergétique de son moteur et à un réservoir de stockage de l’hydrogène à haute pression, Honda annonce en effet une autonomie de plus de 700 km pour la Clarity Fuel Cell qui, autre avantage par rapport à la Mirai, pourra transporter 5 personnes grâce à une optimisation de l’espace du groupe motopropulseur. Tout comme le moteur, la pile combustible est logée sous le capot et Honda a réduit sa taille d’un tiers par rapport au premier prototype, la FCX Clarity, qu’il avait réalisé en 2008. Un prototype qui était en fait la première voiture de série à hydrogène et qui n’avait pas remporté un grand succès. Mais pour Kiyoshi Shimizu, ingénieur en chef chez Honda, « ce lancement nous a permis de récolter une énorme quantité de données qui nous ont été très utile pour le développement de la Clarity Fuel Cell ».




FCV plus, le nouveau concept de Toyota

Face à l’arrivée de Honda sur ce créneau dont il était le précurseur, Toyota ne souhaite pas rester inactif comme en témoigne le nouveau concept visionnaire, le « FCV Plus Concept » qu’il a présenté au salon de Tokyo. Avec ce véhicule compact semblant sorti tout droit d’un jeu vidéo, Toyota veut aller plus loin avec l’idée de pouvoir utiliser l’électricité produite par la pile à combustible pour la réinjecter dans le réseau électrique afin d’alimenter des bâtiments en cas de nécessité, notamment pour absorber les pics de consommation. Toyota imagine même des parkings spéciaux dans lesquels ses véhicules pourraient participer à la production d’électricité en étant reliés à des réservoirs d’hydrogène extérieurs et à des systèmes de transfert d’énergie sans fils. Outre cette particularité, le Toyota FCV Plus a sa pile à combustible positionnée entre les roues avant, ce qui n’empiète pas sur l’habitacle et permet d’embarquer 4 personnes malgré sa petite taille (3m80 de long). Le réservoir à hydrogène est lui positionné à l’arrière, tandis que chacune des 4 roues dispose de son propre moteur électrique.




Quel avenir pour l’hydrogène ?

Même si Toyota est avant tout le leader mondial de la voiture hybride avec plus de 8 millions d’exemplaires vendus depuis son lancement en 1997, le Tokyo Motor Show 2015 montre que, tout comme Honda, le constructeur japonais mise sur le développement de la voiture à hydrogène. Leurs objectifs demeurent modestes à court terme avec notamment une production de 700 Toyota Mirai en 2015, qui devrait atteindre 3 000 véhicules en 2017. Le développement de cette technologie devrait être lent et les voitures à hydrogène resteront un marché de niche jusqu’en 2025 selon des analystes de Goldman Sachs. Si elle a quelques atouts, la voiture à hydrogène devra en effet surmonter de gros obstacles comme celui de la construction très coûteuse des infrastructures de recharge. Les progrès réalisés sur les batteries des véhicules électriques risquent aussi, en augmentant fortement leur autonomie, de réduire presque à néant l’avantage actuel des voitures à hydrogène. Mais avec l’évolution des technologies, l’incertitude demeure encore sur le type de véhicules : électriques, à hydrogène ou hybrides, qui dominera le marché d’ici 15 ans. C’est pourquoi Toyota et Honda ont décidé de ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier et d’investir sur la voiture à hydrogène.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Hydrogène | Toyota | Honda



Commentaires

Posté le 04-11-2015 à 14:00:55 par astrocg

jean-luc perrier
une voiture thermique fonctionnant avec de l’hydrogène d’origine renouvelable : 1978???
c’était un autre siècle bien sür!!!

Posté le 04-11-2015 à 17:06:54 par Vachinu

Il serait tellement plus simple pour Toyota de faire valoir et développer le concept de voiture électrique à "range extendeur" hydrogène
Mais pour cela il leur faudrait accepter la prééminence de la voiture électrique sur la voiture hydrogène
Question de culture ?
ou refus du nucléaire ?
l’histoire et la contrainte climat se chargera de marier ces deux technologies

Posté le 04-11-2015 à 19:33:51 par Rv45

Toyota se poserait des questions sur les avancées croissantes des batteries qui rendrait la technologie PAC inutile. Pour le moment il occupe le terrain médiatique mais se prépare à faire marche arrière si besoin.

Posté le 10-06-2016 à 19:49:33 par geo444

«... il leur faudrait accepter la prééminence de la voiture électrique sur la voiture hydrogène... » = comment peut-on encore ignorer que 92% de l’Electricité sur Terre est produite avec du Charbon, de la Lignite, du Pétrole, de la Tourbe = la + Grande Part de la Production de CO2, de (µ)Particules, d’Acides (Soufre) et autres cochonneries ?
Alors que bientôt l’Hydrogène sera fourni Gratos par les Eoliènnes aux Heures Creuses : leur Production étant bien meilleure qu’aux Heures Pleines de Pic de Consommation d’Electricité où elle produisent peu !

Posté le 11-06-2016 à 10:29:24 par electronlibre

"...la + Grande Part de la Production de CO2, de (µ)Particules, d’Acides (Soufre) et autres cochonneries ?"
Rappelons que les végétaux se nourrissent de cette "cochonnerie" qu’est le CO2. L’homme disparaîtra rapidement s’il ne fait pas un retour au respect des lois de la nature.
Avec les inondations récentes, Dame Nature rappelle à l’humanité qu’elle n’est pas prête de se soumettre aux lois de l’homme et qu’elle est toujours la plus forte.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Le vélo électrique roule aussi à l’hydrogène
Les vélos à assistance électrique connaissent aujourd’hui un succès grandissant et portent la croissance du marché du cycle dont ils représentaient 40% du chiffre...
Energie solaire et bornes de recharge font bon ménage au SyME05
Lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité, une table ronde a été consacrée à la recharge des véhicules électriques avec des énergies locales et renouvelables. Outre...
Interview vidéo de Helmut Morsi - Commission Européenne
Nous avions l’honneur d’avoir le soutien de la Commission Européenne lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité à travers la présence de Monsieur Helmut Morsi,...
Audi en ordre de bataille pour aller vers le tout électrique
Audi vient de préciser sa stratégie pour aller progressivement vers le tout électrique. Pour la firme d’Ingolstadt l’avenir est clairement électrique et elle s’apprête à...
Interview vidéo de Louis Nègre - Maire de Cagnes-sur-Mer
La Ville de Cagnes-sur-Mer soutient les Journées AVEM depuis maintenant 3 ans, son Maire Louis Nègre a ouvert la troisième édition par une allocution dans laquelle il...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact