Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 08/08/2018 à 11:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2544 fois - 4 commentaires


Tous en Leaf avec Nissan et le Leaf France Café


Pendant les mois de juillet et août 2018, circule de main en main un exemplaire de nouvelle Nissan Leaf, histoire de la faire découvrir à ceux qui disposent aujourd’hui d’une version 24 ou 30 kWh avec l’ancienne carrosserie. Fondateur du Leaf France Café, Sébastien Gall a organisé sur le terrain pour le service de communication de Nissan l’opération baptisée « Tous en Leaf ». Il livre à nos lecteurs les premiers retours.

Ambassadeurs de la Leaf 40

« L’opération a débuté au 1er juillet avec Jessica, membre lyonnaise du Leaf France Café, et s’est poursuivie avec Stéphane, un drômois, puis Grégory, d’Avignon. Olivier et Cécile, un couple du Var, ont pris possession de la voiture électrique la dernière semaine de Juillet. Puis je l’ai transmise à un couple de Toulousains... », nous expliquait Sébastien Gall par messagerie Internet, avant que nous puissions échanger avec lui sur le sujet par téléphone. « Le service de communication de Nissan souhaitait toucher avec son opération ‘Tous en Leaf’ les propriétaires des anciens modèles, afin qu’ils découvrent la nouvelle Leaf et en deviennent en quelque sorte les ambassadeurs pendant quelques jours », nous apprend-il. « L’idée était de transmettre la voiture un peu comme dans une course de relais en lui faisant effectuer le tour de la France. Chaque personne qui la recevait pendant 1 semaine pouvait effectuer jusqu’à 800 kilomètres à son bord. J’ai adressé un message aux membres du Leaf France Café, et j’ai reçu immédiatement 13 ou 14 réponses », détaille-t-il.



Passage de relais

A l’heure où nous écrivons l’article, la Leaf doit se promener dans les environs de Limoges (87). « Elle ira ensuite à Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, puis dans le Cher, ensuite à Strasbourg, dans le Bas-Rhin, pour arrêter son périple à Paris. Le dernier ambassadeur pourra alors la ramener chez Nissan, dans les Yvelines », complète Sébastien Gall. Et pour le relais, c’est d’ambassadeur à ambassadeur ? « Quand c’est possible, oui. Sinon je prends le train pour récupérer la voiture et je l’amène à l’ambassadeur suivant. Au début du mois de juillet, le compteur affichait environ 7.000 kilomètres. Il en est à plus de 12.000 maintenant », répond notre interlocuteur. « Quand je me déplace, je fais un état des lieux du véhicule avec l’ancien puis le nouvel ambassadeurs, chacun faisant le tour de la Leaf avec moi », ajoute-t-il. « Le constructeur publie sur sa page Facebook les photos prises par les ambassadeurs qui n’hésitent pas à présenter la voiture sur leur passage ou à leur entourage », souligne-t-il. « Ainsi Cécile, dans le Var, qui a fait découvrir la voiture chez Bodycote, avec un petit article dans la publication interne », illustre-t-il.

N-Connecta

« La Leaf qui est prêtée par Nissan est un modèle N-Connecta, qui embarque les dispositifs e-Pedal [NDLR : Système qui permet de ralentir la voiture jusqu’à l’arrêt, en levant seulement le pied de l’accélérateur, sans toucher la pédale des freins] et ProPilot [NDLR : Aides à la conduite activable par un unique bouton, avec régulateur adaptatif, maintien dans la file de circulation, et évolution dans les bouchons en se calant sur le véhicule qui précède] », précise Sébastien Gall. Quels sont les retours des ambassadeurs sur ces dispositifs ? « La fonction e-Pedal fait l’unanimité et plaît à tout le monde. En revanche le ProPilot fait peur à plusieurs », remonte notre interlocuteur. « Les possesseurs d’une Leaf 24 sont épatés par l’autonomie désormais disponible et l’agrément qui va avec. C’est moins le cas pour ceux qui roulent quotidiennement avec une Leaf 30 et qui ne gagnent finalement qu’une trentaine de kilomètres sur une charge. Une ambassadrice a utilisé la Leaf de l’opération pour se rendre à sa maison de campagne, à 377 km de chez elle. Différence avec la sienne : elle a pu parcourir le trajet en effectuant une recharge en moins », rapporte le fondateur du Leaf France Café.



Le design

« Jusqu’ici, ceux qui ont eu entre les mains la nouvelle Leaf en apprécient globalement le nouveau design. Mais au-delà de la ligne elle-même, il y a deux perceptions opposées. Une partie des ambassadeurs la trouvent trop passe-partout. Ils sont de ceux qui estiment que rouler en voiture électrique ça doit se voir. Ils souhaitent s’affirmer comme électromobilistes. A l’inverse, d’autres aiment que la nouvelle Leaf paraisse davantage voiture, notamment avec un look légèrement sportif. Ils ont l’impression d’être davantage pris au sérieux par les autres automobilistes. Ils ont remarqué qu’une voiture d’apparence plus classique, qui ne fait pas de bruit au passage, et dont on découvre alors qu’elle est électrique, étonne davantage », transmet Sébastien Gall. Et concernant les nouvelles performances de la voiture qui est passée de 80 à 110 kW de puissance ? « Ca ne semble pas avoir suscité un très grand intérêt de la part des ambassadeurs, si j’en juge par le fait que j’ai toujours retrouvé la voiture en mode ‘Eco’. Il y avait d’abord une véritable envie de découvrir l’autonomie réelle maximale que l’on peut tirer de cette voiture dans des conditions habituelles et personnelles d’utilisation », ressent notre interlocuteur.

Envie d’une nouvelle Leaf

Satisfaits et prêts à acheter une nouvelle Leaf ? « Tous les ambassadeurs ont été très contents d’essayer la nouvelle Leaf. Beaucoup sont même tentés d’en acheter une. Mais ce n’est pas si simple pour ceux qui ont déjà une Leaf 24 ou une Leaf 30. En particulier pour ces propriétaires qui ont obtenu leur première Leaf en se débarrassant d’un vieux diesel. Dans le meilleur des cas, ils ont pu bénéficier de leur voiture électrique via une location, batterie comprise, à 149 euros par mois. Il leur faudrait faire un effort beaucoup plus grand pour une Leaf 40 et ne le peuvent pas forcément », reconnaît Sébastien Gall. « J’observe que la clientèle de la Leaf a changé. Auparavant, cette voiture était prise en location dans environ 60% des cas, contre 40% en faveur d’un achat. Désormais, ces chiffres sont inversés, avec une majorité de ventes auprès d’automobilistes plus aisés qui délaissent les versions d’entrée de gamme pour bénéficier de plus d’équipements. La Visia a d’ailleurs disparu du catalogue », conclut l’ancien moniteur d’auto-école devenu consultant en écomobilité.




Pour plus d'information

Leaf France Café
Monsieur GALL Sébastien
41 rue Alfred Poizat
38550 LE PEAGE DE ROUSSILLON

Tel : 04 74 29 85 08
Mail : contact@leaffrancecafe
Site : http://leaffrancecafe.fr

Leaf France Café est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Leaf France Café


Mots clés : Nissan | Leaf | Leaf France Café | voiture | électrique | mobilité | véhicule | Sébastien Gall
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 08-08-2018 à 11:32:49 par Mélanie62

Ce serait bien sur l’année complète. Moi ca m’intéresse.

Posté le 08-08-2018 à 14:03:03 par pick

Moi aussi, mais pas encore de voiture électrique.

Posté le 08-08-2018 à 17:17:02 par HMDis

@Pick
Demandez au concessionnaire le plus proche de chez vous de vous en prêter une.

Posté le 14-08-2018 à 22:58:52 par Janekolsze

J’ai essaye la nouvelle Leaf durant un week-end. Bilan : j’ai pris
la voiture chez concessionnaire batterie pleine (100%), kilometres disponibles - 277 km, j’ai parcouru 173,5 km en position "eco,B".A l’arrivee kilometres disponibles restants - 62 km et 21% baterie.
En roulant normalement sans clim et sans exces le "deficite" -41,5 km.Conclusion: par rapport a la mienne Leaf 30 (depuis 2 ans) tres
agreables et pratiques les element de conduite, mais l’autonomie par rapport a celle annoncee plutot decevante. Pour changer j’aattandrai
la nouvelle 60 ou me tournerai vers hybride d’autre marque.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 20/09/2018 au 22/09/2017 - Cagnes-sur-Mer

Du 20 au 22 septembre 2017 auront lieu la seconde édition des Journées AVEM de l'électro-mobilité. Lors des deux premières journées, les 20 et 21 septembre, des...
A lire également / sur le même thème Plus du million de kilomètres parcourus avec le réseau Brev’Car (22)
Jean Gaubert, en sa qualité de président du syndicat de l’énergie des Côtes-d’Armor, a donné hier, mardi 18 septembre 2018, une conférence de presse, en marge de la...
Les échos de l’Electric Tour 35 organisé par le SDE d’Ille-et-Vilaine
A la croisée des genres, et avec quelques jours d’avance sur la 17e édition de la Semaine européenne de la mobilité programmée du 16 au 22 septembre 2018, l’Electric...
Des Swincar à louer pour s’éclater en Bretagne
L’Avem avait déjà croisé la route du Swincar, à l’édition 2015 du salon du véhicule électrique de Val-d’Isère (73). Emmanuel Maumon avait écrit de ce quadricycle léger :...
Un budget de 350 millions d’euros pour le plan vélo
Si des associations, - dont la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) -, espéraient pouvoir compter sur un budget de 200 millions par an pour encourager le...
Renault Nice partenaire des journées Avem de l’électromobilité
Plus que quelques jours pour s’inscrire aux journées Avem de l’électromobilité (voir le site dédié) qui se tiendront à Cagnes-sur-Mer, du jeudi 20 au samedi 22 septembre...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact