Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 18/05/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 2457 fois - 5 commentaires


Wattway, la route solaire de Colas à Electric Road 2016


L’édition 2016 du colloque Electric Road se déroulera mercredi 25 mai à Paris. Parmi les nombreuses innovations qui seront présentées à cette occasion figure Wattway, le revêtement routier photovoltaïque mis au point, après de nombreuses années de recherche menées en partenariat avec L’Institut National de l’Energie Solaire, par l’un des leaders mondiaux de la construction et de l’entretien des infrastructures de transport, le groupe Colas. Un procédé révolutionnaire qui donne à la route une nouvelle fonction de production d’énergie renouvelable, sans avoir à reconstruire la route. Wattway est susceptible de donner lieu à de multiples applications, à la fois dans des régions isolées où cette route solaire permettra de créer des infrastructures de production d’énergie en circuit court, que dans les zones urbaines où le procédé sera au cœur de la « smart city » et constituera l’une des briques de la ville du futur, durable et facile à vivre.


La route, source de production d’énergie


Wattway est un concept de revêtement routier unique au monde composé de dalles très fines, de quelques millimètres d’épaisseur, incorporant des cellules photovoltaïques enrobées dans un substrat multicouche composé de résines et de polymères, suffisamment translucides pour laisser passer la lumière du soleil et assez résistants pour supporter la circulation de poids lourds. Ces cellules captent l’énergie solaire au travers d’une très fine feuille de silicium polycristallin permettant de produire de l’électricité. Connectées à un boitier latéral en sous-face intégrant les composants de sureté électrique, les dalles Wattway sont posées et collées directement sur la chaussée sans travaux de génie civil. Adaptables aux routes du monde entier, elles sont conçues pour s’adapter aux dilatations thermiques de la chaussée, tandis que la surface au contact des roues des véhicules est traitée pour fournir une adhérence comparable à celle des revêtements routiers traditionnels.





Plus de 10 ans de recherche


Pour mettre au point ce procédé qui va bientôt entrer en phase de commercialisation, plus de 10 ans de recherche ont été nécessaires. Tout commença en 2005 sur le Campus Scientifique et Technique de Colas où l’on réfléchit aux nouvelles fonctions qui pourraient élargir l’usage des voies routières qui représentent des dizaines de millions de kilomètres dans le monde. Partant du constat que la route passe 90% de son temps à regarder le ciel et que, quand le soleil brille elle exposée à son rayonnement, Jean-Luc Gauthier, le directeur du Centre d’expertise du Campus eut l’intuition que la route pourrait être une surface idéale pour développer des applications énergétiques. Après avoir multiplié les expériences en solitaire, l’histoire s’accéléra en 2011 lorsque Colas noua un partenariat avec l’Institut National de l’Energie Solaire qui réunit 250 chercheurs sur son site de Chambéry où fut installé rapidement un démonstrateur de chaussée solaire, une petite « route martyre » composée de panneaux souples de silicium. Après quelques contretemps, les recherches finirent par aboutir en 2015 à un produit pratiquement prêt à être industrialisé et lancé sur le marché.





Des applications multiples


De multiples applications sont susceptibles d’être développées à partir de la route solaire Wattway. Celle-ci peut servir à alimenter l’éclairage public, sachant que, selon l’ADEME, 1 000 mètres linéaires de chaussée Wattway permettent d’éclairer une ville de 5 000 habitants. Toujours au plus près de la route, elle peut également alimenter des feux rouges ou des panneaux à messages variables, mais aussi ouvrir la voie à la route intelligente en contribuant à la gestion du trafic en temps réel ; en supprimant les effets du verglas ou en permettant une recharge dynamique des véhicules électriques. A noter que, selon l’INES, en matière de recharge des véhicules électriques à l’arrêt par induction, 100 m2 de panneaux Wattway fournissent l’énergie nécessaire pour parcourir 100 000 km/an en véhicule électrique. La route solaire peut aussi alimenter en énergie les foyers alentours puisque 20 m2 de dalles Wattway, soit 4 mètres linéaires de voirie, avec 1 000 heures d’ensoleillement/an, suffisent pour alimenter un foyer français moyen.





Wattway, une brique de la smart city


Si dans les régions isolées, où la faible densité de population rend prohibitifs les coûts de raccordement au réseau électrique, cette technologie solaire permettra de créer des infrastructures de production d’énergie locales et pérennes, Wattway sera au cœur des enjeux de la transition énergétique dans les zones urbaines. En apportant une énergie renouvelable au plus près des lieux où la consommation d’électricité est la plus élevée et où la demande est en croissance constante, Wattway constituera l’une des briques de la « smart city » du futur. Dès lors que la route solaire produira de l’électricité, elle sera connectée. Le développement massif des capteurs permettra d’avoir en temps réel des informations sur l’état du trafic et de le gérer d’une façon dynamique, tout en mettant en place des systèmes d’autodiagnostic de la chaussée, dans une perspective de route intelligente et communicante.







Mots clés : Mobilité électrique | Wattway | Cola | Electric Road 2016 | Route solaire | Smart City



Commentaires

Posté le 18-05-2016 à 19:04:48 par electronlibre

Très bien mais encore faut-il que ces futures routes soient connectées aux réseaux, ce qui ne semble pas le cas pour la moitié des éoliennes en France et qui, donc, tournent... pour rien!

Posté le 19-05-2016 à 23:15:03 par soub56

J’ai une allée goudronnée de presque 100 m2, bien exposée : en la recouvrant de telles dalles, je produis le courant nécessaire pour ma maison et ma voiture électrique. Avec une batterie stationnaire pour pouvoir utiliser mon électricité en dehors des heures de production, je suis autonome en électricité et carburant. Il n’y a plus qu’à attendre que les coûts des dalles et des batteries soient acceptables!

Posté le 20-05-2016 à 09:45:49 par @soub

Tu peux déjà commencé par ta toiture exposée plein sud avec un meilleur rendement pour bcp moins cher et plus durable ...

Posté le 20-05-2016 à 12:01:21 par ilnexisterien

Quand on vois l’état des enrobés d’autoroute (et surtout des bretelles d’entrée / sortie) après quelques centaines de milliers de passage de poids-lourds (officiellement gonflés à 7bars souvent en sur-charge à 9 bars) on peut avoir des doutes sur la pérennité de l’investissement (sans parler des qualités tribologiques , au freinage ,sous pluie battante...) N’y a t’il pas là un nouvel eldorado faisant penser aux rond-points (la décentralisation a fait que la France en possède plus que la somme de tous les pays qui l’entourent...à méditer)?

Posté le 25-05-2016 à 16:00:42 par cbr

Selon les calculs effectués dans cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=RjbKYNcmFUw, cela ressemble fortement aux méthodes employés dans les collectivités locales pour gérer l’argent public ! construire des ponts inutilisés, faire des communications que personne ne lit...

L’urgence est de produire le plus d’énergie solaire possible pour un cout inférieur aux autres énergies et je pense que paver les routes de panneaux est à envisager après que tous les toits des administrations seront couverts..



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Energie solaire et bornes de recharge font bon ménage au SyME05
Lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité, une table ronde a été consacrée à la recharge des véhicules électriques avec des énergies locales et renouvelables. Outre...
Audi en ordre de bataille pour aller vers le tout électrique
Audi vient de préciser sa stratégie pour aller progressivement vers le tout électrique. Pour la firme d’Ingolstadt l’avenir est clairement électrique et elle s’apprête à...
Interview vidéo de Louis Nègre - Maire de Cagnes-sur-Mer
La Ville de Cagnes-sur-Mer soutient les Journées AVEM depuis maintenant 3 ans, son Maire Louis Nègre a ouvert la troisième édition par une allocution dans laquelle il...
La mobilité durable en pleine lumière au salon Autonomy
La 4ème édition d’Autonomy, le salon international des solutions de mobilité durable, se déroulera les 16 et 17 octobre à Paris dans la Grande Halle de La Villette....
Concept-car Nissan IMk, l’avant-goût d’une micro-citadine électrique
A quelques jours de la 46ème édition du Tokyo Motor Show qui ouvrira ses portes au public le 24 octobre, Nissan a commencé à dévoiler un nouveau concept-car qui...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact