Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 27/06/2017 à 06:00 par Philippe Schwoerer - Lu 2206 fois - 3 commentaires


Vendée énergie Tour 2017 : Une maturité de l’électromobilité qui s’installe


Mais comment tous les acteurs du Vendée énergie Tour s’organisent-il pour disposer quasiment à chaque édition d’une météo adaptée, avec un Soleil que des nuages viennent parfois modérer pour rendre l’événement plus agréable ? Au-delà de ce confort, la Vendée reste un véritable laboratoire de la mobilité électrique. Pourquoi ? Parce que, à travers toutes les animations proposées, ce sont au final les électromobiliens eux-mêmes, par leur présence ou leur absence, qui donnent le meilleur état des lieux sur les nouveaux moyens de se déplacer. Pascal Houssard, directeur général du SyDEV, - le syndicat de l’énergie qui porte le VET depuis sa création -, traduit pour l’Avem les résultats de l’édition 2017.



Au rendez-vous

Tous les acteurs sollicités et/ou concernés par l’organisation du Vendée énergie Tour étaient présents ces vendredi 23 et samedi 24 juin 2017 pour faire de cette nouvelle édition une réussite majeure. La Ville et l’Agglomération de La Roche-sur-Yon, par exemple, avaient renouvelé la fête de la mobilité durable programmée pour la première fois en 2015 dans le cadre des événements associés au VET. Si la mobilité électrique reste la grande vedette de la manifestation, l’hydrogène, et surtout le gaz naturel, continuent à prendre leurs marques et à s’imposer dans le développement des solutions alternatives. Pour le GNV, par exemple, plusieurs engins : 1 bus Isuzu présenté par Sovetours en charge de lignes régulières ou de tourisme sur le territoire vendéen entre autres, + 1 car Iveco et 2 Fiat 500 à disposition de GRDF pour présenter le sujet.



Assises territoriales sur les carburants alternatifs

Vendredi 23 juin, les professionnels (collectivités, syndicats d’énergies, transporteurs, agriculteurs, énergéticiens, élus, etc.) étaient attendus aux Herbiers pour participer à la deuxième édition des Assises territoriales sur les carburants alternatifs organisées par Isabelle Rivière (L&R Conseil). Ce sont environ 180 inscrits qui ont assisté à l’événement. « Nous attendions davantage de monde, mais la date choisie pour 2017 n’était sans doute pas la meilleure sur le calendrier », commente Pascal Houssard. Il se réjouit cependant : « Le programme, le niveau des intervenants et des échanges étaient très qualitatifs, très supérieurs à l’année dernière ». Après une matinée plus particulièrement tournée vers la mobilité électrique, le gaz, - naturel et hydrogène -, a occupé l’assemblée. « C’est le reflet de ce que nous vivons en Vendée avec le démarrage de la filière gaz naturel locale et un maillage en stations d’avitaillement GNV qui va s’installer », indique le DG du SyDEV.



Vendéspace : un cadre pour décider d’une nouvelle filière ?

Les concurrents au rallye des ambassadeurs et au Défi 300 km étaient attendus au Vendéspace pour inscription. Par la taille de ses parkings, et celle du site, - esplanade et bâtiment -, l’endroit est particulièrement bien choisi, qui permet de mettre en valeurs toutes les voitures engagées. En outre, on y trouve un bout de route solaire Wattway installé par Colas. Dessus, un véhicule caché sous une bâche. Il s’agissait une Volkswagen Coccinelle de 1971 convertie à l’électrique par Brouzils Auto. Son dirigeant, Jérémy Cantin, milite pour qu’une réglementation autorise l’adaptation d’une chaîne de traction électrique sur des modèles thermiques, un peu selon le même principe que de permettre le fonctionnement au GPL. « L’interdiction de circulation des véhicules diesel en centre-ville va probablement déstabiliser le marché de l’occasion, l’inondant de véhicules dont plus personne ne voudra », prévoit-il. « Pourquoi détruire des véhicules sains alors qu’une conversion à l’électrique est possible, qui permettrait à la fois de réduire l’impact de son fonctionnement sur l’environnement et d’économiser l’énergie de démolition et de production d’une nouvelle voiture ? », interroge-t-il.



Un appel est lancé

Jérémy Cantin pense aussi aux artisans de l’automobile : « Convertir des véhicules déjà existants à l’électrique est une possibilité d’activité qui permettra à tous les artisans de la mobilité de rester acteurs de l’avenir automobile de notre pays et de ne pas simplement subir les décisions des constructeurs (I-call, LOA avec l’entretien inclus) ». Devant les élus rassemblés et intéressés par la Cox, en particulier messieurs Alain Leboeuf, Bruno Retailleau, et Yves Auvinet, respectivement présidents du SyDEV, du conseil régional des Pays de la Loire, et du conseil départemental de la Vendée, il a appelé les bonnes volontés à l’aider « à créer un groupe de travail dont l’objectif sera de proposer un cadre légal et de permettre la création d’une nouvelle branche de l’artisanat automobile » susceptible de soutenir l’économie locale.



100 VE sur les routes

Jean-François Villeret et son équipe de Tour véhicules électriques avaient imaginé 5 parcours différents pour un rallye des ambassadeurs qui se voulait à nouveau au plus proche des Vendéens. Pour 4 tracés, le rendez-vous avait était donné au Vendéspace avec départs échelonnés, samedi 24 au matin. Le dernier s’est élancé à l’opposé de La Roche-sur-Yon, depuis Aubigny. L’organisation bien rodée de cet événement au cœur du Vendée énergie Tour a permis à 80 équipages de vivre de belles découvertes. « Du côté du Défi 300 kilomètres, j’ai déjà reçu quelques demandes, dont certaines vont dans le sens de l’accentuation du côté touristique du rallye, avec des arrêts plus longs et plus nombreux, quitte à ce que le parcours se termine vers 21 heures », révèle Pascal Houssard qui témoigne n’avoir jamais autant reçu de messages de félicitations et de satisfactions à la suite d’une édition du VET.



Place Napoléon

De nombreux constructeurs étaient représentés dans le cadre de la fête de la mobilité durable à La Roche-sur-Yon. Sans dresser la liste de toutes les voitures branchées présentes, il était possible de découvrir la dernière Toyota Prius hybride rechargeable, les nouvelles Smart Fortwo et Forfour quasiment en avant-première, et la Hyundai Ioniq dans ses 2 versions EV et PHEV. Sur place, également, les motos Zero Motorcycles, et d’autres engins dont quelques-uns feront l’objet d’un article spécifique. Vers 16h00, le rallye des ambassadeurs a été introduit par une vingtaine de voitures représentatives de l’évolution automobile au XXe siècle, rassemblées par Bernard Nonet à la tête de l’ACO85. Parmi les modèles présents : Mors RX 1913, Citroën B14 faux cabriolet 1920, Renault Juva 4 Dauphinoise et 4 CV découvrable, Ford Anglia, Mustang et GT40, Citroën DS, Ferrari 308 GTBI, GTBS, California et 458 Italia. Tout cela, avec, en témoins, une Dauphine Henney Kilowatt et une Renault 5 prêtées par le Losange.



Rassemblement des Essarts

Ce sont environ 300 véhicules électriques qui étaient attendus à la fête de l’été des Essarts-en-Bocage dont la date avait été adaptée pour l’occasion. Si, du point de vue des visiteurs et de nombreux professionnels participants, l’événement à été une belle réussite, Pascal Houssard ne cache pas une certain déception : « En dépit de l’envoi de plusieurs mailings ciblés, chacun adressé à presque 1.000 propriétaires de voitures électriques, nous n’avons réuni que 150 VE, en comptant les inscrits au rallye des ambassadeurs et au Défi 300 km ». Un manque de participation auquel il s’attendait après la réalisation d’un sondage effectué auprès d’un panel de destinataires des courriers électroniques. « Etait-ce l’événement en lui-même, le jour et l’heure qui n’a pas suffisamment attiré les propriétaires de VE ? », s’interroge le DG du SyDEV qui, comme d’autres acteurs et pionniers de la mobilité électrique, pense aussi qu’après la vague des « early adopters », les acquéreurs actuels de voitures branchées ne voient pas forcément de raison de faire communauté. Des motifs de satisfaction, bien heureusement : la grande implication des Vendéens présents à pédaler pour produire l’énergie nécessaire à la bonne rediffusion du concert de U2 promis, et la colonne d’une cinquantaine de VE qui a sillonné la campagne en silence à partir de 23h15, embarquant nombre de fêtards à la découverte des joies et du confort de la mobilité électrique.



VET 2018

Nouveauté programmée pour 2018 : un Pays de la Loire énergie Tour dont l’habituel VET serait une composante. Cette plus vaste manifestation impliquerait ainsi tous les départements des Pays de la Loire, soit, en plus de la Vendée : la Mayenne, la Sarthe, la Loire-Atlantique, et le Maine-et-Loire.



Pour plus d'information


Mots clés : Vendée énergie Tour | véhicule électrique | voiture électrique | VET | SyDEV | 2017 | Pascal Houssard | La Roche-sur-Yon | fête de la mobilité
Catégories : Voiture électrique | Voiture hybride rechargeable | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 27-06-2017 à 09:05:34 par Christophe

Je note donc que le prochain VET sera intégré au PLET.
Par contre autant la Vendée (SyDEV), la Loire-Atlantique (SydeLA) et le Maine-et-Moire (SIEML) sont bien dotés en bornes, autant c’est un peu le désert en Mayenne (SEGDM) et en Sarthe.
J’ai déjà intégré que mon badge du SyDEV me permettra d’utiliser toutes les bornes des PL.
Avez-vous des informations sur le déploiement des bornes en Mayenne et Sarthe ? Je me contente de bornes en 18 ou 22 kW et bien entendu je suis prêt à payer la charge (ce que fait le SIEML avec une application de paiement sur smartphone me convient aussi).

Posté le 28-06-2017 à 10:48:34 par Christophe

En cherchant la réponse à ma question, je suis tombé sur cette excellente initiative : http://www.lecourrierdelamayenne.fr/actualite-18283-deux-vehicules-en-autopartage-bientot-dispos-a-villaines-et-pre-en-pail.html
Le problème c’est que l’aller et retour vers la préfecture nécessitera une recharge et la seule borne disponible h24 est celle du SEDGM (maintenant Territoire énergie Mayenne).

Posté le 29-06-2017 à 11:45:59 par Arnaud L

A la décharge de la Sarthe, plus de 60 % de sa population vit dans l’aire urbaine du Mans qui est bien desservie en TC (138 voyages par an et par habitant).
Idem pour la Mayenne avec presque 40 % pour Laval et 93 voyages.
En Vendée on a respectivement 18 % et 27 voyages pour La Roche.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème France électrique Tour 2017 : Les inscriptions sont ouvertes
Notez bien dans vos agendas : la troisième édition du France électrique Tour est programmée du 9 au 13 octobre 2017. Quatre jours et 1.500 kilomètres à travers le...
Le V2G, une technologie prometteuse, lente à se développer
Le Vehicle-To-Grid (V2G) est un concept de charge bidirectionnelle bien établi. Où en est cette technologie en pratique, et quels sont les obstacles à surmonter avant...
Une assurance collaborative dédiée véhicules électriques avec Inspeer
En partenariat avec l’assureur généraliste Generali, Inspeer lance un contrat sur-mesure qui récompense un certain art de conduire propre aux utilisateurs de véhicules...
Plan Climat : Nicolas Hulot précise son programme
Dans une interview accordée au quotidien Ouest-France et publiée dans l’édition de dimanche dernier, 16 juillet 2017, Nicolas Hulot, ministre de la Transition...
Kia Soul EV : + d’autonomie, + de services, et la version utilitaire pour EnDy
On n’attend pas forcément de voir les entreprises s’équiper de Kia Soul EV pour leurs activités. Pourtant, par son format, son espace intérieur, sa moindre sensibilité...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact