Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 16/12/2015 à 12:00 par Tiphaine Leurent - Lu 6911 fois - 3 commentaires


Un capteur en test à Paris pour localiser la densité de particules fines


Pollutrack, capteur embarqué de particules fines réalisé par PlanetWatch24 et présenté à l’occasion de la COP21, a été conçu pour suivre, quartier par quartier, et rue par rue, le niveau de particules fines (PM2,5) instantanément. Notre adhérent, Jean-Luc Coupez, fondateur de Blue2BGreen a participé à la démarche initiale du projet en tant que consultant. « Nous avons imaginé ensemble ce capteur, ainsi que la façon dont il était possible de cartographier le plus précisément possible la pollution » nous a-t-il précisé lors d’un entretien téléphonique.

Au service des parisiens

La Mairie de Paris a souhaité expérimenter ce capteur au sein de la ville. A travers la démarche Smart City pour améliorer le cadre de vie des parisiens, l’attractivité de la ville et réduire son empreinte carbone, la ville va investir 1 milliard d’euros entre 2014 et 2020. Les capteurs, et notamment Pollutrack, font ainsi partie de la « panoplie d’outils mobilisables pour rendre plus de service aux habitants eu utilisant moins de ressources », comme l’indique un communiqué de presse de la ville.

Mesure des PM2.5

Parmi les particules fines, celles reconnues comme les plus dangereuses pour l’homme sont les plus petites, appelées PM2.5 (dont le diamètre est inférieur ou égal à 2.5 microns soit 0,0025 mm), car elles arrivent à se loger jusque dans les alvéoles pulmonaires. « Il existe un lien étroit et quantitatif entre l’exposition à des concentrations élevées en particules (PM10 et PM2.5) et un accroissement des taux de mortalité et de morbidité, au quotidien aussi bien qu’à long terme » indique l’OMS sur son site internet. C’est pour cela que la société PlanetWatch24 a souhaité mesurer ces particules qui sont, dans les villes, principalement dues au transport routier, et plus particulièrement aux véhicules diesel.

Pollutrack dans les Autolib’

Afin de mesurer la quantité de PM2.5, Pollutrack a d’abord été installé dans 10 Bluecars de la flotte Autolib’ conduites par les « ambassadeurs Autolib’ » durant la COP21. Face au succès de cette première expérimentation, celle-ci se poursuit désormais avec une installation de « Trackers » dans une trentaine d’Autolib’. Il est ainsi possible de mesurer en temps réel le taux de PM2.5 dans les rues de la ville, « à hauteur d’habitacle des véhicules, des piétons, des poussettes, des vélomotoristes, donc au niveau réel de respiration des individus » précise le communiqué de la ville.

Résultats

Les premiers relevés expérimentaux, comme nous pouvions le supposer, indiquent qu’il y a une très grande disparité de niveaux de PM2.5 selon les lieux et les horaires de mesure. « L’analyse des taux de PM2.5 par agrégation de dizaines de milliers de points de mesure devrait permettre de visualiser en temps réel l’évolution des taux de PM2.5, voire d’anticiper l’arrivée et l’installation du pic de pollution » détaille le communiqué.



Pour plus d'information

Blue2bgreen
Jean-luc COUPEZ
340 Avenue de la Marne
59700 MARCQ EN BAROEUL

Tel : 06 08 06 23 57
Mail : jean-luc.coupez@orange.fr
Site : http://www.blue2bgreen.com/

Blue2bgreen est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Blue2bgreen


Mots clés : pollution | paris | particules fines | blue2bgreen
Catégories : Pollution & qualité de l'air |

Commentaires

Posté le 19-12-2015 à 01:21:03 par CHL17

Excellente initiative, on a hâte de connaître les résultats et de suivre en temps réel les données. Si toutefois le public y a accès ...

Posté le 19-12-2015 à 09:52:25 par Le Big Data ainsi constitué...

... sera à priori en Open Access, il sera même possible d’optimiser son trajet GPS en fonction de la localisation des pics de pollution.

Sans compter les push-alerts générés automatiquement lorsque par exemple un sportif pratique le jogging urbain dans des rues trop chargées en particules fines...

Et dire qu’Airparif ne mesure les PM2.5 que dans trois points de la capitale... Si ça, c’est pas de la ringardisation de 1ère classe...

Le vrai progrès environnemental est en route, il ne s’arrêtera plus, c’est génial...

Posté le 30-12-2015 à 07:44:58 par un con d’automobiliste

Oui 1 milliard d’euro sur 6 ans pour cet équipement inutile...
Pour toujours, le même résultat : on va taper sur les petites gens de banlieue qui ont besoin de leur voiture pour aller travailler.
Ah ça c’est sur grâce à cet équipement, on va pouvoir déclencher des circulation alternées et autres niaiseries plus souvent ! Un bel outil de répression de plus.

Cet argent ne serait il pas plus utile en recherche pour des véhicules propres, pour améliorer les transports en communs ou encore entretenir notre patrimoine au lieu de tout vendre et tout dilapider (privatiser) en pleurant qu’on a plus d’argent !!

Après tout, si c’est le monde que vous voulez, c’est vrai que c’est joli Paris plage avec des pubs coca cola partout (ce qu’ils ont prévu de faire aussi par soit disant manque d’argent).

Quand les voitures propres arriveront et qu’elles seront abordables, le changement viendra de lui même (les gens ne sont pas stupides mais font avec les moyens du bord).

Pour l’instant, la seule chose qu’on peut dire c’est que leur délire d’urbanisation folle est en inadéquation avec les technologies de notre époque (entre autre la voiture) et que leur cupidité n’a pas de limite ! avec vos impôts bien sur... souriez ! et circulez y a rien à voir !

A quand des quota d’habitants/bureaux/entreprises au m2 au sol pour éviter ces dérapages de maires avides ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Cibler la recharge en copropriétés pour rouler électrique à Paris
La ville de Paris veut réduire en son sein les nuisances de la mobilité individuelle. Déjà en supprimant la moitié des places de stationnement en voirie, mais aussi en...
Total reprend les bornes d’Autolib’ et affiche ses ambitions dans la recharge
Les rapports entre la Ville de Paris et Total n’ont pas toujours été au beau fixe. On se souvient du véto de la municipalité parisienne quant au souhait du groupe...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
ZeWay Paris : Scooter électrique + swap de batterie à 130 euros/mois
A condition de vous engager sur 36 mois au moins, ZeWay proposera après les vacances d’été une offre de location tout compris (assurance, entretien, application mobile),...
Carte des pistes cyclables temporaires avec le collectif Vélo IDF
Avec le soutien de la métropole du Grand Paris et d’OSM France, le collectif propose et alimente quasiment en temps réel une carte des aménagements cyclables temporaires...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact