Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 08/04/2017 à 12:03 par Philippe Schwoerer - Lu 3405 fois - 4 commentaires


Total cherche à gagner la course à la voiture électrique avec DS


Le communiqué de presse du pétrolier, daté du 14 février 2017, serait presque passé inaperçu, qui révèle pourtant une nouvelle manière pour Total de rebondir et surfer sur la vague des véhicules électriques. Pas question d’installer des bornes cette fois-ci : il s’agit d’exploiter un accord global signé avec le groupe PSA et reconduit jusqu’en 2021, qui lui ouvre les portes du championnat FIA de Formule E. C’est en accompagnant la division DS Performance que Total va pouvoir placer sur la scène de la mobilité électrique ses lubrifiants et fluides conçus pour un fonctionnement optimal des pièces de friction en action sur les bolides branchés. Un marché qui pourrait à l’avenir être juteux pour l’entreprise.

Visible dès 2010

Contrairement à d’autres grands noms de son secteur, Total n’est pas resté dans son coin à attendre que la nouvelle vague branchée finisse par se calmer et disparaître. En 2010, déjà, le pétrolier s’essayait à monter un réseau de recharge, commençant par implanter une première borne dans une station-service en Belgique. A l’époque, ce maillage baptisé « Plug to Drive » avait été jugé d’une utilisation trop coûteuse par les électromobiliens : 4 euros pour 10 minutes de recharge rapide, 20 minutes en accéléré ou 60 à vitesse lente. Si ce réseau n’a pas eu les suites escomptées, Total s’apprête à renouveler l’expérience, de façon plus efficace, avec un parc de 300 bornes qui seraient implantées dans ses stations-service le long des grands axes, dans les zones extra urbaines. A la tête de Total, Patrick Pouyanné donnait en février 2017 sa vision du développement de la mobilité branchée : « Je suis persuadé que le véhicule électrique va se développer plus vite qu’on ne le pense, notamment en Chine, pour des raisons de santé publique et de pollution locale, et dans les grandes métropoles occidentales ».



Pouièmes de secondes

Si la photo principale d’illustration du présent article semble décalée par rapport au sujet, elle le devient bien moins avec cet argument issu du communiqué de presse du pétrolier tout de même un peu léger dans son lien avec la Citroën dessinée par Flaminio Bertoni : « Initiée dans les années 1960 sous le signe de l’innovation lorsque Total a élaboré différents lubrifiants et fluides pour la DS, la collaboration entre DS et Total voit s’ouvrir un nouveau chapitre ». Quoi qu’il en soit, le travail réalisé sur les fluides de lubrification est essentiel lorsqu’il s’agit de gagner juste quelques pouièmes de secondes afin de décrocher un titre en compétition. Voilà pourquoi, dès l’ePrix de Buenos Aires (Argentine) qui a été disputé le 18 février dernier, la DSV-02 a bénéficié « d’un lubrifiant de transmission formulé sur mesure par les ingénieurs du centre de recherche de Total à Solaize (CReS) », près de Lyon (69), indique le document. « Ce produit permet l’optimisation du rendement de la boîte de vitesses et ainsi améliore l’efficacité énergétique de la voiture », poursuit-il.

Poids et efficacité

Au rendement s’ajoute aussi la question du poids des fluides. La pratique du sport automobile exige que les produits pèsent le moins lourd possible. Avec plusieurs centaines de grammes en moins par litre, on arrive à réduire le poids des bolides de quelques kilos. Au final, les petits gains s’ajoutent pour former un tout qui n’a plus rien de négligeable. PSA et Total ont déjà prouvé l’efficacité de cette recette en 2013 avec la Peugeot 208 HYbrid FE. « FE » comme « Fun » et « Efficient », mais surtout comme le label institué au début des années 2000 pour « fuel economy », un programme du pétrolier qui vise à réduire la consommation de carburant par une lubrification optimisée. Et quel démonstrateur que la 208 HYbrid FE dont la consommation est rentrée avec un chausse-pied tout juste sous la barre des 2 litres de carburant aux 100 kilomètres parcourus ! Pour elle, les ingénieurs de Total sont intervenus sur tous les points de frictions mécaniques. L’huile moteur et de boîte, d’une viscosité de 0W12, a permis à elle seule de réaliser une économie de 3% sur ladite consommation.



Autres fluides

Total compte progressivement proposer à l’équipe de DS Performance d’autres produits, encore en cours de développement. Parmi eux, des fluides destinés à optimiser le refroidissement du moteur et de son contrôleur. « Ils permettront une réduction sensible de la consommation électrique de la DSV-02, et offriront dès lors une meilleure gestion de la performance en course », promet le communiqué de presse. « Formula E incarne l’expression sportive de l’évolution de l’industrie automobile au regard du mix énergétique », justifie Pierre-Gautier Caloni, directeur de Total compétition & sponsoring. « Les valeurs de ce championnat sont partagées par Total. Ce partenariat avec DS Performance va ainsi permettre à nos ingénieurs d’élaborer, développer et tester dans des conditions de sollicitation extrêmes des lubrifiants, fluides et graisses spécifiques », poursuit-il. Une vision partagée par Xavier Mestelan Pinon, directeur de DS Performance : « Ce partenariat avec Total, dont la réputation n’est plus à faire, nous a déjà permis de gagner en efficience. Les lubrifiants, fluides et graisses élaborés par leurs chercheurs vont nous apporter un gain significatif en termes de performances et nous autoriser à pousser encore plus loin nos recherches ».

Des bolides jusqu’à nos VE

Le responsable de la division de PSA rappelle ce que son entité est venue chercher en participant à la compétition survoltée : « Si DS Performance a choisi la Formula E, c’est qu’il y existe un extraordinaire terrain de recherches qu’aucune autre discipline de sport automobile n’offre actuellement. A chaque stade du développement de notre DSV-02, nous découvrons des solutions à de nouvelles contraintes ». Chez le pétrolier, ce sont les VE de demain qui sont dans la ligne de mire : « A terme, un transfert de technologies permettra aux propriétaires de véhicules électriques de bénéficier de ces produits. En effet, chez Total, ce sont les mêmes chercheurs qui formulent les gammes compétition et celles destinées au grand public. Véritable laboratoire du ‘mieux rouler’, la Formula E apporte une réelle valeur ajoutée à la mobilité de tous ».


Mots clés : Formule E | Formula E | FIA | Total | DS Performance | voiture électrique | véhicule électrique | ePrix | Citroën DS | fluide | huile
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 08-04-2017 à 23:11:04 par soub56

300 stations service TOTAL avec des bornes de recharge rapide : généralement, ces stations service sont bien placées, avec des toilettes propres car entretenues par le personnel et pour certaines des possibilités de restauration. Je m’y arrête parfois avec mon VT, par pour faire le plein ( j’ai assez d’autonomie pour faire 1200 km avec mon vieux diesel, j’ai fait le plein avant de partir), mais pour me reposer un peu, manger un morceau.
Lorsque j’aurai remplacé mon VT par un VE avec 400 km d’autonomie, je m’y arrêterai pour recharger, si le tarif est acceptable, inférieur ou au maximum équivalent à celui de mon diesel, c’est à dire aux environs de 10 à 20 euros pour 50 kWh, 30 minutes de charge à 100 kW.

Posté le 09-04-2017 à 11:49:50 par Bug Danny

"un lubrifiant de transmission ... permet l’optimisation du rendement de la boîte de vitesses et ainsi améliore l’efficacité énergétique de la voiture"
??????????
Quelle boite de vitesse ?
J’ai du mal à comprendre la "révolution" que nous promet Total.

Posté le 09-04-2017 à 22:08:28 par bigbluejlr

en tout cas en Belgique, les recharges VE des stations Total ont été cédées à la boite hollandaise Allego : les tarifs y sont prohibitifs et donc je n y ait été que quand ça marchait gratuitement. maintenant c est du 69 c du Kwh et les memes bornes sont disponibles chez Lidl un peu plus loin gratuitement
le monde des bornes électriques est une vraie jungle, sauf chez Tesla.
la vérité va se mettre en place doucement, le gratuit n est pas bon, meme si j en profite, l hyper cher non plus ...

Posté le 10-04-2017 à 07:25:10 par Christophe

@Bug Danny
Entre le moteur et la roue, il y a un réducteur et un différentiel qui permettent d’adapter la vitesse du moteur au récepteur, ce qui est la définition d’une boite de vitesse selon les Techniques de l’Ingénieur.
Et tout cela étant mécanique il faut les lubrifier.
Idem avec les roulements, les transmissions et les cardans (quand l’essieu moteur est directeur).

La Formule E est équipée de plusieurs démultiplications. Je ne serai pas surpris que cela apparaisse un jour sur les VE quand le gain apporté sera supérieur à la perte dans la transmission (notamment en réduisant les frottements) du style 2 rapports.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 10/04/2018 au 12/04/2018 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Recharger sa voiture chez soi en électricité renouvelable avec Total
On savait déjà que Total avait démarré cette année un programme qui vise à équiper 300 stations-service d’une borne dédiée à la recharge des batteries des voitures...
Les Journées AVEM, l’événement de rentrée qui fera référence
Monsieur Faure, la veille des Journées AVEM, pourriez-vous nous dire quelques mots sur les deux journées qui approchent ? Nous avons organisé cet événement dans le...
1er petit-déjeuner entre collectivités territoriales : une réussite
Hier, le premier petit-déjeuner « mobilité électrique » organisé par la Mairie de Cagnes-sur-Mer, Enedis et l’AVEM a permis aux acteurs du terrain et élus locaux...
On parle de voitures électriques sur le Web
La mobilité électrique avance ! Pour s’en persuader, il suffit de lire les quelques articles Web régulièrement produits sur le sujet par des médias non spécialisés....
Un petit-déjeuner mobilité électrique pour les collectivités le 05 septembre
Quelques jours avant les Journées AVEM de l’électro-mobilité qui réuniront de nombreux acteurs de la mobilité électrique, l’AVEM, la Mairie de Cagnes-sur-Mer et Enedis...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact