Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 31/10/2017 à 11:00 par Philippe Schwoerer - Lu 3660 fois - Poster un commentaire


Tour véhicules électriques : Fin de la saison 2017


Avec le France électrique Tour qui s’est déroulé il y a quelques jours, Tour véhicules électriques vient de terminer sa saison 2017 des rallyes pour la promotion de la mobilité branchée. Notre adhérent peut se réjouir d’avoir bouclé son programme, un peu à la manière d’un feu d’artifice, en débordant d’activité sur la période finale. En un mois, de mi-septembre à mi-octobre, l’équipe de TVE a également organisé et animé le Breizh électrique Tour et le Nouvelle-Aquitaine électrique Tour. Une synthèse pour chacun de ces événements est téléchargeable à la suite du présent article.

Breizh électrique Tour

Première édition

Pour sa première édition, le Breizh Electric Tour a embarqué 72 équipages sur un parcours de presque 500 kilomètres, de Rennes à Saint-Brieuc, à réaliser en 2 jours. Ce premier rallye d’éco-conduite pour véhicules électriques à la découverte de la Bretagne a été un nouveau succès à ajouter à l’actif de Tour véhicules électriques qui a commencé à remplir son agenda 2018. Au départ du projet, les inscriptions étaient limitées à 40-50 VE.

Accessible aux VE d’avant 2016

Le tracé avait été étudié pour accueillir, bien sûr les tous derniers modèles dotés d’une autonomie améliorée, mais aussi ceux d’avant 2016, qui, sur le terrain et pour certains ne dépasse guère 100-130 kilomètres en utilisation normale. Grâce à cela, des électromobiliens en Mia et Citroën C-Zero ont pu suivre le tracé et rejoindre l’arrivée finale dans les temps, en traversant ou effleurant Redon, Vannes, Quimper, Lorient, Saint-Martin-des-Champs et Guingamp. « Entre ces villes, nous avons cherché à emprunter de belles routes touristiques et à passer par de superbes points de vue dont le Ménez Hom et le Menez Bré », souligne la note de synthèse rédigée pour le Breizh Electric Tour.

Par la volonté des syndicats de l’énergie

Entre les animations et les villages de la mobilité électrique, les participants n’ont pas eu le temps de s’ennuyer, et pouvaient partager leur expérience avec le grand public invité à venir les rencontrer. L’événement avait pour objectif de mettre en avant les réseaux départementaux de recharge toujours en cours de densification par les syndicats de l’énergie des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan, mais aussi l’importance des bornes rapides et l’interopérabilité de la recharge, avec, pour cette dernière, une expérience convaincante vécue par tous les équipages.



Nouvelle-Aquitaine électrique Tour

6e édition

Plus au Sud, Tour véhicules électriques a évolué sur un territoire qu’il connaît davantage, en organisant la 6e édition du Nouvelle-Aquitaine électrique Tour dont le nom s’est adapté au nouveau découpage régional. Depuis un départ officiel de Saint-Sébastien, au Pays Basque espagnol, jusqu’à l’arrivée dans le Sud-Vienne, les concurrents ont eu à parcourir environ 580 kilomètres en 2 jours, en traversant Bayonne, Dax, Bordeaux, Haute Saintonge, Grand Angoulême, et Le Vigeant. En augmentant la longueur des étapes, TVE a voulu montrer les progrès réalisés sur l’autonomie des véhicules électriques par les constructeurs les plus engagés. « Il était plus facile cette année de faire Poitiers (ou Limoges) – Biarritz pour se rendre au regroupement que de faire en 2012 Poitiers – La Rochelle (autonomie plus faible des véhicules et absence de bornes à l’époque) », commente l’organisation.

Bornes rapides

Augmentation de l’autonomie d’une part, mais aussi déploiement des bornes, et en particulier rapides. « Ce Tour a démontré l’importance de la recharge rapide dans une logique d’itinérance. Si un véhicule se recharge le plus souvent en charge lente (ou accélérée) en particulier la nuit, il a besoin pour un déplacement important de faire un appoint rapidement le long du parcours. C’est exactement la situation dans laquelle se trouvaient les équipages du Tour », milite TVE. « Le Tour a ainsi voulu souligner l’initiative du syndicat d’énergie des Landes qui a décidé d’implanter un nombre plus limité de bornes mais avec un parc constitué à 50% de bornes de recharge rapide. C’est probablement le département français qui comptera le plus de bornes de ce type. L’important n’est pas la quantité de bornes mais la nature de celles-ci avec une bonne répartition entre bornes pour stationnement prolongé (recharge normale ou accélérée) et bornes pour l’itinérance (donc rapides) », complète l’organisation. Cette dernière n’oublie pas que les autres départements de l’Aquitaine poursuivent également « un programme de bornes de recharge rapide intéressant ». Mais elle n’hésite pas à mettre au jour qu’au passage du Nouvelle-Aquitaine électrique Tour, « la traversée des deux Charentes ou du Limousin n’a été possible que grâce aux bornes de Nissan et de ses partenaires (dont Territoires Charente) ou du Corri-Door Sodetrel (groupe EDF) sur l’autoroute ».

Vers une totale interopérabilité ?

« Entre l’accueil en front de mer à Biarritz sous un magnifique soleil, les parcours le long de l’Adour ou de la Vienne, la traversée des Landes, les parcours vallonnés en Charente ou en Sud-Vienne, le Tour a illustré la belle diversité de paysages de la Nouvelle-Aquitaine » : voilà pour le côté touristique de l’événement. Derrière le périple, la volonté de voir s’intensifier l’interopérabilité. « Elle progresse par rapport aux éditions précédentes avec par exemple une interopérabilité entre les 5 départements de l’Aquitaine », témoigne TVE. Mais ce que notre adhérent espère, c’est qu’elle soit totale et actée l’année prochaine sur tout le territoire de la région remaniée.



France électrique Tour

3e edition

Pour boucler son programme 2017, Tour véhicules électriques avait imaginé, avec la 3e édition du France électrique Tour, un périple d’environ 1.500 kilomètres, des Bouches-du-Rhône à la Vendée. Jusqu’à presque 400 km à avaler dans la journée ! Plus encore qu’avec le Nouvelle-Aquitaine électrique Tour, l’augmentation de l’autonomie des véhicules électriques, le déploiement des bornes de recharge rapide et l’interopérabilité ont été révélés et plébiscités par l’organisation et la vingtaine d’équipages engagés.

Nouvelle génération de VE

S’il fallait ne retenir qu’un symbole pour illustrer le France électrique Tour, ce serait la nouvelle génération de voitures électriques qui l’offrirait. Celle qui fait bénéficier d’une autonomie améliorée aux automobilistes branchés. Celle qui pourra se recharger aux bornes ultrarapides, comme celle inaugurée, pour la première fois en France. Implantée par le Sieil37, elle a été officiellement mise en service lors du passage du FET. Aujourd’hui limitée à une puissance de 50 kW, elle sera progressivement upgradée en 100 puis 150 kW en fonction des besoins. Enfin, la nouvelle Nissan Leaf 40 a effectué sa première apparition publique autorisée sur les routes lors de l’événement organisé par TVE.


Lien

Synthèse du Breizh électrique Tour

Synthèse du France électrique Tour

Synthèse du Nouvelle-Aquitaine électrique Tour





Pour plus d'information

Tour Vehicules Electriques
Jean-François VILLERET
Blue Com
28 Rue Carnot
86000 Poitiers

Tel : 05 49 52 26 04
Site : http://www.tour-vehicules-electriques.com/

Tour Vehicules Electriques est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Tour Vehicules Electriques


Mots clés : Tour véhicules électriques | France électrique Tour | Breizh électrique Tour | Nouvelle-Aquitaine électrique Tour | voiture | véhicule | électrique | borne | recharge | rapide | ultrarapide | interopérabilité | rallye | TVE
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Sodetrel devient Izivia
C’est dans un communiqué de presse daté de jeudi 18 octobre 2018 que Sodetrel annonce sa nouvelle dénomination Izivia : « une nouvelle identité pour marquer une étape...
L’électrique reste la meilleure solution (Ouest-France)
Dans un encadré en marge d’un article intitulé « Passer à la voiture ‘propre’… Oui, mais laquelle ? », et publié dans l’édition du 11 octobre 2018 de Ouest-France,...
Un minibus électrique Geco 6 places livré par Mobilité Plus à Antibes
Lorsque nous publions un article sur l’activité de notre adhérent Mobilité Plus, c’est le plus souvent pour porter un éclairage sur une nouvelle livraison des trains...
Que penser d’une enquête du Dauphiné sur les véhicules électriques ?
Suite à une étude publiée le 10 octobre 2018 par l’UFC-Que Choisir, le Dauphiné a interrogé ses lecteurs : « Faut-il rendre obligatoire les voitures électriques ? ». En...
Les Renault Twizy de Totem Mobi sortent de Marseille
Totem Mobi, c’est ce service de location de véhicules électriques en libre service, disponible 24/7, et lancé à Marseille (13) en 2013. A la base, un essai gagnant qui...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact