Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 18/06/2016 à 14:00 par Philippe Schwoerer - Lu 4304 fois - 6 commentaires


Vélo à assistance électrique d’occasion : attention à la batterie !


Le risque est minime, mais le cas vient de nous être signalé et il aurait pu avoir de graves conséquences : la batterie lithium-polymère (Li-Po) d’un vélo à assistance électrique ISD 601 acheté d’occasion il y a 5 ans a disparu en fumées. Son propriétaire avait rapidement remarqué quelques anomalies mais continuait à l’utiliser occasionnellement. Une histoire qui doit appeler à la prudence tout acheteur d’un engin léger électrique d’occasion équipé de tels accumulateurs. Les apprentis sorciers sont nombreux, qui jonglent avec des batteries au lithium comme avec des piles alcalines. Sauf que ces dernières ne risquent théoriquement pas de provoquer un incendie en tombant au sol.



Lithium-polymère

Le vélo dont la batterie s’est détruite avait été acheté d’occasion il y a environ 5 ans. C’est un modèle ISD 601 équipé d’origine d’une batterie lithium-polymère Kokam 37 V 10 Ah. A l’intérieur du boîtier, à l’origine prévu pour accueillir des accumulateurs plomb gel, 3 lots montés en parallèle, comprenant chacun 10 cellules assemblées en série. Pour solidariser les éléments au coffrage, un peu de résine polyester. C’est important, pour que les éléments ne se baladent pas : les cellules lithium-polymère se présentant sous la forme de sachets à ménager absolument.



Des anomalies

Rapidement, le propriétaire de ce vélo à assistance électrique, qu’il avait reçu en cadeau à l’occasion de Noël, s’est rendu compte de quelques anomalies : pas de clé pour déverrouiller l’antivol de la batterie, alors que sur les vélos ISD une même clé actionne toutes les serrures, y compris celle du top case quand il y en a un ; du scotch gris renforcé apposé sur le pourtour du coffrage de la batterie ; pas d’obturateur sur la prise ; un bruit à l’utilisation du vélo qui ne pouvait pas laisser de doute sur le fait que les éléments n’étaient pas fixés au socle du boîtier. Tout cela laissait supposer que le vélo avait sans doute était un minimum « trafiqué », et notamment au niveau de son pack d’accumulateurs. Toutefois, avec une utilisation occasionnelle, le problème d’incendie a sans doute tardé à apparaître.



Une situation longtemps non identifiée

Le propriétaire du VAE témoigne qu’il ne s’était pas servi du vélo depuis plusieurs mois. Il en faisait d’ailleurs une utilisation très occasionnelle qui ne lui permettait d’ailleurs pas d’observer une éventuelle dégradation de la capacité de la batterie. Cette dernière a donc a priori flambé au repos. C’est en entrant un jour dans le bâtiment où l’engin stationnait qu’il a senti une odeur de brûlé et de produit chimique à la fois. N’observant rien d’anormal, puisque le vélo était recouvert d’un drap, il a pensé aussitôt « à une bouteille de désherbant » qui aurait pu être « tombée à terre au passage d’un chat ». Dans le fouillis du site, la cause de l’émanation n’a pas été trouvée de suite. Des semaines après, « l’odeur était tout aussi tenace, imprégnant absolument tout ce qui se trouvait dans le bâtiment ». Finalement, c’est en retirant le drap du vélo à assistance électrique, souhaitant le mettre en charge pour s’en servir, qu’il a immédiatement remarqué le coffrage fondu.



Beaucoup de chance

A l’endroit en contact avec la batterie, un rectangle noir sous le drap, mais pas au-dessus, et tout le vélo est recouvert d’une sorte de poussière grise, signe qu’il y a bien eu combustion. Une déduction corroborée par l’état du flanc droit du coffrage de la batterie, éventré, et noirci. Peut-être le drap a-t-il limité la progression des flammes, gorgé de l’humidité bretonne d’un bâtiment mal ventilé. Et heureusement ! Car d’un côté du VAE, une montagne de livres sur une palette en sapin, de l’autre, un râtelier à foin en bois, heureusement vide. Les conditions semblaient cependant quasi idéales pour que l’incendie se propage à toute la dépendance qui contient nombre de bouteilles, flacons et bidons de produits chimiques.



Que s’est-il passé ?

Difficile de savoir exactement ce qui a provoqué l’incendie de la batterie de l’ISD 601. Un BMS (Battery Management System), chargé de gérer les cellules, est censé éviter au maximum les risques d’incendie en limitant, par exemple, les surcharges. Mais il n’a pas le pouvoir d’écarter tous les problèmes. Court-circuit, ou poche Li-Po crevée ? Avec un coffrage ceinturé par du scotch armé, pour une batterie refroidissant dans un bâtiment mal ventilé et non chauffé, on peut craindre un court-circuit dû à l’humidité. Une autre piste possible : des cellules gonflées par une mauvaise utilisation, dont l’une aurait pu être percée par un fil de connexion cassé du fait des secousses endurées à l’utilisation d’une batterie non fixée à son coffrage. Le pic, ainsi formé, aurait pu percer une poche au déplacement, par exemple, du vélo dans l’édifice. En revanche, l’incendie s’étant passé au début du printemps, on peut écarter un éventuel problème de chaleur sous la toiture. Nos lecteurs, et adhérents spécialistes des accumulateurs et BMS, apporteront sans doute leur propre éclairage sur cette affaire. Quoi qu’il en soit, avant d’acheter un vélo à assistance électrique à batterie lithium, bien vérifier qu’elle ne semble pas avoir été « remaniée » à la légère. L’idéal restera toujours de confier à un professionnel le remplacement des accumulateurs fatigués ou de le consulter en cas de doute.


Catégories : Vélo électrique |

Commentaires

Posté le 20-06-2016 à 10:07:56 par Le jour où la giga-factory de Tesla...

... connaitra la même aventure, il fera encore plus chaud dans le désert...

Posté le 21-06-2016 à 09:39:09 par Sueur jean pierre

Normal pour un vélo ISD, j’en ai possède un avec batteries au plomb et les batteries étaient bloquees avec du carton ondulé et ce d’origine, donc possible que d’origine les. Batteries l’iPod soient également calées sommairement. La qualité des vélos ISD est un peu sommaire et le dialogue avec cette société est très difficile, ce sont eux les meilleurs et ils ont les meilleurs produits français. Ce dont je doute fort !!

Posté le 21-06-2016 à 18:49:51 par nouh

@Sueur jean Pierre; Très étonné, pour ne pas dire plus, de votre remarque car je possède un vélo ISD 618 Alu, excellent vélo, très bien fini surtout comparé à d’autre marque. La batterie est très bien montée et démontable facilement. Je précise que je possède ce vélo depuis plus de 5 ans et le conseil à beaucoup de monde, pliable, léger, robuste et avec du matériel de qualité Rien à dire!!!

Je suis étonné de votre article qui met en cause une marque que j’apprécie et visiblement qui n’a pas à subir les méfaits de bricoleurs du dimanche. Je me demande si l’AVEM ferait la même chose avec Renault ou Matra.....

Posté le 22-06-2016 à 09:25:40 par Philippe Schwoerer

@nouh

"Tout cela laissait supposer que le vélo avait sans doute était un minimum « trafiqué », et notamment au niveau de son pack d’accumulateurs", cette phrase dédommage ISD.

La marque et le modèle ne sont pas cités pour les pointer du doigt. Cette mésaventure aurait pu arriver avec n’importe quel autre VAE passé entre les mains d’un bricoleur peu scrupuleux.

J’ai d’ailleurs un ISD Explorer batterie plomb depuis 2007 et il convient parfaitement à mon utilisation.

Posté le 27-06-2016 à 22:32:54 par CHL17

l’ISD601 a souvent eu mauvaise presse auprès des utilisateurs avertis. Il faut savoir qu’une grande partie du vélo est fabriqué en chine (la partie cycle notamment) quoi qu’en dise ISD.

http://cyclurba.fr/velo/518/ISD-601-deception.html

http://cyclurba.fr/forum/106354/601-isd-chronique-d-une-deception-annoncee.html?from=1 discussionID=6480 messageID=106354 rubriqueID=41 pageprec=

Posté le 27-06-2016 à 22:32:54 par CHL17

l’ISD601 a souvent eu mauvaise presse auprès des utilisateurs avertis. Il faut savoir qu’une grande partie du vélo est fabriqué en chine (la partie cycle notamment) quoi qu’en dise ISD.

http://cyclurba.fr/velo/518/ISD-601-deception.html

http://cyclurba.fr/forum/106354/601-isd-chronique-d-une-deception-annoncee.html?from=1 discussionID=6480 messageID=106354 rubriqueID=41 pageprec=



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Unu débarque en France
Conçu par la start-up européenne du même nom, Unu débarque en France après son succès en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas. Ce scooter électrique personnalisable et...
Smart Energy Hub pour stocker l’énergie d’un bâtiment avec de l’hydrogène
Ce n’est qu’indirectement que le système mis au point par Sylfen, et récompensé vendredi 7 avril dernier par un des 7 prix Smart Cities de l’innovation urbaine décernés...
L’électrique en bonne place au Salon de Shanghai
La Chine pourrait bien devenir d’ici quelques années un eldorado pour les constructeurs de voitures électriques. Ceci d’autant plus que les autorités chinoises ne sont...
The Green Expedition : Quel intérêt pour les constructeurs ?
On pourrait imaginer que chaque rallye qui s’organise en mettant en scène un ou plusieurs véhicules électriques se ferait sans intéresser leurs marques ou leurs...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact