Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 29/06/2016 à 09:00 par Emmanuel MAUMON - Lu 6099 fois - Poster un commentaire


Véhicules électriques : Mercedes prépare son offensive


Après avoir été longtemps en retrait dans le développement des véhicules électriques, le groupe Daimler et en particulier sa marque emblématique Mercedes se préparent à lancer une vaste offensive sur ce secteur. Une offensive dont ils ont dévoilé les principaux contours il y a quelques jours à Stuttgart lors de leur « TecDay Road to the future ». Avec une stratégie en plusieurs étapes, Mercedes compte s’attaquer aussi bien aux véhicules 100% électriques avec la sortie de nouveaux modèles basés sur une même plateforme, qu’aux véhicules hybrides rechargeables dont la technologie ouvre la voie aux véhicules électriques, mais également aux véhicules propulsés grâce à une pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. Pour mettre en œuvre cette stratégie, le groupe Daimler envisage d’investir 7 milliards d’euros durant les deux prochaines années. Le véritable coup d’envoi de cette offensive sera donné lors du prochain Mondial de l’automobile qui se déroulera à Paris du 1er au 16 octobre.


Le Mondial de l’Auto comme tremplin


A cette occasion, Mercedes dévoilera notamment un nouveau véhicule haut de gamme 100% électrique dotée d’une autonomie pouvant atteindre 500 km. Un SUV, appelé à concurrencer la Tesla Model X, qui ne sera pas l’adaptation d’un modèle Mercedes existant, mais un véhicule conçu dès le départ pour une utilisation 100% électrique et qui, selon la marque à l’étoile, ne fera aucun compromis. Les performances en matière d’autonomie sont obtenues grâce à l’utilisation de batteries lithium-ion conçues par Accumotive, la filiale spécialisée du groupe Daimler. Le concept-car présenté au Mondial de l’auto doit déboucher sur une production en série dont la commercialisation des premiers modèles doit intervenir avant la fin de la décennie.





De nouveaux véhicules électriques conçus à partir d’une même plateforme



Alors que jusqu’à présent les modèles électriques de la marque étaient des versions dérivées de modèles essence existant, le SUV électrique présenté au Mondial de l’Auto serait le premier d’une gamme de véhicules conçus à partir d’une plateforme exclusivement dédiée à la réalisation de véhicules 100% électriques. Dénommée EVA, cette plateforme repose sur une architecture de batteries disposées à plat sous le plancher, avec moteur électrique à l’avant et à l’arrière. A partir de cette plateforme modulaire, Mercedes prépare quatre nouveaux modèles électriques qui seront lancés entre 2019 et 2021. Une gamme qui disposera de sa propre identité visuelle, avec un design propre aux spécificités de la technologie électrique. Pour Thomas Weber, Responsable R&D du groupe Daimler, l’investissement dans cette plateforme est la preuve de l’engagement fort de Mercedes dans la mobilité électrique : « Nous sommes convaincus que le marché est prêt. Chez Daimler, les véhicules électriques se compteront par centaine de milliers d’ici 2020 ».





Une phase de transition avec de l’hybride rechargeable


Ayant pris du retard au démarrage, Mercedes mettra encore quelques années avant de pouvoir lancer sur le marché ses véhicules 100% électriques. En attendant, le constructeur allemand va miser sur les véhicules hybrides rechargeables qui constituent l’un des moyens les plus efficaces et rapides pour réduire la consommation des véhicules et limiter les émissions de CO2 tout en évitant les compromis liés à l’autonomie. Dès cette année, Mercedes élargit sa gamme d’hybrides rechargeables avec la sortie du GLC Coupé 350 e et de la E 350 e. Fin 2017, 10 modèles hybrides rechargeables devraient être au catalogue de la marque qui compte par ailleurs améliorer les performances de ses véhicules plug-in hybrid. Un saut important a d’ailleurs été fait avec la S 500 e, une berline de Classe S capable de parcourir plus de 50 km en mode purement électrique. Mercedes compte bien appliquer ces dernières avancées sur ses futurs modèles hybrides rechargeables, tout en continuant le développement de batteries encore plus performantes avec un objectif de 100 km d’autonomie d’ici à 2020.





Mercedes travaille aussi sur l’hydrogène


Outre les véhicules 100% électriques et les hybrides rechargeables, Mercedes travaille également sur un autre mode de propulsion électrique : la pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène. Ses projets sont même très avancés puisque Mercedes présentera lors du prochain salon de Francfort, une version de son 4x4 citadin GLC dotée d’un moteur à hydrogène. Un modèle qui sera commercialisé en 2017 sur certains marchés comme l’Allemagne. La Mercedes GLC F-Cell sera équipée de deux réservoirs à hydrogène et d’une pile à combustible de 80 kW dont la taille a été réduite de 30% par rapport à celle de la précédente génération, ce qui permet d’intégrer le groupe motopropulseur sous le capot, et non plus sous le plancher. L’autre innovation majeure de la GLC F-Cell réside dans la présence d’une batterie lithium-ion rechargeable de 9kWh dont le rôle est de procurer une autonomie supplémentaire de 50 km si l’on se retrouve à court d’hydrogène. Si le modèle est techniquement prêt pour le marché, reste à surmonter le problème de la quasi absence d’infrastructures de recharge en hydrogène.







Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Mercedes | Daimler | Hydrogène
Catégories : Voiture électrique |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Renault va convertir son usine de Flins à l’économie circulaire
Située dans les Yvelines, l’usine de Flins est l’un des sites emblématiques de Renault. Il est notamment le site de production unique du best-seller de la mobilité...
Les utilisateurs témoignent en vidéo sur la chaîne YouTube de l’AVEM
Chers lectrices et lecteurs de l’AVEM, Aujourd’hui, nous inaugurons la rubrique « les utilisateurs témoignent » de notre chaîne YouTube. A travers cette nouvelle...
Fastned sur le point d’arriver sur les autoroutes françaises avec ses bornes de recharge rapide
Depuis l’arrêt de pratiquement toutes les bornes de recharge du réseau Corri-Door, les autoroutes françaises manquent cruellement de bornes de recharge rapide pour...
Nissan présente le nouveau Nissan Note
Nissan a dévoilé mardi le nouveau Nissan Note qui sera proposé exclusivement avec la motorisation électrique e-Power. Une motorisation qui se trouve au cœur de la...
4 Français sur 10 prêts à rouler électrique si les points de charge ultra-rapides se développent
Selon le Baromètre EVBox de la Mobilité, un plus grand nombre de chargeurs ultra-rapides serait le facteur clé pour encourager l’adoption des véhicules électriques (VE)...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact