Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 24/10/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2824 fois - 3 commentaires


Volkswagen pousse ses pions en Chine et mise sur sa plateforme MEB


Après avoir déjà investi 1,2 milliard d’euros en Saxe à Zwickau pour une « usine de verre » entièrement dédiée à la fabrication de véhicules électriques, Volkswagen a annoncé lundi avoir lancé en Chine, à Shanghai, la construction d’une nouvelle usine qui, à partir de 2020, produira des voitures et des systèmes de batterie basés sur sa plateforme modulaire électrique MEB, conçue spécifiquement pour la production de véhicules électriques.
Pour Herbert Dies, le Président du Directoire du Groupe Volkswagen : « La construction de cette usine destinée à la production sur la plateforme MEB ouvre un nouveau chapitre dans l’histoire de l’industrie automobile chinoise ». Elle doit aussi permettre au groupe de consolider ses activités sur le marché florissant de l’électro-mobilité en Chine. Elle constitue également l’un des axes de son ambitieuse offensive électrique, illustrée par la campagne qu’il a lancé le mois dernier sur le thème « Electric for all ».

Une usine dédiée à la production MEB

Situé précisément à Anting, la nouvelle usine construite par la joint-venture SAIC Volkswagen aura une capacité annuelle de production de 300 000 véhicules qui seront tous 100% électriques et basés sur la plateforme MEB conçue pour la production en série de l’ensemble de la future gamme de véhicules électriques du groupe, des voitures compactes aux SUV en passant par les vans. Le premier modèle qui sortira des lignes de production de l’usine d’Anting sera un SUV qui devrait en toute logique être la version adaptée pour le marché chinois de l’I.D. Crozz qui a été présenté l’an dernier au salon de Shanghai.
L’usine affichera un haut niveau d’efficacité et d’automatisation. Elle sera notamment équipée de plus de 1 400 robots répondant aux standards de l’industrie 4.0, ainsi que d’une série de technologies modernes telles que l’Intelligence Artificielle, la Réalité Augmentée ou la Réalité Virtuelle. Avec ses 610 000 m2 de superficie, elle sera composée de différentes zones fonctionnelles telles que des ateliers de presse et d’assemblage de batteries, auxquelles s’ajouteront un entrepôt stéréoscopique en hauteur et une piste d’essais.



L’importance stratégique du marché chinois

Si Volkswagen a décidé d’investir massivement en Chine, c’est parce que ce marché revêt une importance stratégique primordiale. Il est aujourd’hui, en termes de nombre de véhicules, le premier marché mondial pour la voiture électrique et il est appelé à croître fortement dans les prochaines années compte tenu des mesures prises par le gouvernement chinois qui a instauré une politique de quotas pour obliger les constructeurs à vendre sur ce marché au moins 10% de véhicules électrifiés l’an prochain. Un chiffre qui montera jusqu’à 20% en 2025.
Du coup la Chine va devenir un gigantesque marché pour le véhicule électrique et la firme de Wolfsburg entend bien tirer profit de cette manne, d’autant plus qu’elle a fait de l’électrification de sa gamme le pilier de sa stratégie de développement dans les années futures. L’usine d’Anting viendra appuyer cette stratégie et, grâce à l’utilisation de la plateforme MEB, Volkswagen sera en mesure de produire à grande échelle des véhicules électriques à la pointe de la technologie pour ses clients chinois.



Une plateforme conçue pour les véhicules électriques

Cette Plateforme Modulaire Electrique MEB est considérée par Thomas Ulbrich (Membre du Directoire en charge de l’Electro-Mobilité) comme : « Un des projets les plus importants de l’histoire de Volkswagen : un tournant technologique similaire à celui vécu lors de la transition de la Coccinelle à la Golf ». Conçue dès le départ avec à l’esprit la motorisation électrique, elle permet d’exploiter de façon optimale tout son potentiel technologique. Grâce à cette plateforme, les véhicules disposeront d’un design plus dynamique, d’un habitacle plus spacieux et de nouveaux services numériques intégrés. Ils seront aussi préparés à la future intégration de la conduite autonome.
La plateforme MEB autorise également l’installation de batteries plus grandes permettant de rallonger significativement l’autonomie. Intégrée dans le plancher, non seulement la batterie ne nuit en rien au comportement dynamique et équilibré du véhicule, mais elle rend le volume intérieur beaucoup plus généreux, ce qui augmente la sensation d’espace. De plus, cette plateforme va permettre au groupe de réaliser des économies d’échelle massives puisque 10 millions de véhicules seront basés sur elle rien que pour la première vague de production. Pas étonnant dès lors qu’elle constitue pour Thomas Ulbrich la colonne vertébrale économique et technologique de la voiture électrique pour tous que Volkswagen appelle de ses vœux.



En route pour « l’électrique pour tous »

Le constructeur allemand vient en effet de lancer une grande campagne sur le thème « Electric for All ». Un slogan qui représente la vision et la promesse fondamentale du constructeur allemand : favoriser l’accessibilité des technologies innovantes au plus grand nombre. A ce titre, la plateforme MEB constitue l’élément clé de la « voiture électrique pour tous ». En permettant d’obtenir un ratio qualité-prix jusqu’ici inatteignable, elle va fortement contribuer à faire passer le véhicule électrique du statut de produit de niche à celui de best-seller.
Pour Volkswagen, elle constitue l’atout maître de la vaste offensive que le Groupe vient de lancer et qui se traduira, d’ici à 2025 sur le marché mondial, par le lancement d’une cinquantaine de véhicules purement électriques. Une stratégie intitulée « Roadmap E » dans laquelle les marchés allemand et européen occuperont une grande place, mais dans laquelle la Chine jouera également un rôle central comme en témoigne l’investissement réalisé dans l’usine d’Anting.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Volkswagen | Chine | MEB | I.D.Crozz
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 25-10-2018 à 08:53:54 par M Pujot

A fond sur la Chine et quoi en Europe ?

Posté le 25-10-2018 à 22:07:39 par bigbluejlr

pourquoi sont ils les premiers à lutter contre la réduction de 40% à l horizon 2030 que l Europe essaie d imposer ? tout en Chine car ils ont pas le choix par contre en Europe, c est mieux de payer des lobbys pour lutter contre les normes et pouvoir fabrique le minimum de VE. ca fini de me dégouter complètement de cette marque . Heureusement qu il y a Tesla pour faire bouger les mammouths.

Posté le 25-10-2018 à 22:07:39 par bigbluejlr

pourquoi sont ils les premiers à lutter contre la réduction de 40% à l horizon 2030 que l Europe essaie d imposer ? tout en Chine car ils ont pas le choix par contre en Europe, c est mieux de payer des lobbys pour lutter contre les normes et pouvoir fabrique le minimum de VE. ca fini de me dégouter complètement de cette marque . Heureusement qu il y a Tesla pour faire bouger les mammouths.
il faut lire ca

https://www.ft.com/content/61684fa6-d2f6-11e8-a9f2-7574db66bcd5



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Des Assises sur les carburants alternatifs
Organisées sous l’égide de l’ADEME, les Assises Nationales des Carburants Alternatifs auront lieu demain à Sophia Antipolis. L’objectif est de rassembler les acteurs de...
Les avancées de Renault en matière de véhicules autonomes
Pour Renault, le véhicule du futur sera électrique et autonome. L’Intelligence Artificielle jouera un rôle essentiel pour que les véhicules autonomes soient...
La Métropole Nice Côte d’Azur engage de nouvelles actions pour une mobilité durable
Quelques jours avant la réunion demain du Conseil métropolitain qui sera consacré aux questions environnementales, le Maire de Nice Christian Estrosi à présenter lundi à...
e.GO Life, la petite citadine allemande pointe le bout de son nez
Il y a près de 18 mois, lorsque e.GO Mobile annonçait sa volonté de construire une citadine électrique low-cost et ouvrait les commandes pour son e.GO Life, bon nombre...
Voitures électriques : des start-up ambitieuses à l’assaut de Wall-Street
Le journal Les Echos a fait sa Une lundi sur les start-up qui se ruent sur l’eldorado électrique. La montée en puissance du véhicule électrique pourrait bien en effet...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact