Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/06/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 4542 fois - 8 commentaires


Véhicules électriques : Renault accélère encore


Sous l’impulsion de son PDG Carlos Ghosn, Renault a misé depuis plusieurs années sur le développement du véhicule électrique. Avec son partenaire Nissan, l’Alliance est devenu le leader mondial de ce marché tandis que le groupe Renault détient désormais le leadership en Europe. Un succès dû à la forte croissance (+ 38%) de ses ventes de véhicules électriques, avec une augmentation de 44% des immatriculations de la Renault Zoé qui, avec 32 000 exemplaires vendus, détenait en 2017 une part de marché de 23,8%.
A la veille de l’Assemblée Générale de ses actionnaires qui s’est tenue vendredi, le constructeur a indiqué clairement qu’il entendait poursuivre ses efforts dans ce domaine et faire de la France la base industrielle pour ses véhicules électriques. Renault compte même passer à la vitesse supérieure avec un plan massif d’investissements dans ses usines hexagonales.

Un Milliard d’euros d’investissement

Carlos Ghosn a ainsi annoncé que son groupe allait investir, d’ici à 2022, plus d’un milliard d’euros pour adapter son outil de production à l’arrivée de la voiture électrique. Une somme qui s’ajoutera aux 500 millions d’euros déjà annoncés fin 2016 pour la modernisation de ses usines françaises entre 2017 et 2019. Pour le PDG de Renault : « L’accélération de nos investissements en France pour le véhicule électrique va permettre d’améliorer la compétitivité et l’attractivité de nos sites industriels en France. Dans le cadre de son plan stratégique Drive The Future, et avec l’Alliance, le Groupe Renault se donne les moyens de maintenir son leadership sur le marché du véhicule électrique et de continuer à développer de nouvelles solutions de mobilité durable pour tous ».
Des investissements qui concernent principalement les usines de Douai et de Maubeuge dans le Nord, de Flins dans les Yvelines, ainsi que de Cléon en Seine-Maritime où sont produits les moteurs électriques de ces différents modèles.



Doublement des capacités de production de la Zoé

Sur le site de Flins, unique site de production de la Renault Zoé dans le monde, les investissements prévus permettront le doublement des capacités de production de la Zoé, qui passeront de 60 000 à environ 120 000 unités par an. De quoi répondre à la demande croissante pour ce modèle, alors que l’usine souffre aujourd’hui de goulets d’étranglement, liés notamment à l’assemblage des batteries.
L’usine de Cléon verra elle tripler sa capacité de production dans les moteurs électriques. Ceci alors même qu’elle a déjà été doublée l’an dernier pour passer de 40 000 à 80 000 unités. L’objectif annuel de production est donc désormais de 240 000 exemplaires, signe des fortes perspectives de croissance du marché des véhicules électriques qui, selon Carlos Ghosn, devrait prendre son véritable essor en 2019-2020. Par ailleurs, Renault a également indiqué que Cléon accueillerait après 2021 la nouvelle génération du moteur électrique.



Un deuxième site de production de véhicules électriques

Après Flins, Renault a annoncé qu’il allait créer à Douai un deuxième site de production de véhicules électriques. Un site sur lequel serait introduite une nouvelle plateforme électrique, issue de son alliance avec Nissan et Mitsubishi. Les travaux vont commencer prochainement et le premier véhicule électrique qui sortira de cette usine est prévu pour 2021. Si les véhicules concernés ne sont pas encore connus, cette annonce est une très bonne nouvelle pour le site de Douai car les véhicules haut de gamme (Talisman, Espace, Scenic) qui y sont produits actuellement sont en perte de vitesse, bousculés par l’essor des SUV.
Sur place le soulagement est perceptible. « L’émotion est à l’aune des espoirs de demain » pour un porte-parole de l’usine qui souligne que la transformation du site est déjà en cours pour accueillir les nouvelles lignes de production et que 450 millions d’euros y ont déjà été investis entre 2014 et 2017. Un délégué CGT, David Dubois, tempère quelque peu cet optimisme en mettant en avant le flou persistant sur les volumes de production et les emplois qui seront générés. Pour lui : « Il ne faudrait pas que ces nouveaux véhicules remplacent ceux actuellement produits ».



Les utilitaires électriques ne sont pas oubliés

Le plan annoncé jeudi n’oublie pas les véhicules utilitaires électriques, un créneau sur lequel la marque au losange tire également son épingle du jeu. Dans ce domaine, l’usine concernée est celle de Maubeuge où est aujourd’hui produit le Renault Kangoo, y compris sa version électrique : le Kangoo ZE. Une usine qui produit actuellement 10 000 véhicules/an dont une cinquantaine de Kangoo ZE/jour. Des investissements sont prévus sur ce site qui accueillera la prochaine génération de Kangoo, qui comprendra bien une version électrique.
Selon le Directeur du site, Olivier Silva : « Il s’agira avant tout de travaux de modernisation, visant à accroître la compétitivité de notre site. Une presse XXL va ainsi être installée, afin d’accueillir des panneaux beaucoup plus grands, nécessaires à la production des prochains véhicules ». Des investissements qui, comme sur les autres sites concernés, s’accompagneront d’embauches. Carlos Ghosn a d’ailleurs tenu à rappeler en présentant ce plan que Renault prévoyait de recruter en France 5 000 collaborateurs en CDI sur la période 2017-2019.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Renault | Renault Zoé | Carlos Ghosn
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 18-06-2018 à 08:20:51 par Paulus

"Après Flins, Renault a annoncé qu’il allait créer à Douai un deuxième site de production de véhicules électriques" : 2ème ou 3ème site ? Il y a Maubeuge pour le Kangoo ZE, comme vous l’indiquez d’ailleurs un peu plus loin dans l’article.

Posté le 18-06-2018 à 08:27:27 par minet

Déjà trop de Zoé par rapport aux autres voitures électriques dont il en existe de plus intéressants pour pas plus chers : hyunday Ionic, Kia Soul...

Posté le 18-06-2018 à 09:13:58 par Pas vraiment le choix...

Le krach du diesel s’accélère, et Renault doit absolument montrer à l’ICCT qu’ils ont "compris le message", pour éviter le triplement de l’amende US qui guette la plupart des constructeurs européens...

Posté le 18-06-2018 à 10:44:49 par @Pas vraiment le choix...

Et elle propose quoi l’ICCT pour vraiment réduire la pollution et atteindre les objectifs de qualité de l’OMS sur les PM2,5 ?
Remplacer les diesel par des essence ?
Remplacer les thermiques par des électriques ?

Posté le 18-06-2018 à 11:55:57 par Jean-claude

D’après l’ AFP :
La CGT a critiqué une "annonce en trompe-l’oeil" car les investissements "annoncés n’enrayent pas la baisse d’activité sur les sites français, ni les délocalisations et externalisations de (l’)ingénierie" du groupe. Et "le triplement du volume des moteurs électriques ne palliera pas la perte d’activités liée à la diminution du moteur diesel", a dénoncé le syndicat.
La CFDT a, elle, salué "un signe positif pour l’emploi et la montée en compétence des salariés" dans "des thématiques d’avenir". "Ces excellentes nouvelles doivent permettre de négocier un droit syndical innovant", a-t-elle ajouté.
...à suivre !!!

Posté le 22-06-2018 à 20:24:14 par jmg

C.G.T cancer générral du travail jamais content quoi que l on annonce :

Posté le 05-09-2018 à 14:18:47 par Rémy

Renault avance en abandonnant ses premiers clients.

J’ai acheté en 2013 une Renault Fluence ZE (véhicule de démonstration : elle avait 18 mois).

Elle a 6 ans 1/2 maintenant et est immobilisée depuis deux mois chez Renault pour une panne de batterie de traction.

Renault est incapable de fournir une batterie de remplacement ou de donner une date pour la livraison.

Renault refuse aussi d’appliquer les termes du contrat de location qui prévoient un véhicule de remplacement durant l’immobilisation.

Aucune explication, aucune réponse écrite à mes questions.

Pendant ce temps, je dois continuer à payer les mensualités de la location.

Pensez-y au moment d’acheter une Renault ZE : Renault peut vous obliger à l’abandonner quand ils le souhaitent.

Posté le 05-09-2018 à 16:30:35 par ZoéT

@Rémy
Ca commence à se savoir et à faire peur aux Zoétistes : on en parle pas mal entre nous.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Energie solaire et bornes de recharge font bon ménage au SyME05
Lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité, une table ronde a été consacrée à la recharge des véhicules électriques avec des énergies locales et renouvelables. Outre...
Audi en ordre de bataille pour aller vers le tout électrique
Audi vient de préciser sa stratégie pour aller progressivement vers le tout électrique. Pour la firme d’Ingolstadt l’avenir est clairement électrique et elle s’apprête à...
Interview vidéo de Louis Nègre - Maire de Cagnes-sur-Mer
La Ville de Cagnes-sur-Mer soutient les Journées AVEM depuis maintenant 3 ans, son Maire Louis Nègre a ouvert la troisième édition par une allocution dans laquelle il...
La mobilité durable en pleine lumière au salon Autonomy
La 4ème édition d’Autonomy, le salon international des solutions de mobilité durable, se déroulera les 16 et 17 octobre à Paris dans la Grande Halle de La Villette....
Concept-car Nissan IMk, l’avant-goût d’une micro-citadine électrique
A quelques jours de la 46ème édition du Tokyo Motor Show qui ouvrira ses portes au public le 24 octobre, Nissan a commencé à dévoiler un nouveau concept-car qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact