Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 22/03/2019 à 16:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2158 fois - 7 commentaires


Un side-car électrique par Ural


Créée en 1941, l’entreprise russe Ural produit des motos et des side-cars. Parmi ces derniers, un prototype développé par sa filiale américaine installée à Redmond, dans l’Etat de Washington. Il s’appuie sur le châssis du modèle cT, autour duquel tous les organes liés à la motorisation thermique ont cédé la place à des éléments Zero Motorcycles, depuis le moteur jusqu’à la batterie lithium-ion, en passant par le chargeur et toute la couche électronique qui les relie.



165 kilomètres

Avec une batterie lithium-ion d’une capacité de 19,5 kWh en alimentation d’un moteur électrique d’une puissance de 45 kW pour un couple maximum de 110 Nm, le side-car branché d’Ural disposerait d’une autonomie supérieure à 165 kilomètres. Le constructeur préconise de ne pas dépasser les 105 km/h comme vitesse maximale de croisière, même si l’engin serait capable de filer à plus de 140 km/h. D’un poids de 373 kilos sur la balance, il offre une charge utile d’un peu plus de 220 kilos, largement suffisante pour embarquer 2 personnes.



Idéal pour placer les batteries

Responsable de la fabrication du prototype initial, la société californienne ICG a reçu l’aide de Zero Motorcycles qui a fourni le support technique nécessaire pendant les phases de développement de l’engin et celles des tests. « Ce qui a rendu ce projet possible », souligne Ural sur son site Web. « Nous avons toujours su que notre side-car est la plateforme idéale pour construire une moto électrique car il peut offrir ce que les motos à 2 roues classiques ne proposent pas : le confort, la stabilité et la sécurité des passagers, sans oublier plus d’espace pour les batteries », révèle le constructeur.



Alternative à la voiture ?

Après une intensive batterie de tests effectués dans des conditions réelles, sous la pluie et la neige, par temps froids et chauds, sur les routes et dans les rues, Ural a pu dresser une liste des points positifs qui caractérisent son side-car électrique : Très facile à contrôler grâce à son centre de gravité bas et à sa répartition optimale du poids ; Très stable grâce à ses trois roues ; Pas d’embrayage ni de sélecteur de vitesse à actionner, il suffit de tourner l’accélérateur pour faire fonctionner l’engin ; De puissantes accélérations. « Globalement, c’est un véhicule amusant et très polyvalent que vous pourriez presque utiliser comme une voiture », s’enthousiasme le constructeur.



Une production en série ?

Ural souhaitait dans un premier temps éprouver son idée de pouvoir proposer un side-car électrique convaincant. C’est désormais chose faite ! Et après ? On imagine bien qu’un tel engin serait de nature à satisfaire nombre de pratiquants des side-cars qui souhaitent se démarquer avec un engin fun, plus respectueux de l’environnement, et inédit. « Nous ne prévoyons pas pour le moment de fabriquer un tel modèle entièrement électrique. La décision reposera en définitive sur les études de marché, les commentaires des consommateurs et des experts du secteur », explique-t-on chez Ural. Selon le constructeur, il faudrait compter environ 2 ans après la validation du dernier concept pour pouvoir produire en série ce side-car électrique. Il promet cependant, si cette perspective devenait une réalité, d’incorporer les toutes dernières technologies en matière de batterie et de sa recharge. Pour faire parvenir un commentaire à Ural, c’est tout en bas de cette page Internet www.imz-ural.com/electric/.



Mots clés : side-car | électrique | Ural | Zero Motorcycles | moto
Catégories :

Commentaires

Posté le 24-03-2019 à 08:23:40 par Domdi

Bonjour Mrs
Pour avoir essayé les motos zéro je dirais non non et non arrêtons cette mode du tout électrique qui va aussi polluer gravement la planète avec les batteries.
Le moteur électrique nous enlève toute jouissance d’utilisation d’une moto,certes la performance est la mais le plaisir non et chez nous en France comme tout les pays économiquements développés le plaisirs d’utilisation passe avant tout.
Donner nous un moteur plus performant même a eau mais de cylindré plus importante genre 1000 cm3 et surtout reconsidérez la politique de prix vers le bas vos side-car deviennent trop cher prix de départ 15000 c’est beaucoup trop.
Très cordialement merci de m’avoir lu.
DomDi

Posté le 24-03-2019 à 09:12:23 par MMS

Actuellement ce sont surtout les batteries des smartphones, tablettes et ordis portables qui polluent la planète, et personne ne s’en plaint.

Posté le 24-03-2019 à 18:49:30 par Bibike76

Ca va intesser ki ? Faut arrete a un moment

Posté le 25-03-2019 à 09:37:15 par JB

Je trouve que cette possibilité de proposer un side car électrique est très novatrice ! De plus chacun pourra choisir la version qu’il souhaite : thermique ou électrique, donc les futurs motards y trouveront tous leurs comptes suivant leurs envies. Cela pourrait m’intéresser.

Posté le 25-03-2019 à 11:23:02 par nouh

@MMS; si moi et beaucoup d’autres qui ne font pas l’autruche sur tous les produits qui nous envahissent surtout lorsqu’ils sont sur-utilisés et deviennent addictifs comme le smartphone.
Les déchets toxiques envahissent terres et mers et seul le naufrage d’un porte-conteneurs réveille la population.....
Par contre, la batterie est bien mieux utilisée dans un smartphone que dans une moto et pire des VL électriques qui ont besoin de 300 à 500kg et plus de batteries pour se mouvoir!!!

Posté le 26-03-2019 à 12:34:46 par mdb

@domdi
C vrai que c cher, mais le VE est loin d’être une mode, les reprises sont largement supérieures au thermique, en silence et avec un entretien proche de zéro...

Quand à la pollution pour l’instant le problème c l’utilisation massive de pétrole, pas les batteries qui sont parfaitement recyclables, et ont un potentiel de progrès à tous les niveaux, là ou le thermique stagne...

Posté le 26-03-2019 à 13:32:53 par M/SC

Ca représente quoi le nombre de sides-cars par rapport au nombre de motos ?



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Ever Monaco
Ever Monaco
Du 28/05/2020 au 30/05/2020 - Grimaldi Forum, Monaco

EVER de Monaco est un événement organisé chaque année par l'association MC2D (Monaco Développement Durable). Le salon est entièrement dédié aux véhicules écologiques et...
A lire également / sur le même thème Wello : un tricycle solaire à assistance électrique et connecté
Un moteur d’une puissance de 250 W (rendement supérieur à 90%), une assistance qui s’inhibe aux environ de 25 km/h mais qui laisse la possibilité de rouler jusque 40...
Nouveau scooter électrique Unu
Créée en 2013 afin de développer des scooters électriques, l’entreprise allemande Unu présente son nouveau modèle, « plus moderne et plus connecté, grâce à une...
Les deux-roues électriques Askoll au salon Autonomy (Paris)
C’est à la grande Halle de la Villette que la 4e édition du salon Autonomy, dédié à la mobilité urbaine, a ouvert ses portes aujourd’hui, pour 2 jours. Plusieurs...
Europcar complète sa flotte électrique avec des Kia e-Niro
Au total, ce sont 50 Kia e-Niro qui ont été commandés par Europcar Mobility Group France. Les livraisons sont déjà en cours. Une opération appréciée par Kia Selon...
Acoze France : 5 ans au service des usagers de véhicules électriques
Avec 163 membres cotisants et environ 3.300 sympathisants, les effectifs de l’Acoze France montrent que cette association a su gagner la confiance de nombreux...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact