Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 02/10/2020 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2257 fois - Poster un commentaire


Un tour de France avec un Volkswagen Combi T3 rétrofité et solaire


En janvier 2019, nous vous avions présenté le projet de Rémi Pillot de convertir à l’électrique un Volkswagen Transporter de 3e génération sorti d’usine en 1990. L’engin, désormais fonctionnel, et tractant une véritable centrale solaire sur une remorque, effectue jusqu’au 21 octobre prochain un tour de France à la rencontre du public, en s’arrêtant notamment sur des parkings de Norauto, sponsor de la démarche. Rémi Pillot a ajouté une étape supplémentaire en passant chez e-Néo, en Vendée.

Caractéristiques techniques du Combi…

« Notre Transporter embarque une batterie 42 kWh, dont 40 kWh de capacité utile, formée avec 8 modules de Tesla Model S. Elle alimente un moteur Siemens qui développerait une puissance de 100 kW s’il recevait du 400 V, sa tension normale de fonctionnement. Notre pack, à compléter, est actuellement sous 200 V. La puissance disponible du moteur est ainsi limitée à 50 kW actuellement », explique Rémi Pillot. « Nous avons aménagé l’intérieur du T3 pour qu’il soit habitable. Le chauffage, l’appareil de cuisson, et même le système pour faire fonctionner la douche sont électriques, ce qui nous permet d’être autonome en énergie », se réjouit-il.



…et de la remorque

« Dans la remorque, nous avons un pack tampon 48 V de 8 kWh obtenu avec 2 modules de BMW i3. Elle abrite 24 panneaux solaires assez légers, pesant 6 kilos chacun. Certains se déploient en restant fixés à la remorque. D’autres sont à étaler autour d’elle. Le tout représente une surface de 45 m2, capable de produire plus 40 kWh d’électricité par jour, soit potentiellement de quoi recharger complètement la batterie du Transporter », chiffre Rémi Pillot. « Pour le matériel, qui comprend régulateur MPPT, onduleur, convertisseur AC/DC, nous avons fait le choix de nous tourner vers la qualité de Victron Energy. Le tout prend place dans la remorque. Nous avons même un écran qui nous permet de suivre en temps réel le niveau de charge dans la batterie tampon, avec un relai des informations sur téléphone portable », détaille-t-il.

Pas de risque de panne sèche

« Grâce à une prise externe 32 A, la remorque pourrait servir à l’alimentation du matériel électrique pendant un concert ou pour recharger un autre véhicule », souligne notre interviewé. « Avec cette centrale, nous ne craignons pas la panne sèche : quand les batteries sont vidées, il nous suffit de nous arrêter et de déployer les panneaux solaires », illustre-t-il. « Nous sommes en constante amélioration, y compris pour le confort à bord. Actuellement, je cherche à développer un système pour recharger le pack du T3 en roulant », indique-t-il.



Autonomie

« Sans la remorque, notre autonomie réelle est de 150 kilomètres. Avec l’attelage complet, le rayon d’action descend à 110 km. Mais je peux utiliser la batterie dans la remorque comme prolongateur d’autonomie. Je gagne ainsi 25 km », calcule Rémi Pillot. « Notre souhait est de ne rouler qu’avec l’électricité obtenu des panneaux solaires. C’est ce que nous ferons lors de notre tour du monde, quand la situation sanitaire le permettra. Mais actuellement, afin de respecter notre planning, nous nous autorisons des recharges complémentaires de nuit », avoue-t-il. « Ainsi, nous pouvons parcourir plus de 200 km par jour. Nous nous mettons en route tôt le matin après une recharge sur secteur. Puis nous restons en stationnaire entre 9 et 17 heures en déployant les panneaux solaires. Nous n’avons pas l’impression du tout de perdre notre temps, car nous avons toujours quelque chose à faire, ne serait-ce que de présenter notre démarche aux personnes qui viennent nous voir. Nous reprenons ensuite la route », schématise l’ingénieur.

4.000 km en 5 semaines

« En 5 semaines, nous allons parcourir environ 4.000 kilomètres. Ici, en Vendée, nous sommes à peu près au tiers de notre périple, après être partis du Sud de la France, en passant par Biarritz et la côte Atlantique », rapporte Rémi Pillot. « A travers notre tour de France, nous voulons porter un message. Nous voulons montrer qu’il est possible de rouler proprement avec un véhicule de plus de 30 ans rétrofité. Il s’agit aussi d’inspirer les jeunes et aider à se décider ceux qui souhaiteraient passer au véhicule électrique », met-il en avant. « Nous irons les 5-6 octobre à Lille où Norauto a son siège. L’entreprise fêtera ses 50 ans. C’est pourquoi nous ne passons pas par la Bretagne. Sur notre route, également : Paris, la Champagne, la vallée du Rhône, puis retour à Marseille le 21 octobre », liste-t-il.



Des sponsors pour financer la conversion

« Ce tour de France est aussi l’occasion de trouver de nouveaux partenaires avant de parcourir le monde. Nous espérons ainsi compléter la centrale solaire avec des panneaux photovoltaïques supplémentaires, et la batterie du Transporter afin de disposer d’une autonomie de 300 km », envisage Rémi Pillot. « En comptant le temps passé, mais sans l’achat du véhicule, la conversion du T3 se chiffre à 60.000 euros, dont 25.000 pour les pièces. S’ajoute 40.000 euros pour la remorque, avec la moitié pour le matériel », évalue-t-il.

Rétrofit

« Le rétrofit n’était pas légalisé en France quand nous avons transformé notre Transporter. C’est donc en Roumanie que nous l’avons fait homologuer, avec l’aide de Marc Areny chez lequel nous achetons une partie de notre matériel », expose Rémi Pillot. Originaire de Perpignan (66), Marc Areny s’est installé en Roumanie où il convertit des Dacia à l’électrique et propose des centrales solaires sur remorque. « Je suis vraiment impressionné par ce qui se passe chez e-Néo. C’était une de mes envies de convertir des voitures pour des clients. Les grands locaux aux Brouzils donnent envie de travailler le rétrofit… d’y travailler. Je crois que je vais déposer mon CV », s’enthousiasme-t-il. « Je suis agréablement surpris de l’évolution de la législation. Franchement, j’avais du mal à croire à une homologation en France. L’angle pris par Jérémy Cantin pour son entreprise est le bon. Convertir des poids lourds pour les transporteurs offre de bonnes perspectives, surtout avec l’hydrogène », estime-t-il.



L’œil de l’expert sur la conversion du T3

Nous avons demandé à Jérémy Cantin d’évaluer la conversion effectuée par Rémi Pillot sur son Transporter. Le Vendéen est lui même spécialiste de la restauration des anciens véhicules Volkswagen, Coccinelle et Combi, avec son autre entreprise, Brouzils Auto. « La transformation effectuée par Rémi est du même style que ce que l’on a fait avec l’ElectroCox et le buggy. C’est un bon boulot pour promouvoir le rétrofit qu’on a défendu depuis 2017. C’est mieux qu’un bureau d’études puisque qu’il est possible sur ce Transporter d’effectuer des corrections en temps réel », juge le dirigeant fondateur d’e-Néo.

Contrôle technique compliqué

« Le Transporter a passé son contrôle technique en France. Il l’a obtenu haut la main, mais c’est pour trouver un contrôleur qui accepte de le prendre que ça a été compliqué. Chaque fois que j’arrivais dans un centre, le personnel était surpris et se demandait ce qu’il devait vérifier », se désole Rémi Pillot. « Alors j’ai pris le problème à l’envers, et je me suis demandé où trouver un établissement qui sache quoi faire avec mon véhicule électrique. J’ai pensé à contacter un grand groupe spécialisé dans un peu tous les domaines. Je suis allé voir Dekra qui a su immédiatement quoi faire avec mon van rétrofité. Il me fallait juste trouver les bonnes compétences », conclut-il.



Chaîne Youtube : Electric Vehicle World Tour
Compte Instagram : SolarVanTrip
Compte Facebook : EvWorlTour



Pour plus d'information

e-Néo
Jérémy Cantin
ZA la Colonne 2
85260 LES BROUZILS

Tel : 02 85 29 91 91
Mail : contact@eneo-ve.fr
Site : http://www.eneo-ve.fr/

e-Néo est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de e-Néo


Mots clés : électrique | véhicule | rétrofit | conversion | solaire | Rémi Pillot | e-Néo | Norauto | Jérémy Cantin | Volkswagen | T3 | Transporter
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Plateforme E-GMP Hyundai-Kia dédiée aux véhicules électriques
Hyundai Motor Group a dévoilé sa nouvelle plateforme internationale modulaire électrique (E-GMP), une plateforme dédiée aux véhicules 100% électriques (VE). Présentée...
Prolongations et nouvelles aides pour passer au vélo (électrique)
Lors d’un déplacement dans un centre de formation aux métiers de la réparation des vélos, la ministre de la Transition écologique a annoncé le prolongement jusqu’au 31...
Les conteneurs de Lotus pour tester les batteries de voitures électriques
Baptisé « BattCon », en abréviation de « Battery Containerized Test Facility », le projet poursuivi par Lotus Engineering se concrétise sous la forme de 3 conteneurs...
ArcelorMittal propose un socle de protection des batteries
Evénement consacré à la présentation des stratégies poursuivies par les équipementiers pour accompagner le développement des véhicules électriques, le récent salon...
Gaussin noue des partenariats pour des poids lourds routiers électriques
Fin novembre 2020, Gaussin a signé 2 accords stratégiques pour son développement. Celui qui le lie à Magna International porte sur une licence exclusive qui lui est...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact